Toshiba NB200 – Autonomie / Performances

Toshiba a choisi d’intégrer le dernier processeur Intel Atom, le N280 :

Par rapport à son prédécesseur, l’Atom N270, ce nouveau processeur bénéficie d’une fréquence de fonctionnement légèrement accrue, 1.66 GHz contre 1.6 GHz sur le N270. Autre changement, le FSB passe de 533 à 667 MHz.

Afin de mieux appréhender le gain de performances probable, nous avons effectuer quelques tests.

Tout d’abord avec SuperPi chargé de mesurer les performances du processeur en calcul mathématique.

Puis avec un test de compression sous Winrar (58 fichiers – 936Mo au total)

En pratique, l’Atom N280 se montre donc bien un peu plus véloce que son prédécesseur. Le gain peut ainsi atteindre jusqu’à 10%.

Le disque dur doit se contenter comme sur la plupart des netbooks du marché d’un espace de stockage de 160 Go. Ses performances se situent dans la moyenne de la catégorie. Petite différence toutefois par rapport à la concurrence, le disque dur du NB200 est doté d’un accéléromètre afin de détecter d’éventuels chocs. En cas de besoin, les têtes de lecture sont alors stoppées dans le but de protéger les données stockées sur le disque dur.

Rappelons toutefois, aux personnes peu familières avec le concept des netbooks, qu’il s’agit avec tout de machines destinées à seconder un PC principal, essentiellement pour consulter ses mails et y répondre, surfer sur Internet, faire un peu de bureautique ou encore regarder une vidéo.

Autonomie

Afin de mesurer les performances du Toshiba NB200 en termes d’autonomie avec sa batterie 6 cellules (10.8 V – 53 Wh), nous avons réaliser nos tests habituels, à savoir :

Luminosité maximale, wifi allumé : 5h50 env.
Ce test permet de mesurer l’autonomie minimale avec une utilisation processeur à 100%, une situation peu courante en pratique.

Luminosité moyenne, wifi allumé et lecture d’un divx (1280×720) à partir du disque dur : 6h10 env.

Luminosité et performances au minimum, wifi éteint, bureautique : 12h33 env .
Il s’agit ici de taper un texte sous un traitement de texte, ou de travailler sur un fichier tableur, afin de mesurer l’autonomie maximale.

Par rapport aux autres netbooks testés dernièrement, le Toshiba NB200 offre des performances similaires en termes d’autonomie. Avec au moins six heures devant soi, les utilisateurs nomades pourront envisager sereinement utiliser le NB200 toute une journée. L’autonomie pouvant atteindre et même dépasser les douze heures en ajustant les paramètres en fonction de ses besoins.

Pour ce point, Toshiba livre en standard un utilitaire dédié regroupant tous les paramètres pouvant influer sur l’autonomie.

Il est ainsi possible de créer et modifier des profils selon ses besoins afin d’optimiser au mieux l’utilisation de la batterie et du coup bénéficier d’une meilleure autonomie.

sommaire

Sommaire de ce test

Page 1 : Introduction et sommaire
Page 2 : Design extérieur
Page 3 : Design intérieur
Page 4 : Performances / Autonomie
Page 5 : Conclusion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


1 + 5 =