Cet article a été publié en avril 2013, de nouveaux PC portables plus intéressants sont désormais disponibles. Nous vous aidons à choisir le bon modèle !


Netbooks : leur disparition est programmée pour 2015 selon iSuppli



L’institut d’analyse IHS iSuppli prédit la mort des Netbooks pour 2015.

Asus Eee PC  X101CH

Pour rappel, les Netbooks avaient créé pendant quelques années un fort engouement, et ce dès leur début, d’autant que leur apparition sur le marché des ordinateurs a coincidé avec la crise économique mondiale et la baisse de budget des ménages.

Ils avaient pour objectif de fournir un petit PC portable pas cher, facilement transportable et autonome mais en contrepartie peu performant, un concept qui a séduit de nombreux utilisateurs.

Or depuis un moment déjà, ils ne séduisent plus. De nombreux acteurs pourtant important de ce marché ont d’ailleurs abandonné la production de Netbooks.

Ainsi selon IHS iSuppli, les ventes de Netbooks devraient s’élever à 3.97 millions d’unités dans le monde cette année contre 14.13 millions en 2012 et 32.14 millions en 2010. Pour 2014, iSuppli table sur seulement 264 000 Netbooks vendus, et aucun en 2015, année qui marquerait leur disparition.

L'institut d'analyse estime que l’arrivée de l’iPad sur le marché a commencé à marquer la fin des Netbooks, offrant de nouvelles perspectives aux utilisateurs malgré son tarif bien plus élevé ce qui fait dire à certains que les Tablettes ne sont pas les seules à blâmer quant au déclin des Netbooks. Soulignons notamment qu'ils offrent une marge réduite pour les fabricants et que les évolutions sont inexistantes depuis un moment

Malgré tout, le Netbook dispose encore d’un noyau de fidèles qui apprécient notamment son clavier physique, sa compacité et son autonomie. Mais le fait est et l’offre trop restreinte. Notre : comparateur de prix recense ainsi actuellement une trentaine de Netbooks.

[Source : IHS iSuppli]

Dernière mise à jour le par Marine.
Catégories : Divers, Netbook
Mot-clés : ,


4286 Vues
Remonter en haut de la page

  1. ted dit :

    @marine euh pourquoi parlez vous au passé ??? l'article aurait du etre écrit aux présent et non comme si les netbooks n'existaient deja plus !

    ensuite Marine rassure moi vous n'etes pas naive ? qui a commandé cette étude?? c'est sur que si c est apple évidemment que c'est leur intéret a voir les netbooks mourir ..

    ensuite pour rappel le premier netbook asus bcp rigolait et disait cest pour les gamins, c'est un gadget qui ne sert a rien ..

    il y a eu ensuite une popularité et aujourdhui le netbook n'est pas forcement mort !

    d'ailleurs les tablettes c'est la meme histoire au début bcp ont dit ca ne sert a rien ces tablettes dont il faut tenir dans les mains et meme pas sous un Os connu ..depuis la tablette rencontre un succes

    ce n'est pas pour cela que le netbook est mort , que ce soit la tablette, le netbook ou le pc tous vise des clients différents

    et je ne vois pas pourquoi dans 2 ans il ny aura plus de netbook ! (sauf arret de tous les constructeurs

    après ca depend si le netbook évolue en 11 ou 12 pouces en majorité il peut rencontrer un vrai succés ( le tout vendu au meme prix que les 10 pouces a 200 euros et une bonne autonomie ben la moi je vous dis que les netbook de 11, 12 pouces cartonnerait un max vendu entre 200 et 300 euros et 10 h d'autonomie
    bcp de tablette auraient du souci

    reste a savoir qui osera lancer ce genre de netbook 11, 12 pouces a 200 , 300 euros 10 h d'autonomie ( et non a 600 euros !

  2. Marine dit :

    @ted : la première partie de l'article est au passé, le reste au présent et conditionnel.

    Et il est bien précisé que les Netbooks ont des qualités et encore leurs aficionados mais qu'ils n'offrent pas assez de marge pour les constructeurs...

  3. Toto dit :

    Le marché des netbooks est mort ! C'est fait !
    Alors pourquoi devrai t'il mourir une seconde fois ?

  4. fun dit :

    Les analyses de ce genre de cabinets me feront toujours bien rire... prédire la mort des netbooks alors que plus aucun constructeur n'en fabrique désormais, whaou quelle clairvoyance !

    Et encore, si l'étude ne définit pas précisément ce qu'est un netbook, alors elle n'a aucune valeur. C'est quoi un netbook pour commencer ? Un PC portable de 10 pouces ou moins ? Y'en a sous windows 8. Un petit PC sous plateforme Atom ? Y'en a aussi sous Windows 8...

    Bref tout ce qu'on peut dire, c'est que ces petits PC sous Seven Starter tels qu'on les a connus, oui ils vont disparaitre, mais c'est juste la logique d'évolution de l'OS.

    Les netbooks, tout comme les laptops, évoluent, rien de plus. Acer a choisi de les élargir (Aspire One AO756) et de les passer sous ChromeOS, HP en a fait un hybride tactile (HP Envy X2), Asus semble en préparer... bref il se sont adaptés, à Windows 8 pour la plupart.

    Et mon analyse, elle est gratoche... 🙂

  5. delacroix dit :

    A quand un article sur la mort de l' Ipad due à des tablettes sous android nettement plus ouvertes et puissantes. Une galère de surfer sur le web sans flash avec l' ipad

  6. Nanogreg dit :

    Un pc sous windows de 10 pouces avec un clavier, tient ca me fait penser à pleins de tablettes qui sortent maintenant... Ils vont aussi arreter de se vendre ?

    Le macbook air 11 pouces n'est pas un netbook ? Pourquoi ?

    La vérité c'est que les netbook sont une invention géniale qui a évoluée, tout comme tout les gadget électroniques.

    Les 'netbook' deviennent plus puissant ( core i3 ou i5 chez asus/apple) ou bien tactiles, comme les pc windows 8 avec écran détachable.

    En fait le concept d'une machine légère et compact ne mourra jamais, mais le nom de 'netbook' peut être oui.

  7. Alex dit :

    @Nanogreg :

    Un netbook avec écran 11" ou plus et un vrai processeur, ça a existé bien avant le premier EeePC, ça s'appelle un ultraportable 😉

    Le concept initial du netbook c'était un prix d'entrée très bas, et pour y arriver de gros compromis matériels, qui ne pouvaient pas convenir à tout le monde.

    La bonne nouvelle dans l'histoire, c'est la démocratisation des ultraportables corrects (comprendre suffisamment performants) à prix contenu, qui sont, selon nous, plus adaptés à la majorité de la population que ne l'étaient les netbooks.

    Reste à voir ce qu'il adviendra des diagonales inférieures à 11", certains étant près à beaucoup de compromis pour avoir un ordinateur le plus compact possible.

Les commentaires sont fermés.

Remonter en haut de la page