Test - Razer Blade Pro, ordinateur portable 17 pouces pour ls gamer mais pas seulement

Look sobre, châssis au top, performant avec Core i7-7700HQ, Geforce GTX 1060, écran 120 Hz



LaptopSpirit Test du PC portable gamer Razer Blade Pro 17 - Vue ouverte

Si Razer est connu pour ses périphériques destinés aux joueurs (clavier, souris, tapis), la marque américaine s’est également lancée depuis quelques temps sur le marché des ordinateurs portables. Et plutôt que jouer la carte de la surenchère, Razer a choisi de miser sur des PC portables gamer au look Sobre. Après avoir testé en fin d’année dernière, le Razer Stealth Pro, un ultrabook 12 pouces, intéressons-nous aujourd’hui au Razer Blade Pro, un 17 pouces performant.

Caractéristiques du Razer Blade Pro

Dalle 17.3’’ Full HD LED IPS 120Hz (1920x1080, mate)
Processeur Intel Core i7-7700HQ Kaby Lake (2.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée (max) 16 Go (2 x 8 Go) DDR4 2400 MHz (16 Go), 2 slots
Espace de stockage SSD M.2 NVMe PCIe x4 de 256 Go + 2 To à 5400 tr/min
Carte graphique NVIDIA Pascal GeForce GTX 1060 6 Go GDDR5 dédiés
Lecteur optique -
Système audio 2 haut-parleurs
Webcam HD 1080p (1280x720) avec micro
Réseau Wi-Fi ac Killer Wireless-AC-1535 + Ethernet Gigabit Killer E2500
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.2
Lecteur de cartes SD/SDHC/SDXC
Sortie(s) vidéo HDMI
Lecteur d'empreintes digitales -
Entrée(s) / Sortie(s) Casque, Micro
USB 3 USB 3.1 + 1 USB 3.1 Type-C Thunderbolt 3 (jusqu’à 40 Gb/s, DisplayPort 1.2)
Système d'exploitation Windows 10 64 bits
Batterie Li-Ion 70Whr
Autonomie annoncée -
Dimensions (mm) 424 x 281 x 23
Poids 3.1 Kg
Garantie 2 ans
Autre Clavier chiclet rétro éclairé avec pavé numérique, touchpad multi-touch
Logiciels -

Châssis

Sobriété, c’est sans doute le meilleur adjectif pour qualifier ce Blade Pro 17. Les habitués de la marque ne seront pas dépaysés, les autres modèles de la gamme arborant, pour la plupart, un design très proche. Son châssis entièrement en aluminium avec ses bords arrondis n’est pas sans rappeler, feu, le MacBook Pro 17. Une inspiration également présente dans le lent clignement de la diode chargée d’informée l’utilisateur de l’état de la batterie lorsque l’ordinateur est en veille. Et, à l’image des ordinateurs portables de la firme à la Pomme, la qualité perçue sur ce Razer est parmi les meilleures et ne fait l’objet d’aucun reproche. La rigidité, tant du châssis que de l’arrière de la dalle, est parfaite.

La finition noire mate du châssis constitue la signature de la marque, tout comme le logo vert présent au dos de l’écran. Ce dernier, peut, au choix, être éclairé ou non. Côté assemblage, rien n’a redire, tout est parfaitement ajusté et dégage un sentiment de robustesse. Razer positionne ses PC portables sur le haut gamme et cela se ressent. Le seul grief concerne les traces de doigts, dont le châssis se retrouve maculé à la moindre prise en main. Maniaque, ayez toujours un chiffon microfibre à portée de main !

Connectique

Les PC portables 17 pouces, gamer qui plus est, profitent généralement d’une connectique bien fournie. Ici, Razer se contente de l’essentiel dirons-nous. Le côté gauche accueille ainsi la fiche destinée au câble d’alimentation, un port Ethernet ainsi que deux USB 3.1 (gen 1).

A droite, une sortie HDMI 2.0, un port USB 3.1 (gen 1), un port USB Type C compatible Thunderbolt 3 ainsi que le lecteur de carte SD complètent la connectique. Au sujet de ce dernier, chose rare, une fois la carte en place, elle ne dépasse que de deux millimètres du châssis. Pratique. D’aucuns regretteront de devoir se contenter d’un lecteur à la norme UHS-I. Conséquence, les débits mesurés plafonnent à 75 Mb/s.

Clavier / Touchpad

Présenté lors de sa sortie avec un clavier mécanique, la version “abordable” testée ici, se contente quant à elle d’un clavier “classique”. Ce dernier n’en demeure pas moins agréable à utiliser avec une frappe douce mais néanmoins nette et efficace. Chaque touche peut être rétro-éclairée indépendamment ou par zone selon 15 niveau d'intensité. La personnalisation passe par le logiciel Synapse dont l’utilisation impose la création d’un compte en ligne, ce qui ne fera pas l’unanimité. Une solution néanmoins pratique pour retrouver ses réglages en cas de changement d’ordinateur / clavier.

Les plus observateurs l’auront sans doute remarqué, le Razer Blade Pro dispose d’un emplacement pour le moins original pour le touchpad, positionné sur la droite du clavier, à la place habituelle du pavé numérique. Outre la disparition de ce dernier que certains pourront déplorer, ce positionnement atypique est déroutant. Même après plusieurs heures, il est fréquent de poser instinctivement la main sous le clavier, trop habitué, inconsciemment, à y trouver le touchpad. Certes, cela permet d’avoir un design plus “épuré” mais risque de poser quelques soucis aux gauchers…

Bien plus convaincant à l’usage, le touchpad se révèle des plus agréable au quotidien. Sa surface est réactive et les gestes multitouch parfaitement reconnus. Pour la forme, nous pourrions lui reprocher de « sonner » un peu creux lors de clics sur sa partie gauche. Rien de pénalisant en pratique, mais le positionnement haut de gamme exacerbe les exigences.

Système audio

LaptopSpirit Test du PC portable gamer Razer Blade Pro 17 - Lecteur cartes SD

Situées à chaque extrémité du châssis, à côté du clavier et du touchpad, les deux enceintes délivrent un son dans la moyenne. L’absence de caisson de basses se fait sentir tant dans les jeux que les films.

Ecran

Alors que la tendance est aux écrans borderless, Razer reste plus “old school”, le Blade Pro ayant un encadrement pour le moins imposant avec des bordures de 25 mm en haut et en bas contre 20 mm sur les côtés. D’aucuns argueront que le risque de distraction sera ainsi moindre…

Le modèle testé dispose d’une dalle Full HD IPS offrant un taux de rafraichissement de 120 Hz. Une fréquence plus élevée, avant tout destinée aux joueurs qui profiteront ainsi d’une meilleure sensation de fluidité. Mais, au quotidien, un écran 120 Hz (ou maintenant 144 Hz sur certains modèles) est aussi appréciable, notamment lors du défilement rapide d’une page web ou d’un long document. Il suffit de repasser sur un modèle “classique” (60 Hz) pour s’en convaincre.

La colorimétrie est quant à elle dans la moyenne. Le point blanc à 6500K conviendra au plus grand nombre. Le taux de contraste s’établit à 910:1, la luminosité maximale à 305 cd/m2 et le DeltaE à 1 après caractérisation. Enfin, l’espace sRGB est couvert à 95%. Soulignons que le traitement mat est des plus réussi.

Nous l’avons déjà évoqué au début de ce test mais une nouvelle fois, la qualité de fabrication est à souligner. Illustration ici avec le système de charnières au maintien sans faille, quelque soit la position.

Performances

Même si l’annonce des nouveaux processeur Intel Coffee Lake risque de changer la donne dans les prochains mois, le Razer Blade Pro embarque une configuration polyvalente typique pour un ordinateur portable gamer à l’heure actuelle. Sans surprise, le processeur est un Core i7–7700HQ Quad Core. Preuve de l’efficacité du système de refroidissement, en charge le processeur est capable de maintenir durant plusieurs minutes une fréquence de 3.4 GHz. 16 Go de mémoire vive viennent l’épauler. Libre à l’utilisateur de l’upgrader par la suite, les barrettes de DDR4–2400 étant accessibles.

La partie graphique est confiée à une Geforce GTX 1060 (6 Go GDDR5), une bonne base pour jouer sans se poser de question à l’heure actuelle puisque la plupart des titres du moment tournent à plus de 60 fps tout en conservant un niveau de détails, a minima, sur High. Pour jouer en Ultra, une Geforce GTX 1070 est plus appropriée, malheureusement, Razer ne propose pas cette option sur son Blade Pro. Une déclinaison à base de GTX 1080 est possible mais son tarif stratosphérique (près de 4000€) risque d'en refroidir plus d'un. Tout comme pour le processeur, aucun souci côté refroidissement, ce qui permet à la fréquence de s’établir à 1570 MHz à l’usage.

Le stockage se base sur un SSD de 256 Go pour la réactivité du système secondé par un disque dur de 2 To. Avantage, vous pourrez stocker de nombreuses données sans (trop) vous soucier de la place. Inconvénient, en utilisation bureautique, la rotation des plateaux du disque dur est perceptible dans un environnement silencieux.

Nuisances sonores

Châssis (plutôt) fin associé à un processeur et une carte graphique véloces, sans grande surprise, lorsqu’il est sollicité, le Razer Blade Pro n’est pas des plus discret avec près de 50 dBA mesurés lorsque les ventilateurs tournent à plein régime. En utilisation bureautique ou lors de la navigation sur Internet, seul le ronronnement du disque dur est perceptible (environ 33 dBA). Enfin, lorsque le processeur est sollicité seul, deux seuils sont possible, le premier avec un faible souffle (environ 36.5 dBA) et le second proche de 40 dBA où le bruit s’avère peu dérangeant, le ventilateur produisant un bruit assez grave qui n’est pas (trop) désagréable, même dans une pièce silencieuse.

LaptopSpirit Test du PC portable gamer Razer Blade Pro 17 - vue ventilateur

En revanche, il est regrettable que Razer ne propose aucun utilitaire pour gérer la vitesse des ventilateurs et leurs seuils de déclenchement selon les préférences de l’utilisateur comme il est possible de le faire sur la plupart des modèles gamer concurrents. Il faut se contenter de deux options dans Razer Synapse, à savoir “faible” et “élevée”. La première privilégie le confort en retardant davantage le déclenchement des ventilateurs. Le seconde est en toute logique plus efficace et permet de conserver les températures internes en dessous de 80°C, tant pour le processeur que la carte graphique (dans une pièce à 20°C) mais au détriment du silence.

Autonomie

LaptopSpirit Test du PC portable gamer Razer Blade Pro 17 - taille du chargeur

La vocation première d'un ordinateur portable 17 pouces de plus de 3 Kg n'est sans doute pas d'être transporté tous les jours. Que les nomades se rassurent, le Razer Blade Pro ne s'en sort pas si mal.

Avec une utilisation peu intensive, essentiellement basée sur la navigation Internet, l’autonomie atteint 6h25. En coupant le WiFi, luminosité a minima (n’espérez pas l’utiliser autrement qu'en soirée dans un environnement peu lumineux) et avec le profil meilleure batterie actif, vous pouvez espérer avoisiner les 11h. A l’inverse, si les ressources sont sollicitées au maximum, il sera impossible de tenir plus d’une heure éloigné d’une prise électrique.

A ce sujet, bonne surprise, le bloc d’alimentation est plutôt compact pour un PC portable de ce gabarit avec des dimensions de 148x60x23 mm et un poids de 400g. Les plus observateurs auront remarqué le logo Razer sur le chargeur.

Pour conclure

LaptopSpirit Test du PC portable gamer Razer Blade Pro 17 - un ordinateur portable au top

Le Razer Blade Pro est la parfaite illustration de ce qu’un PC portable haut de gamme doit être. Solide, bien fini et pour ne rien gâcher sobre, un atout non négligeable pour de plus en plus d’utilisateurs. Son coloris noir est certes agréable à l’oeil, les traces de doigts qui l’ornent, beaucoup moins.

La configuration à base de Core i7 Quad Core et de Geforce GTX 1060 offrent de nombreuses possibilités tant pour les joueurs que les photographes ou vidéastes. L’écran 120 Hz constitue un plus appréciable même si cela tend à devenir la norme dans cette gamme de prix.

Le clavier est efficace, le touchpad également mais sa position atypique n’apporte pas grand chose à l’usage tout en empêchant l’intégration d’un pavé numérique.

Reste l’épineuse question du tarif. Commercialisé à 2300€, le Razer Blade Pro se positionne face à de nombreux concurrents pourtant équipés de Geforce GTX 1070. Certes, la qualité du châssis et le soin apporté à l’assemblage peuvent justifier en partie ce prix, mais, in fine, cela risque de refroidir de nombreux clients potentiels.

LaptopSpirit Test du PC portable gamer Razer Blade Pro 17 - un ordinateur portable au top

Le Razer Blade Pro obtient la note de 4/5.

Poins forts
Châssis au top
Performant
Système de refroidissement efficace
Dalle 120 Hz
Design sobre
Chargeur compact
À revoir
Trop sensible aux traces de doigts
Bordures d'écran (trop) larges
Impossible de gérer la vitesse des ventilateurs
Absence de pavé numérique
Tarif élevé
Remonter en haut de la page

Vos avis et retours d'expérience :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 + = 7

 

Remonter en haut de la page