Microsoft

Alors que Microsoft n’arrête pas de renforcer son outil de protection WGA, voilà que le président de la division Entreprise de la firme, Jeff Raikes, indique qu’il préfèrerait que les pirates s’attaquent aux produits Microsoft plutôt qu’aux autres !


Il explique que les actuels pirates représentent de futurs acheteurs potentiels de la marque.
Le but est de pousser les contrevenants à acheter des logiciels ou licences Microsoft plutôt que de choisir la voie illégale. La répression ne doit donc pas être trop dure au risque de voir fuir une grande partie des utilisateurs.

Il estime à ce sujet que près d’un quart des logiciels utilisés aux Etats-Unis seraient piratés.

Le géant de Redmond préfère sans doute voir ses logiciels piratés plutôt que des consommateurs particuliers ou institutionnels passer sous un système gratuit comme certaines distributions Linux qui deviennent de plus en plus populaires.

[Via Clubic]