Revue de presse des tests publiés sur le Web (Apple MacBook Pro 15 Retina)

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2012, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Nous vous présentons aujourd’hui un nouveau test du MacBook Pro Retina lancé par Apple il y a peu.

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Voici les spécifications techniques de ce portable :

Dalle 15.4″ LED IPS (2880×1800, anti-reflet)
Processeur Intel Core i7 à 2,3 GHz avec 6 Mo de cache L3 (Ivy Bridge, 45W)
Mémoire vive installée (max) 8 Go (2 x 4 Go) DDR3 1600 MHz (soudée)
Espace de stockage SSD de 256 Go
Carte graphique NVIDIA GeForce GT 650M & Intel GMA HD 4000
Lecteur optique
Système audio 2 haut-parleurs
Webcam Oui, FaceTime avec micro
Réseau Wi-Fi a/b/g/n
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.0
Lecteur de cartes SDXC
Sortie(s) vidéo 2 ThunderBolt compatible mini-DisplayPort
Lecteur d’empreintes digitales
Entrée(s) / Sortie(s) Casque
ExpressCard
Firewire
USB et ThunderBolt 2 USB 3.0 et 2 ThunderBolt
Système d’exploitation Mac OS X 10.7 Lion
Batterie Li-Polymère 90Whr, ne peut être retirée par l’utilisateur
Autonomie annoncée 7 heures en surf via le Wi-Fi, 30 jours en veille
Dimensions (mm) 358,9 x 247,1 x 18
Poids 2.02 Kg
Garantie 1 an
Autre Clavier retro-éclairé, touchpad multi-touch, connecteur d’alimentation MagSafe 2

La coque du nouveau MacBook Pro Retina est similaire à celle des anciens modèles au premier coup d’œil. On remarque cependant l’épaisseur amoindrie et une modification de la charnière d’écran, qui ressort désormais du châssis. L’esthétique est toujours aussi plaisante, et malgré la finesse de l’engin, la solidité est de mise. La donne change en matière de connectique. Le connecteur d’alimentation MagSafe 2 fait son apparition, aux côtés de deux ports Thunderbolt, deux USB 3.0 et un HDMI, une première pour Apple. Leur disposition est bien pensée et ne gênera pas les utilisateurs de souris. Le lecteur optique disparaît sur ce modèle, et l’évolutivité appartient au passé. La batterie et la mémoire vive ne sont pas remplaçable, et le SSD adopte un format propriétaire.

Le clavier chiclet rétro-éclairé s’adapte aux nouveautés de OS X, avec des boutons de fonction dédiés au lancement de Launchpad et Mission Control. Le bouton de mise sous tension est désormais intégré au clavier, sur la dernière touche fonction. Le trackpad cliquable en verre est fidèle à sa réputation, offrant un confort d’utilisation sans précédent chez les autres constructeurs. Le pilote Windows offert par Bootcamp n’offre pas le même confort mais reste utilisable.

L’écran Retina affiche une définition record de 2880×1800 pixels. Le système d’exploitation prend en charge cette définition en offrant une finesse d’affichage inégalée jusqu’alors, tout du moins lorsque les applications utilisées sont compatibles. L’espace utile correspond par défaut à celui d’une définition de 1440×900 pixels. Il est paramétrable sur 5 palier, de 1024×600 à 1920×1200. La dalle IPS affiche une excellente luminosité et des noirs profonds. Il en résulte un taux de contraste de 913:1. Les angles de visions sont excellents, largement au delà de ceux offerts par les dalles TN.

Les haut-parleurs délivrent un son relativement équilibré. Un système de double micro permet d’atténuer les bruits ambiant lors des enregistrement et des conversations audio.

Les performances offertes sont excellentes et permettent d’envisager sereinement une utilisation exigeante et fortement multitâches. Le SSD offre une excellente réactivité du système et des taux de transfert excellents, tandis que la carte graphique permet de s’adonner à la majorité des jeux du marché dans de bonnes conditions. En revanche, la gestion logicielle de l’écran Retina n’est pas totalement au point sous OS X. Les défilements rapide de site internet sont moins fluides qu’avec un écran classique. La dissipation thermique est assez efficace et silencieuse. Même s’il peut devenir chaud en pleine charge, le repose poignet et le clavier restent à température acceptables. En utilisation basique le ventilateur ne se fait presque jamais entendre.

L’autonomie en navigation Internet avec WiFi activé atteint les 6 heures et 4 minutes.

Il obtient un score global de 88%.

Accédez au test du Apple MacBook Pro 15 Retina sur NotebookCheck

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


3 + 5 =