Tests du jour : Dell et Toshiba

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2008, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Aujourd’hui, pas moins de trois tests pour finir la semaine.


Commençons par le Dell XPS M1530 qui possède (dans la configuration du test) un processeur Intel Core 2 Duo T9300 (2.5GHz), 3Go de DDR2 667 MHz, un disque dur SATA Seagate de 200 Go à 7200 trs/min, une carte graphique GeForce 8600M GT 256 Mo dédiés, un écran 15.4’’ WsXGA+ d’une résolution de 1680×1050, un graveur DVD double couche, une webcam 2.0 megapixels avec micro, un lecteur d’empreintes digitales, un lecteur de cartes 8 en 1, une télécommande multimédia et des connecteurs Wi-Fi a/b/g/n, HDMI, Bluetooth 2.0+EDR, Firewire, ExpressCard54, VGA, Ethernet et USB 2.0 (x3). Il pèse 2.63 Kg avec sa batterie 6 cellules et tourne sous Windows Vista Familiale Premium.
L’XPS 1530 offre un design élégant et dynamique avec son coloris bi-ton noir et gris. L’écran dispose d’une dalle légèrement brillante et d’une résolution confortable en terme de surface d’affichage ainsi que d’une bonne luminosité et des angles de vision assez larges. Les haut parleurs délivrent un son de bonne qualité, tout comme le clavier à la fois silencieux et agréable. Le touchpad est lui aussi de bonne facture mais sa surface est un peu étroite. De nombreuses touches de raccourcis sont présentes. La connectique est assez complète avec notamment un port HDMI. Les performances sont au rendez-vous notamment grâce au processeur qui se montre très véloce. La carte graphique s’en sort également pas trop mal, à condition de baisser les réglages pour les jeux les plus gourmands. L’autonomie est comprise entre 1h20 et 2h20, en fonction de l’utilisation. Au final, l’XPS se révèle être un portable assez agréable avec cependant quelques petits défauts. Attention par exemple au châssis en aluminium qui envoie un léger courant électrique lorsqu’il est relié à une prise qui n’est pas reliée à la terre.

Accéder au test du Dell XPS M1530 sur adnpc

Second modèle, le Toshiba Satellite U405-S2820 qui embarque un processeur Intel Core 2 Duo T8100 (2.1GHz), 3Go de DDR2, un disque dur de 250Go (5400 trs/min), un écran 13,3 pouces brillant (1280×800), un chipset graphique Intel GMA X3100, un graveur de DVD DL, une webcam, le Wifi 802.11 n, un port Ethernet, Express Card, Firewire, 3 ports USB Sleep and Charge, un lecteur d’empreinte digitale, une sortie VGA et S-Vidéo. Il tourne sous Windows Vista Home Premium et pèse environ 2.2 kg.
Ce nouveau modèle est très élégant avec son aspect glossy. Toshiba a également intégré les dernières technologies : un processeur de dernière génération mais aussi la reconnaissance faciale ainsi que des ports USB sleep and charge qui permettent de recharger les périphériques quand le laptop est éteint (cette fonctionnalité étant désactivée par défaut, il faut penser à l’activer). L’écran est de bonne qualité. Les haut parleurs manquent quelque peu de puissance. L’autonomie varie entre 3h et 3h30 (une batterie haute capacité 9 cellules est disponible en option).

Accéder au test du Toshiba Satellite U405 sur LaptopMag

Terminons par le Toshiba Satellite L355D-S7810 qui propose un processeur AMD Turion 64 X2 TL-60 (2GHz), 2Go DDR2 667 MHz, un disque dur SATA de 200 Go à 4200 trs/min, un chipset graphique ATI Radeon X1250 128 Mo dédié 831 Mo HyperMemory, un écran 17.1’’+ TruBrite d’une résolution de 1440×900, une webcam, un graveur DVD double couche, un lecteur de cartes 5 en 1, un pavé numérique et des connecteurs Wi-Fi b/g, ExpressCard54, VGA, Ethernet et USB 2.0 (x3). Il pèse 3.2 Kg et fonctionne sous Windows Vista Home Premium.
Le Satellite L355 reprend en grande partie le design des P200, les desktop remplacement de la marque, la seule différence réellement visible étant la conception des charnières et le capot extérieur qui est désormais de couleur gris métallisé et qui se révèle de ce fait, bien moins fragile qu’auparavant. La qualité de fabrication est constante par rapport aux P200 (mais la connectique est bien moins fournie). L’ensemble est correct mis à part quelques légers points de flexion par endroit. La qualité de l’écran est moyenne, les couleurs sont vives mais les angles de vision sont assez étroits. Les performances sont satisfaites lors d’une utilisation bureautique courante mais il ne faut pas espérer jouer de façon intensive sur les derniers jeux. L’autonomie est très bonne pour un modèle de 17 pouces avec près de 2h45 et les ventilateurs sont très discrets y compris lorsqu’ils sont sollicités. Le L355 est une machine qui séduira les personnes à la recherche d’un portable bénéficiant d’un grand écran pour une utilisation essentiellement bureautique.

Accéder au test du Toshiba Satellite L355D sur NotebbokReview

Bon week-end 😉

Quel PC portable est fait pour vous ?
5 questions, moins d’une minute ! LaptopSpirit s’occupe du reste !
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 3 = 6