Au programme de cette revue de presse, le test du nouvel ultraportable de Apple, le MacBook Air 13" version mi-2013 sous plateforme Intel Haswell.

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

Apple MacBook Air 2013 Haswell

Voici les caractéristiques techniques de ce modèle :

Dalle13.3'' LED (1440x900, brillant)
Processeur Intel Core i5-4250U à 1.3 GHz (Haswell, TDP max 15W)
Mémoire vive installée (max)4 Go (2 x 2 Go) DDR3L 1600 MHz
Espace de stockageSSD de 128 Go
Carte graphiqueIntel HD 5000
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs
WebcamOui, FaceTime 720p avec micro
RéseauWi-Fi b/g/n/ac
BluetoothOui, Bluetooth 4.0
Lecteur de cartesSD
Sortie(s) vidéoThunderbolt compatible mini-DisplayPort
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)Casque
ExpressCard-
Firewire-
USB2 USB 3.0
Système d'exploitationMac OS X 10.8 Mountain Lion
BatterieLi-Polymère 54Whr, ne peut être retirée par l’utilisateur
Autonomie annoncée12 heures en surf via le Wi-Fi, 10 heures en lecture vidéo iTunes, 30 jours en veille
Dimensions (mm)325 x 227 x 3-17
Poids1.35 Kg
Garantie1 an
AutreClavier retro-éclairé, touchpad multi-touch, connecteur d’alimentation MagSafe 2

Le design intemporel du MacBook Air n'est plus aussi impressionnant maintenant que d'autres fabricants ont rejoint la course aux portables ultralégers. Les Asus ZenBook, Samsung Série 9, Dell XPS 13 ou encore le Lenovo ThinkPad X1 Carbon renforcent la concurrence sur le segment Ultraportable au design épuré. Néanmoins, le châssis monocoque en aluminium conserve ses atouts, tel qu'une excellente solidité et un certain confort. Sur le modèle passé en revue, le testeur déplore cependant une charnière d'écran pas assez rigide et n'apprécie guère le bord acéré du repose-poignet. La connectique est similaire à celle de la version 2012, en revanche la puce WiFi adopte désormais la norme 802.11ac, offrant des débits bien plus élevée lorsque couplée à un routeur compatible.

Le clavier chiclet rétro-éclairé offre un bon confort de frappe, cependant les utilisateurs venant de Windows pourront être déboussolés par la disposition et l'absence de certaines touches. C'est une habitude à prendre.

L'écran affiche une définition correcte mais en retrait par rapport à la concurrence. La dalle affiche une image contrastée et lumineuse. Ses angles de visions sont un peu plus ouvert que sur les dalles d'entrée de gamme, mais tout de même moins larges que sur les meilleurs écran IPS, tel que ceux qui équipent les MacBook Pro Retina. Les haut-parleurs délivrent un volume sonore limité et manquent de basses / médium.

Les performances sont globalement à peine supérieures à celle du modèle 2012. La plupart des utilisations sont envisageable, excepté les logiciels lourd nécessitant d'excellentes performances processeur. Le SSD utilisé est encore plus véloce qu'auparavant, bien que cela ne se remarque que très peu au quotidien. Les joueurs pourront faire tourner un peu plus de titres qu'avec la Intel HD 4000 du modèle précédent, cependant ils seront tout de même plus à l'aise avec une vraie puce graphique dédiée. La dissipation thermique est légèrement sous-dimensionnée, la coque chauffe rapidement en charge. Cependant, le ventilateur est quasiment inaudible la majeure partie du temps.

L'autonomie mesurée en navigation Internet atteint 10 heures et 23 minutes, soit 4 heures de plus qu'avec l'ancien modèle.

Il obtient le score de 87%.

Accédez au test du tout dernier Apple MacBook Air 13 Haswell sur NotebookCheck