Découvrez ce jour un test de la Surface Pro 3, dernière tablette de Microsoft sous plateforme Intel Haswell.

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.

SAMSUNG CSC

Voici la configuration du modèle testé :

Dalle12" Full HD+ IPS tactile multi-touch (2160x1440, brillant)
ProcesseurIntel Core i7-4650U Haswell (1.7 GHz, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max)8 Go (inaccessibles) DDR3L 1600 MHz (8 Go)
Espace de stockageSSD 512 Go
Carte graphiqueIntel HD 5000 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs
WebcamOui, 5 mégapixels avec micro
RéseauWi-Fi b/g/n/ac
BluetoothOui, Bluetooth 4.0
Lecteur de cartesOui, SD
Sortie(s) vidéoMini DisplayPort
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
ExpressCard-
Firewire-
USB1 USB 3.0
Système d'exploitationWindows 8.1 64 bits
BatterieLi-Polymer
Autonomie annoncée9 heures
Dimensions (mm)201 x 292 x 9,1
Poids0,8 Kg (avec batterie)
Garantie1 an
AutreStylet N-Trig

La nouvelle tablette de Microsoft, dénommée Surface Pro 3, raffine encore le design du précédent modèle et voit son écran passer de 10 à 12". Sa béquille offre désormais un angle d'ouverture libre sur 135° pour plus de flexibilité, tandis que sa coque s'affine et s'allège. La qualité de construction de la coque en magnésium est toujours aussi bonne, la tablette laisse une bonne impression de solidité en main. Au rayon des reproches, l'écran de 12" est un peu grand à manipuler et le bouton d'accueil placé sur la droite risque d'être pressé accidentellement par les droitiers. Un seul port USB (3.0) est présent, il sera judicieux de s'équiper d'un duplicateur de ports / hub pour raccorder plus d'un périphérique filaire à la tablette. Enfin, le connecteur magnétique du chargeur s'affine, il est désormais incompatibles avec les anciens modèles.

La housse/clavier TypeCover (vendue séparément) complète efficacement la tablette et permet de l'utiliser comme un ordinateur portable. Le confort de frappe est supérieur à bien des claviers externe bluetooth, mais un clavier chiclet d'ultrabook reste plus agréable au quotidien. Le touchpad cliquable intégré est désormais plus spacieux et ne souffre d'aucun défaut majeur. Le testeur a trouvé le système de fixation très stable dans tous les tests effectués. La dalle tactile multitouch est précise et réactive et peut être contrôlée via le stylet N-Trig founi. Ce dernier offre une meilleure ergonomie que le stylet Wacom de la Surface Pro 2. Le support logiciel de cette solution gagne du terrain et les programmes majeurs sont désormais compatibles.

L'écran au format inhabituel 3:2 surprends agréablement, comparé aux écrans 16:9 ce ratio d'affichage offre un espace de travail vertical bien plus important à diagonale équivalente. L'image est vive, contrastée et les angles de vision sont larges. La haute définition procure une excellente finesse aux éléments d'interface, en revanche en mode bureau la plupart des utilisateurs devront recourir à la mise à l'échelle de l'interface Windows pour pouvoir lire les textes. Cette dernière n'est pas encore supportée parfaitement par tous les logiciels tiers du marché. Les haut-parleurs délivrent un son correct et son bien positionnés sur la face avant, lorsqu'on utilise la tablette en mode paysage.

La configuration embarquée est très véloce, le processeur et le SSD assurent une excellente réactivité au système. Les utilisations les plus lourdes telles que les jeux 3D récents, le rendu 3D complexe ou le montage vidéo resteront réservées aux configuration plus musclées, mais les possibilités de cette Surface Pro 3 sont larges. La dissipation thermique est très discrète, il y a bien un ventilateur mais il n'est que rarement audible. La température grimpe un peu sur les bords mais reste très contenue.

L'autonomie en streaming vidéo de Netflix via le WiFi atteint 5 heures.

Elle obtient la note de 8,17/10.

Accédez au test de la Surface Pro 3 de Microsoft sur TabletPCReview