La publication de ses comptes pour l’année 2014 révèle que Mozilla s’émancipe financièrement de Google.

Firefox logo

Pendant un temps Mozilla, qui édite notamment le navigateur Firefox et le logiciel de messagerie Thunderbird, était très dépendant de Google qui a pu subvenir jusqu'à 90% de ses besoins de financements au plus fort de leur accord.

Mais c’est du passé ! Pour 2014, Mozilla annonce des revenus en hausse de 15 millions de dollars à 329.6 millions dont 98% en provenance d’accords conclus avec plusieurs moteurs de recherche.

Être beaucoup moins dépendant de Google est un atout pour Mozilla lorsqu’on considère la concurrence frontale entre Firefox et le navigateur Chrome de la firme de MountainView. Pour se différencier dans ce domaine, Mozilla mise notamment sur le respect de la vie privée.