Intel a profité de l'IDF de San Francisco pour officialiser sa nouvelle génération de processeurs mobiles Kaby Lake, la 7ème du nom.

intel_kaby_lake_leak

Successeurs des Skylake, les Kaby Lake sont comme leurs prédécesseurs gravés en 14nm.

Lors de son keynote, Brian Krzanich a mis en avant la capacité des processeurs Kaby Lake à prendre en charge l'accélération HEVC 10 bits ainsi que les normes HDCP 2.2 et HDR.

C'est plus précisément la solution graphique intégrée des Kaby Lake qui a été mise à l'honneur : elle permet de lire des vidéos 4K et sont en mesure de faire tourner Overwatch.

Pareil ailleurs, les CPU mobiles Kaby Lake prennent en charge nativement en charge les connectiques USB 3.1, DisplayPort 1.2 et Thunderbolt 3.

Les premières cartes mères compatibles Kaby Lake sont attendues en novembre.

Des PC portables intégrant un processeur Kaby Lake, et plus particulièrement des Ultrabooks et hybrides 2-en-1, pourraient pointer le bout de leur capot à temps pour les fêtes de fin d'année. Il se murmure à ce sujet qu'Apple pourrait intégrer des processeurs Kaby Lake à ses futurs MacBooks…

L'IFA de Berlin, qui se tiendra du 2 au 7 septembre, devrait être l'occasion pour certaines marques de dévoiler leurs modèles dédiés.

Pour rappel, nous avions évoqué dans un précédent article les premières références de processeurs Kaby Lake et souligné que certaines d'entre elles pourraient prêter à confusion (voir cet article).