Mozilla donne un coup de fouet à son projet Electrolysis, mode multi-processus de son navigateur Firefox dont l'objectif est d'augmenter la réactivité.

Firefox logo

Lancé avec la version 3.7 de Firefox, Electrolysis est un projet de longue haleine développé par Mozilla. Son objectif : utiliser la technologie multi-processus pour accroitre la réactivité du navigateur (de 400% à 700% lors du chargement de pages).

Avec Electrolysis, le navigateur est isolé du reste du système sur lequel il fonctionnement. En outre, le contenu de la page et son chargement sont dissociés.
En pratique, si un élément d'une page Internet n'est pas chargé, ou ne se charge pas correctement, le navigateur n'est pas impacté et continue de fonctionner normalement.

Mozilla a commencé activé le mode multi-processus pour 1% des utilisateurs de Firefox en juin dernier. Il augmente la cadence avec Firefox 49 (qui supprime Hello) qui concerne un plus grand nombre d'usagers. Le développement d'Electrolysis devrait être complété au plus tard avec la version 53 de Firefox.

On peut profiter d'Electrolysis seulement si les extensions employées par l'utilisateur sous Firefox s'avèrent compatibles, ce qui n'est pas forcément le cas. On peut vérifier cette compatibilité via l'extension Add-on Compatibility Reporter.

Pour l'instant, le projet Electrolysis ne concerne pas à proprement parler les onglets alors que chez la concurrence (Chrome, Opera, Edge), chaque onglet dispose de son propre processus.