Retrouvons ce soir un nouveau test du Lenovo Yoga 910-13, un ultrabook convertible en tablette salué pour son design solide et compact et pour sa bonne autonomie malgré un écran 4K immersif.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle13.9’’ 4K LED IPS tactile multi-touch 10 points (3840x2160, brillante)
ProcesseurIntel Core i7-7500U Kaby Lake (2.7 GHz, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max)16 Go (2 x 8 Go) DDR4 2133 MHz (16 Go)
Espace de stockageSSD PCle de 512 Go
Carte graphiqueIntel HD Graphics 620 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs JBL Dolby Audio Premium
WebcamOui, HD 720p avec micro
RéseauWi-Fi ac (Intel Wireless Dual Band AC-8260)
BluetoothOui, Bluetooth 4.1
Lecteur de cartes-
Sortie(s) vidéo-
Lecteur d'empreintes digitalesOui
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
ExpressCard-
Firewire-
USB1 USB 3.0 + 2 USB 3.0 Type-C Gen1 (1 dédié à la charge)
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Polymer 4 cellules 78Whr inamovible
Autonomie annoncée11 heures
Dimensions (mm)323 x 224.5 x 14.3
Poids1.38 Kg
Garantie1 an
AutreClavier chiclet AccuType rétro éclairé, touchpad multitouch
LogicielsApplications Lenovo

Du point de vue du design, le Lenovo Yoga 910-13 se rapproche grandement de son petit frère, le Yoga 710-14, avec cette même teinte argentée apposée partout sur le châssis et des dimensions semblables, du moins en ce qui concerne la largeur et la profondeur. Car le 910 est bien plus fin et léger que son prédécesseur. Ceci dit, l'ultrabook n'égale pas la compacité du HP Spectre X360 13. La coque du Yoga 910 est composée d'aluminium et de magnesium et révèle une solidité à toute épreuve. Le testeur n'a jamais réussi à faire plier le boitier malgré ses efforts. Même si la finition argentée est assez sobre en soi, le testeur a apprécié les détails chromés autour de la base et le pavé tactile entouré d'un liseré "diamond cut". Introduite sur le Yoga 3 Pro, la charnière au design de bracelet de montre fait toujours son petit effet et répartit de façon égale la force pour placer l'écran sous tous les angles. Aucune trappe de maintenance n'est prévue et l'accès aux composants est bloqué par la base fermée de 10 petites vis.

Comme attendu, la connectique a été sacrifiée sur l'autel de la finesse avec deux ports USB Type-C dont un (le plus à gauche) est limité par la norme 2.0 et est dédié à la charge et l'autre sert pour la sortie vidéo (USB 3.0). Sur l'autre côté, on retrouve un port USB 3.0 de taille standard ainsi qu'une prise casque. Aucun lecteur de carte SD n'est au programme mais le Yoga 910 innove en intégrant un lecteur d'empreintes digitales qui permet d'exploiter la fonction Windows Hello de Microsoft.

Le design du clavier est lui aussi récupéré du Yoga 710. Les touches sont de bonne taille et sont bien espacées mais la disposition gène le testeur (touche Shift de droite trop petite, touche FN avec les flèches...). En outre, le clavier est rétro-éclairé en blanc sur deux niveaux d'intensité, permettant une bonne visibilité des touches de jour comme de nuit. En face, le pavé tactile est un plaisir à utiliser avec son revêtement doux et sa sensibilité au clic sur 80% de sa surface.

Si le Yoga 910-13 de base est commercialisé avec une dalle Full HD IPS (1920 x 1080 px), le modèle testé est équipé d'un écran 4K à la définition quatre fois plus large (3840 x 2160 px), résultant en une image vive et nette et en un très haut niveau de détails. Pour faire court, l'image est tout bonnement exceptionnelle avec un très bon contraste, une luminosité aveuglante en ambiance sombre et une palette de couleurs très riche. Le revêtement en verre lié à la surface tactile peut être gênante lors d'un usage en extérieur mais la bonne luminosité joue en sa faveur sur ce plan, d'autant que la dalle IPS se charge d'ouvrir les angles de vision. Le testeur s'arrête également sur la finesse des bords latéraux et supérieur de l'écran qui amplifie l'immersion de l'écran bien que cela implique de placer la webcam sur la partie inférieure, occasionnant un angle bizarre en mode ordinateur.

Architecturé autour d'un Core i7 basse consommation de dernière génération, de 16 Go de mémoire vive et d'un SSD rapide de 512 Go, le modèle testé est particulièrement à l'aise avec les tâches courantes (navigation Web, lecture de vidéo, Office) ainsi qu'avec quelques missions d'édition (Photoshop, Lightroom). Par ailleurs, si son écran 4K invite au montage vidéo, le processeur reste un peu trop léger pour ce genre de travaux (un quad core est plus indiqué). Rapide, vif en multitâche, prompte à exécuter les applications et à lancer Windows, l'ultrabook pourra également lancer quelques jeux peu exigeants en Full HD avec des niveaux de détails abaissés grâce à sa puce HD 620 intégrée au processeur, qui fait un bond en terme de performances par rapport à la HD 520 Skylake.

Le Lenovo Yoga 910 intègre deux petits ventilateurs qui poussent l'air à travers la charnière. S'ils arrivent à contenir la température à un niveau confortable, leur bruit est un peu plus préoccupant. Lorsque l'usage est important, les ventilateurs sont forcés de tourner à pleine vitesse pour refroidir le châssis fin, ce qui occasionne un bruit plutôt désagréable. Heureusement, au repos et lors d'un usage léger, ils ne se font pratiquement pas entendre.

L'autonomie approche des 6 heures lors d'un test mêlant toutes les approches (travaux sur Office, lecture de vidéo, navigation, jeu). C'est remarquable compte tenu de l'écran 4K.

Il obtient la note de 6,57/10.

Accédez au test du Lenovo Yoga 910

Nous vous rappelons que les avis ci-après n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.