Place ce soir au test du nouveau HP Omen 15-dc, un ordinateur portable de 15 pouces à prix abordable paré pour le jeu soutenu avec bordures d'écran fines et autonomie satisfaisante.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle 15.6’’ Full HD LED IPS micro-bords (1920x1080, antireflet/mate)
Processeur Intel Core i5-8300H Coffee Lake (2.3 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée (max) 8 Go (1 x 8 Go) DDR4 2666 MHz (32 Go), 2 slots (1 libre)
Espace de stockage SSD M.2 de 128 Go (NVMe PCIe) + 1 To à 7200 tr/min
Carte graphique NVIDIA Pascal GeForce GTX 1050 Ti 4 Go GDDR5 dédié, Intel UHD 630 intégrée au processeur et Optimus
Lecteur optique -
Système audio 2 haut-parleurs Bang&Olufsen Audio Boost
Webcam Oui, HD TrueVision avec micro
Réseau Wi-Fi ac (2x2) + Ethernet Gigabit
Bluetooth Oui, Bluetooth 5.0/td>
Lecteur de cartes Oui, SD/MMC
Sortie(s) vidéo HDMI, Mini-DisplayPort
Lecteur d'empreintes digitales -
Entrée(s) / Sortie(s) Combo Casque/Micro
USB 3 USB 3.1 (Gen1) + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1)
Système d'exploitation Windows 10 64 bits
Batterie Li-Ion 4 cellules 70Whr
Autonomie annoncée -
Dimensions (mm) 360 x 263 x 25
Poids 2.4 Kg
Garantie 1 an
Autre Clavier chiclet rétro-éclairé 2 zones NKRO avec pavé numérique, touchpad multi-touch
Logiciels Applications HP, Dropbox

Châssis / Esthétique

Le HP Omen 15-dc présente de nombreuses similarités avec le modèle précédent (Omen 15-ce) mais son châssis a été légèrement redessiné. Plus important encore, les bordures d'écran ont été considérablement amincies et l'encombrement global a été réduit à seulement 360 x 263 x 25 mm. La plupart de la connectique a été placée à l'arrière, entrainant l'abandon de la charnière centrale pour lui préférer deux petites charnières éloignées. Le look de la machine est globalement la même avec des motifs rouges qui parcourent le couvercle, un intérieur en métal brossé et le reste de la coque en plastique. Le design est reconnaissable sans trop d'extravagance. Par ailleurs, la qualité globale du châssis est satisfaisante même si le dos du couvercle ploie légèrement sous la pression. En plus, son poids raisonnable lui permet de rêver à un peu de mobilité. Enfin, ce qui a le plus impressionné le testeur est au niveau du clavier, désormais (enfin !) rétro-éclairé sur 2 ou 4 zones (selon les modèles) et sur le spectre RVB.

Connectique

Ce sont les gauchers qui vont être contents. HP a décidé de déménager l'essentiel des ses interfaces à l'arrière de la base, laissant un boulevard de chaque côté pour utiliser une souris externe. Par contre, le Thunderbolt 3 n'est plus au programme sur cette déclinaison, un sacrifice que le testeur a du mal à comprendre. A la place, on récupère un port USB Type-C Gen1 standard et le reste de la connectique est inchangée : un lecteur de carte SD (lent), trois ports USB 3.0 Type-A, un port Ethernet RJ45, deux ports audio (sortie audio, entrée micro), HDMI et Mini-DisplayPort.

Maintenance

Le testeur n'a pas réussi à ouvrir le capot inférieur de la base sans forcer et n'a pas voulu risquer d'endommager le châssis de leur modèle de test. En tout état de cause, la manoeuvre est logiquement possible et l’évolutivité sensiblement identique à celle de son prédécesseur.

Clavier / Touchpad

Très décent en ce qui concerne le confort de frappe avec une rétro-action distincte et une course suffisante, le clavier est aussi beaucoup plus lisible grâce à des lettres blanches et à un rétro-éclairage multicolore sur une nuance personnalisable sur deux ou quatre zones. La distribution, compactée pour tenir sur le petit châssis de 15 pouces, ne sera pas au f goût de tous par contre. A voir ce que donne la version AZERTY. De son côté, le pavé tactile n'a pas impressionné et pas déçu en même temps. La prise en charge des gestes multi-touch est bonne mais quelques latences ont été observées par moment. D'autre part, les boutons de souris sont dédiés (détachés du pavé contrairement au clickpad) et fonctionnent bien.

Écran

Sur le modèle testé, l'écran Full HD IPS mat 60 Hz n'a pas fait forte impression. Si le taux de contraste est très décent (1019:1), l'image parait lavée et terne. Le coupable est surement au niveau de la couverture colorimétrique très limitée (59% sRGB). Les temps de réponse sont eux aussi trop élevés pour une machine de jeu et la luminosité bien trop faible (254 nits) pour jouer confortablement dans un environnement lumineux. Au moins, la dalle IPS est visible de tous les angles.

Performances

Architecturé autour d'un Quad Core i5 Coffee Lake, de 8 Go de mémoire vive et d'un stockage hybride de 1,1 To, le modèle testé fait preuve de suffisamment de répondant pour un usage polyvalent exigeant grâce aux 4 cœurs CPU jusqu'à 4 GHz. Les tâches courantes sont maitrisées, de même que les travaux de montage, d'édition poussée, de modélisation 3D... Dans l'ensemble, le processeur est bien exploité à l'intérieur du HP Omen 15-dc et surpasse un Quad i7-7700HQ d'environ 10%. Par ailleurs, grâce à la RAM et au SSD dédé, le système est réactif et naviguer entre les tâches n'occasionne aucune latence.

Côté graphique, la GeForce GTX 1050 Ti est le parfait compromis pour avoir une bonne envergure de jeu tout en maitrisant le budget. Là encore, le GPU peut déployer son plein potentiel dans cette configuration, de quoi aborder des presque tous les titres du marché en Full HD High. Présente sur certains modèles, la G-Sync laisse sa place ici à Optimus qui switche automatiquement entre la puce UHD 630 intégrée au processeur et la GTX 1050 Ti en fonction des besoins.

Températures / Nuisances sonores

Le refroidissement est un des plus gros challenge du nouveau design compact de ce Omen 15-dc. Comme presque toutes les machines de jeu, il est assez bruyant lorsqu'il est mis à rude épreuve (47 dB - Witcher 3). Au repos et en usage léger (bureautique), la ventilation s'est révélée bien plus discrète. Les températures grimpent assez vite à l'intérieur du châssis, surtout au niveau du CPU (99°C), ce qui laisse supposer qu'un Hexa Core i7 Coffee Lake sera surement peu à l'aise dans ce Omen 15-dc. Par contre, les surfaces restent raisonnablement chaudes, sans créer d'inconfort au niveau des mains lors du jeu.

Autonomie

L'autonomie fait fort pour son secteur avec plus de 8 heures et 30 minutes atteintes en navigation Web via Wifi. C'est plus important que la plupart de ses rivaux.

Il obtient la note de 84%.

Accédez au test du HP Omen 15-dc

Nous vous rappelons que les avis ci-contre n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.