Place ce soir au test du Huawei MateBook D 15, commercialisé en une seule configuration sur le sol français. Cet ultrabook de 15 pouces cumule les bons points avec son châssis en métal compact, ses bonnes performances et son endurance malgré la taille réduite de la batterie. Par contre, il n'y a pas de port USB-C ni de rétro-éclairage clavier.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle15.6’’ Full HD LED IPS (1920x1080, antireflets)
ProcesseurIntel Core i5-8250U Kaby Lake Refresh (1.6 GHz, 4 cœurs, TDP 15W)
Mémoire vive installée (max)8 Go (soudés) DDR4 2400 MHz
Espace de stockageSSD M.2 de 256 Go
Carte graphiqueIntel UHD 620 intégrée au processeur
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs
WebcamOui, 720p avec 2 micros
RéseauWi-Fi ac (Intel Dual Band Wireless-AC 7265)
BluetoothOui, Bluetooth 4.1
Lecteur de cartes-
Sortie(s) vidéoHDMI 1.4
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
USB1 USB 2.0 + 2 USB 3.1
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Polymère 43,3 Whr
Autonomie annoncée8 heures
Dimensions (mm)358 x 239 x 16,9
Poids1,9 Kg
Garantie1 an
AutreClavier chiclet, touchpad multi-touch
LogicielsApplications Huawei

Châssis / Esthétique

Façonné entièrement en aluminium, le Huawei MateBook D 15 est entouré de surfaces douces et lisses qui évoquent les boitiers prémiums. Sa solidité n'est pas sans reproche (un appui au dos du couvercle produit des distorsions à l'écran) mais il reste plus élégant et plus robuste que la plupart des ordinateurs portables de 15 pouces dans sa gamme de prix. Huawei n’a pas lésiné sur la qualité de fabrication. Toutes les pièces joignent parfaitement même si sur le modèle en test, le testeur a remarqué que le cadre en plastique de l'écran se décollait légèrement sur la partie inférieure. Dans l'ensemble, le design est simple et épuré avec une silhouette toute en courbes et une marque un peu trop présente au dos. Côté charnière, sa raideur impose l'usage des deux mains pour ouvrir l'écran qui pourra aller jusqu'à un angle de 130 degrés seulement.

Connectique

La connectique n'est pas vraiment une force sur cet Hawei Matebook D 15. Elle rassemble trois ports USB dont un est encore limité à la norme 2.0, une sortie HDMI et une prise casque. Aucun port USB Type-C ou lecteur de carte n'est prévu, ce que certains d'entre vous pourront regréter. L'absence d'USB-C signifie également que le PC se charge via une fiche d'alimentation standard, contrairement aux autres PC Huawei plus haut de gamme.

Maintenance

Accéder aux composants internes implique de désolidariser la plaque sous le PC, maintenue en place par plusieurs vis (dont 2 sont cachées sous les pieds en caoutchouc) et par des clips costauds. Prudence et patience sont dont de rigueur. Une fois à l'intérieur, on observe que les deux slots de RAM (1 occupé) et le SSD M.2 sont recouverts de plaques en métal. Un emplacement 2,5 pouces est libre à l'intérieur mais non câblé sur le modèle testé.

Clavier / Touchpad

Ce Matebook D est un très bon support pour écrire. Les touches sont en plastique dur et vacillent un peu mais la disposition est excellente avec de grandes touches bien espacées. Il n’y a pas de pavé numérique mais une rangée supplémentaire de touches de fonction à droite, ce qui demande un petit temps d'adaptation. La robustesse de la base et la course suffisante de 1,5 mm contribuent à la bonne expérience de frappe même si la pression requise pour l'actionnement est trop importante, pouvant mener à quelques fautes de frappes. Le clavier est également suffisamment silencieux pour ne pas attirer l’attention mais il manque d’éclairage. Le pavé tactile est de son côté un peu petit pour un 15 pouces mais il fonctionne bien au quotidien. Sa surface en plastique lisse Elan prend en charge les pilotes Précision.

Écran

L'écran du Matebook D 15 est basé sur une dalle mate IPS de milieu de gamme (ref AU Optronics B156HW02 B156HAN02.1) de définition Full HD (1920 x 1080 px). Il est entouré de bordures relativement fines, surtout sur les côtés. Les angles de vision sont larges et le taux de contraste satisfaisant (720:1) mais il manque de luminosité (232 cd/m2 max.) et ne couvre que 67% de l'espace colorimétrique sRGB (51% AdobeRGB). Bon point, il n'exploite pas la PWM pour faire varier la luminosité de façon dynamique.

Performances

Architecturé autour d'un Quad Core i5 basse consommation récent (8ème gen.), de 8 Go de mémoire vive et d'un SSD dédié de 256 Go, le modèle en test concentre suffisamment de puissance pour s'atteler à l'ensemble des tâches courantes bureautiques ou un peu de création (retouche, montage). D'autant que le processeur se comporte bien à l'intérieur de ce Matebook avec des fréquences maintenues dans la durée lors des benchs, même si l'exploitation de la UHD 620 lors de certaines tâches graphiques l'a un peu paralysé. Quoi qu'il en soit, cette configuration s'adresse surtout à des amateurs de bureautique avec travaux légers occasionnels qu'à des créatifs purs et durs.

Températures / Nuisances sonores

La solution de refroidissement est simple sur le MateBook D avec un seul ventilateur et un caloduc mais convient très bien à cette configuration. De fait, le bruit comme les températures ne sont jamais un problème avec 38-39 dB relevés au maximum et des surfaces qui restent confortables.

Autonomie

Le Huawei MateBook D 15 ne contient qu’une batterie de 42 Whr, ce qui est petit pour un ordinateur portable de 15 pouces, mais grâce au matériel à faible consommation d’énergie et à sa bonne optimisation, ce Matebook arrive à en tirer 9 heures environ en navigation Web. C'est inespéré.

Il obtient la note de 4/5

Accédez au test du Huawei MateBook D 15

Nous vous rappelons que les avis ci-contre n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.