Notre avis sur le HP Pavilion 14-ce3005nf

Voici un PC au coloris qui sort de l'ordinaire. Habillé de violet prune, le HP Pavilion 14-ce3005nf est un ultrabook de 14 pouces pensé pour travailler et vous divertir. Il est armé d'une excellente réactivité système couplé à une capacité de stockage importante grâce à son SSD de 1 To et repose sur une base tout à fait capable de 10ème génération Quad Core i5-1035G1 soutenue par 8 Go de RAM. L'écran IPS Full HD mat assure confort aux cinéphiles, le clavier est confortable et rétro-éclairé, le look soigné et la connectique assez variée mais l'autonomie n'est pas extraordinaire et on a déjà vu 14 pouces plus léger.

Le HP Pavilion 14-ce3005nf face à la concurrence

Avec son design violet original en première ligne, le HP Pavilion 14-ce3005nf arrive à tirer son épingle du jeu même si son tarif n'est pas le plus compétitif de sa catégorie dans notre comparatif. Son stockage SSD de capacité importante est un autre atout à ce stade.

Caractéristiques HP Pavilion 14-ce3005nf

Écran(s)14" Full HD IPS LED micro-bord (1920x1080, antireflet)
ProcesseurIntel Core i5-1035G1 Ice Lake (1.0 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée8 Go (1 x 8 Go) DDR4 2666 MHz
Carte graphiqueIntel UHD G1 Graphics
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 1 To
Connectique2 USB 3.1 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1), HDMI, SD/SDHC
RéseauWi-Fi ac, Bluetooth 5.0, Ethernet Gigabit (RJ45)
Clavier rétro-éclairéOui
Pavé numérique-
Windows Hello-
Système audio2 haut-parleurs Bang&Olufsen Audio Boost
Système d'exploitationWindows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie7 heures / Li-Ion 3 cellules 41Whr
Poids / Dimensions (mm)1.6 kg / 326.8 x 225.5 x 17.9

Châssis, connectique, écran du HP Pavilion 14-ce3005nf

C'est un coloris original que revêt le HP Pavilion 14-ce3005nf, un violet mauve aussi appelé prune par HP qui n'est pas assez flashy pour attirer l'attention mais suffisamment fantaisie pour sortir du lot. L'élégance reste de mise avec une esthétique qui joue sur des surfaces lisses et mates surmontées au dos par un logo chromé. Le dos du couvercle est recouvert de métal pour plus de robustesse et le reste de polycarbonate/plastique. La silhouette est angulaire avec des arrêtes saillantes et la charnière centrale a été légèrement redessinée par rapport à la génération précédente. Celle-ci va surélever le clavier à l'ouverture du couvercle pour pour le confort de frappe et une bonne circulation de l'air en dessous, un bon point.

Les touches mauves du clavier sont rétro-éclairées de blanc pour mettre en lumière la frappe. C'est très utile pour travailler dans tous les environnements, même les plus sombres.

On observe que les bordures de part et d'autre de l'écran sont affinées, ce qui sous-entend un encombrement optimisé. L'épaisseur a gagné elle aussi quelques millimètres (17,9 mm) et le poids s'équilibre autour de 1,6 kg pour ce modèle sans disque dur. Ces mensurations restent dans la moyenne de la catégorie des ultrabook 14 pouces.

A l'ouverture de l'ultrabook, on découvre un écran de 14 pouces posé sur une dalle IPS micro-bords aux bordures latérales de quelques millimètres. Il arbore une définition étendue Full HD (1920 x 1080 px) qui offre toute la latitude pour profiter de vos contenus en Haute Définition et pour moduler l'affichage des fenêtres à l'écran. Le confort est au rendez-vous grâce à des angles de vision larges (IPS), un spectre colorimétrique respecté et une surface antireflets qui lutte contre les réfléchissements en environnement lumineux.

Une connectique suffisamment variée est distribuée sur les côtés. On retrouve trois ports USB dont deux USB 3.1 et un USB Type-C (Gen1), une sortie HDMI, un lecteur de carte SD et un port Ethernet Gigabit, désormais rare sur les 14 pouces. Les modules Bluetooth 5.0 et Wifi AC récents sont aussi au menu pour des échanges de données sans fil rapides.

Performances, autonomie du HP Pavilion 14-ce3005nf

Le stockage est au premier plan puisqu'il repose sur un SSD dédié rapide de 1 To (NVMe PCIe). Le système y gagne directement comparé à une configuration avec disque dur mécanique en raison de la rapidité de chargement offerte par le SSD. Ce type de stockage assure des phases d'allumage et d'extinction presque instantanées, des transferts calculés en secondes ou des lancements de logiciels instantanés là où le support mécanique impliquait des latences conséquentes. Notez par ailleurs que le SSD est par nature plus silencieux, robuste et efficient qu'un disque dur. Et s'il est souvent taclé pour sa capacité de stockage trop faible, il n'en est rien ici puisqu'il met à disposition 1 To, de quoi permettre l'installation de programmes lourds et le stockage de votre ludothèque toute entière.

Le processeur de 10ème génération Ice Lake va propulser l'ultrabook vers des sphères multimédia. Il s'agit d'un Quad Core i5-1035G1 basse consommation qui gagne quelques points en performances sur ses prédécesseurs (i5-8565U Whiskey Lake / i5-10210U Comet Lake) grâce à une gravure plus fine (10 nm). Pour l'essentiel, il prend entièrement en charge l'usage courant (navigation Web, traitement Office, vidéo) et maitrise quelques applications plus gourmandes tirant partie de l'architecture multicœurs (montage vidéo, Photoshop...). En face, la mémoire vive de 8 Go procure un environnement fluide en multitâche.

La partie graphique intégrée Intel UHD G1 est comparable à une Intel UHD 620 intégrée dans les processeurs des générations précédentes. Celle-ci se charge des tâches graphiques liées à l'usage courant et peut même supporter quelques parties occasionnelles tant que celles-ci ne sont pas trop gourmandes.

Enfin, terminons par un point qui vont intéresser les nomades, l'autonomie. Sa batterie n'est pas énorme (41 Whr) mais l'ultrabook devrait s'en tirer avec 6 à 7 heures en moyenne en usage courant.