Notre avis sur le HP Pavilion 13-an1025nf

Fin, léger et élégant, le HP Pavilion 13-an1025nf a tout bon pour accompagner les nomades. Cet ultrabook de 13 pouces concentre un bon niveau de puissance grâce à son Core i5 quadricœurs de 10ème gen ainsi qu'une belle réactivité système autorisée par le RAM de 8 Go et par le SSD dédié (256 Go), un package parfait pour la bureautique productive. La mise en images est confiée à un écran de 13 pouces brillant IPS glissé dans un châssis d'à peine 15 mm d'épaisseur. Le clavier est confortable et rétro-éclairé et le look soigné mais l'autonomie peine un peu et on a déjà vu 13 pouces plus compact.

Le HP Pavilion 13-an1025nf face à la concurrence

Proposé sous les 600 euros, le HP Pavilion 13-an1025nf sort son épingle du jeu grâce à son tarif compétitif et à son processeur de 10ème génération dans notre comparatif.

Caractéristiques du HP Pavilion 13-an1025nf

Clavier rétro éclairéOui

Écran(s)13.3" Full HD IPS LED 250nits (1920x1080, brillant)
ProcesseurIntel Core i5-1035G1 Ice Lake (1.0 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée (max)8 Go DDR4 2400 MHz (intégrée)
Carte graphiqueIntel UHD 620 intégrée au processeur
StockageSSD M.2 de 256 Go (NVMe PCIe)
Connectique2 USB 3.1 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen1), HDMI 1.4, SD/SDHC
RéseauWi-Fi ac (2x2, Realtek Wi-Fi 5), Bluetooth 5.0
Pavé numérique-
Windows Hello-
Système audio2 haut-parleurs Bang&Olufsen, Audio Boost 1.0
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie7 heures / Li-Ion 2 cellules 37.7Whr
Poids / Dimensions (mm)1.3 Kg / 311 x 211 x 15.4

Châssis, connectique, écran du HP Pavilion 13-an1025nf

Le design de cet HP Pavilion 13-an1025nf reprend les mêmes codes que les Pavilion 15 et Pavilion 17 avec sa silhouette subtilement angulaire, sa charnière centrale qui surélève le clavier à l'ouverture du couvercle, ses grilles de haut-parleur au dessin graphique et son châssis composé essentiellement de plastique au look uniformément argenté. C'est sobre et chic à la fois.

HP a également optimisé les mensurations de l'ultrabook même si la catégorie compte désormais beaucoup de machines plus compactes. Le poids est raisonnable (1,3 kg) ainsi que l'encombrement mais on a déjà vu plus fin (15,4 mm).

A l'ouverture, on découvre un écran aux "micro-bords" plutôt convaincants même s'ils se limitent aux cotés. Ils mettent en valeur un affichage de qualité basé sur une dalle IPS. Celle-ci assure une visibilité optimale quelque soit l'angle d'approche et une colorimétrie équilibrée. La définition est étendue Full HD (1920 x 1080 px) afin de profiter au mieux de votre contenu en Haute Définition et la dalle brillante soigne l'esthétique plutôt que le confort puisqu'elle va entrainer de nombreux reflets en environnement lumineux.

Terminons ce tour du boitier par la connectique qui rassemble tout ce dont un utilisateur nomade a besoin : deux ports USB 3.1, une sortie HDMI, un lecteur de carte SD, un verrou et un port USB Type-C (Gen1). Le port Ethernet manque à l'appel mais les modules Wifi ac et Bluetooth 5.0 répondent présent. Il ne semble pas que le lecteur d'empreintes digitales soit présent sur cette déclinaison précise. Pas de webcam infrarouge non plus pour l'authentification biométrique.

Performances, autonomie du HP Pavilion 13-an1025nf

Le processeur de 10ème génération Ice Lake va propulser l'ultrabook vers des sphères productives. Il s'agit d'un Core i5-1035G1 Quad Core basse consommation qui gagne quelques points en performances sur ses prédécesseurs (i5-8565U Whiskey Lake / i5-10210U Comet Lake) grâce à une gravure plus fine (10 nm). Pour l'essentiel, il prend entièrement en charge l'usage courant (navigation Web, traitement Office, vidéo) et maitrise quelques applications plus gourmandes tirant partie de l'architecture multicœurs (montage vidéo, Photoshop...). En face, la mémoire vive de 8 Go procure un environnement fluide en multitâche.

La partie graphique intégrée Intel UHD G1 est comparable à une Intel UHD 620 intégrée dans les processeurs des générations précédentes. Celle-ci se charge des tâches graphiques liées à l'usage courant et peut même supporter quelques parties occasionnelles tant que celles-ci ne sont pas trop gourmandes.

Poursuivons par un point qui va intéresser les nomades, l'autonomie. Sa batterie n'est pas énorme (37 Whr). N'attendez donc pas de l'ultrabook qu'il dépasse les 5-6 heures d'autonomie en usage courant.

Enfin, le stockage est confié à un SSD M.2 NVMe PCIe de 256 Go, apportant sa part de fluidité à Windows 10 et à l'exécution globale des programmes, sachant que cela se paye au niveau de la capacité. Si l'on compte la place occupée par le système et par les programmes, il reste seulement environ 200 Go de libre, de quoi loger une petite partie de votre ludothèque. Pour le reste, il faudra opter pour une solution de stockage externe ou en ligne.