Mozilla annonce qu'il procède au licenciement d'environ 250 personnes, soit un quart de ses effectifs. La faute selon lui au Covid-19.

Mozilla logo

La présidente Mitchell Baker, qui chapeaute Mozilla Corporation, a en effet annoncé dans un communiqué :

Aujourd’hui, nous annonçons une restructuration significative de Mozilla Corporation. Elle renforcera notre capacité à construire et investir dans des produits et services qui donneront aux gens des alternatives aux Big Tech conventionnelles.

Malheureusement, ces changements incluent également une réduction significative d’environ 250 personnes de notre force de travail. Ce sont toutes des personnes d’un calibre professionnel et personnel exceptionnel qui ont accompli d’incroyables contributions à qui nous sommes aujourd’hui. À chacun d’entre elles, j’exprime mes sincères remerciements et regrets les plus profonds que nous en soyons arrivés là

Mozilla évoque la crise du coronavirus qui ne lui permet plus de garder une bonne partie de ses employés, environ 250 donc dont une partie à Paris, alors qu'il s'était déjà séparé de 70 personnes en janvier dernier. L'entreprise comptera donc dans un avenir proche environ 750 salariés.

Baker ajoute :

Reconnaissant que l'ancien modèle où tout était gratuit a des conséquences, nous devons explorer une gamme d'opportunités commerciales différentes et des échanges de valeur alternatifs

Ce qui ne sera pas pour rassurer certains utilisateurs, Mozilla et ses productions comme Firefox misant à l'origine sur la gratuité.

Source : Mozilla