Notre avis sur l'Acer Predator Helios 300 PH317-54-70ZV

Taillé pour le jeu exigeant, l'Acer Predator Helios 300 PH317-54-70ZV met plusieurs arguments sur le tapis pour convaincre les joueurs à la recherche de sensations mais qui n'ont pas un budget extensible. Ce 17 pouces racé et imposant installe une base puissante partagée entre un Core i7 Hexa Core de 10ème génération et une GeForce RTX 2070 Max-Q haut de gamme avec l'appui de 16 Go de mémoire vive et d'un stockage généreux avec SSD de 512 Go et disque dur d'1 To 7200 tr, un duo vivace. Ainsi, il se destine aux jeux modernes dans leur ensemble mais aussi à la polyvalence. L'écran borderless 144Hz IPS apporte sa part d'immersion tandis que le système de refroidissement a été retravaillé au service de l'efficacité. Le package est convaincant, à condition de passer outre sa connectique mal organisée et son design imposant.

L'Acer Predator Helios 300 PH317-54-70ZV face à la concurrence

L'Acer Predator Helios 300 PH317-54-70ZV fait sensation grâce à son tarif compétitif dans notre comparatif mais aussi à son stockage de capacité importante.

Caractéristiques de l'Acer Predator Helios PH317-54-70ZV

Dalle17.3" Full HD 144Hz LED IPS (1920x1080, mat/antireflet)
ProcesseurIntel Core i7-10750H Comet Lake (2.6 GHz, 6 cœurs)
Mémoire vive installée16 Go (2 x 8 Go) DDR4 2933 MHz, 2 slots
Carte graphiqueNVIDIA Turing GeForce RTX 2070 Max-Q 8 Go GDDR6 dédiés, Intel UHD 630 et Optimus
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go + 1 To à 7200 tr/min
Connectique3 USB 3.2 (1 Gen2) + USB 3.1 Type-C (Gen2), HDMI 2.0, mini-DisplayPort 1.4
RéseauWi-Fi ax (2x2), Bluetooth 5.0, Ethernet Gigabit (RJ45)
Clavier rétro-éclairéOui, RGB 4 zones
Pavé numériqueOui
Windows Hello-
Système audio2 haut-parleurs
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie6 heures / Li-Ion 4 cellules 58.7Whr
Dimensions (mm) / Poids403 x 280 x 24.7 / 2.9 Kg

Châssis, connectique, écran de l'Acer Predator Helios 300 PH317-54-70ZV

Pour cet Helios 300 de 2020, Acer n'a réalisé aucun restylage et se contente d'une mise à jour hardware. Le Helios 300 assume donc toujours son allure gamer. Son châssis conjugue le plastique et l'aluminium pour résister à l'épreuve du temps et restituer une image plus premium mais malgré des lignes adoucies par rapport aux précédentes génération, le Predator garde son identité et sa forme hexagonale caractéristique.

Les bordures d'écran sont assez fines, ce qui permet à Acer de compacter son 17 pouces dans la largeur avec 280 mm. Cependant, avec 25 mm d'épaisseur et 2,9 kg sur le balance, l'Helios 300 PH317-54-70ZV reste massif pour un 17 pouces en 2020.

A l'ouverture du couvercle, on découvre un écran de 17,3 pouces qui seconde l'expérience de jeu. Et pour cause, il est posé sur une dalle au taux de rafraichissement de 144 Hz. Les joueurs apprécieront le gain en termes de fluidité apportée par cette dalle par rapport à du 60Hz ou du 120Hz, de même que les créatifs dans leurs réalisation vidéo. D'autant que les angles de vision sont excellents grâce à la dalle IPS qui, soulignons-le, n'est généralement pas remarquée pour sa vivacité. La définition Full HD (1920 x 1080 px) est la plus adaptée pour les joueurs et permet de tirer le meilleur de vos contenus en Haute Définition tandis que le traitement mat empêche la luminosité ambiante de se refléter à l'écran, améliorant le confort de jeu (surtout dans des actions sombres).

La connectique est légèrement repensée et renferme la plupart des ports requis (hormis le Thunderbolt 3). On a deux options de sortie vidéo (HDMI 2.0, mini-DisplayPort), trois ports USB 3.2 Type-A ainsi qu'un port USB 3.2 Type-C (Gen2). Le lecteur de carte SD n'a pas fait de réapparition. Pour la connectivité, l'Ethernet Gigabit, le Wifi 6 AX et le Bluetooth 5.0 répondent présent.

Performances, autonomie de l'Acer Predator Helios 300 PH317-54-70ZV

En première ligne dans cette configuration, la partie graphique est confiée à la GeForce RTX 2070 Max-Q Turing Ray-Tracing. Une solution haut de gamme capable de répondre aux exigences des joueurs experts qui pourront lancer les titres les plus récents et gourmands en Ultra avec 80 FPS minimum et qui profiteront également d'une belle qualité de jeu en 4K et en réalité virtuelle pour les amateurs. Notez que le design Max-Q, pensé pour intégré les PC fins, impose une baisse de 10% en moyenne des performances par rapport à une RTX 2070 standard, de quoi perdre quelques FPS sur les jeux gourmands rien de plus.

Voyons à présent ce que le Predator Helios 300 PH317-54-70ZV a dans le ventre. Basé sur le processeur Core i7-10750H Hexa Core Comet Lake de 10ème génération, le PC offre environ 10% de performances supplémentaires par rapport à une configuration avec Core i7-9750H Coffee Lake de 2019. Globalement, cela se traduit par une gestion complète de l'usage polyvalent composé d'édition vidéo, d'animation 3D, de programmation ou de parallélisation, avec des calculs complexes. La mémoire vive de 16 Go en face est confortable offre ce qu'il faut de souplesse en multitâche, de quoi assurer les prochaines années.

Le stockage est un autre élément déterminant à l'intérieur de cette configuration puisqu'il offre tout l'espace dont vous pourrez avoir besoin, tout en assurant la réactivité système. D'un côté, le SSD dédié de 512 Go (NVMe PCIe) se charge d'accueillir le système d'exploitation et l'ensemble des programmes et des jeux et de contribuer à une exécution des plus réactives, des délais de chargements raccourcis et un environnement globalement plus vif. De l'autre, le disque dur de 1 To (7200 tr/min) va fournir une capacité importante accessible rapidement et permettant d'archiver une grande quantité de données en complément.

Terminons avec un point sur l'autonomie. L’Helios 300 PH317-54-70ZV renferme la même batterie de 58 Whr que la version en 15 pouces, ce qui est assez petit pour un 17" en 2019. Associée aux composants puissants et malgré Optimus, elle ne peut pas faire mieux que 5 heures d'utilisation quotidienne en navigation Web avec Wifi.