Le numéro 2 mondial des moteurs de recherche n’est pas épargné par le climat économique mondial morose et alors que Yahoo avait annoncé une diminution de 10% de sa masse salariale début décembre, soit environ 1300 personnes concernées au niveau mondial, la firme devrait se séparer prochainement de 21% de son personnel français.

yahoo

Ainsi 52 salariés sur les 251 que compte Yahoo France se verront bientôt remettre une lettre de licenciement, et ce alors que 140 postes ont déjà été supprimés en novembre dernier suite à la vente du comparateur de prix Kelkoo que possède le groupe.

Il s’agit proportionnellement de la plus grande réduction d’effectif en Europe, une situation qu’explique Christophe Pelletier, directeur de la communication de Yahoo! France

la catégorie des ingénieurs est la plus touchée par les réductions d'effectif au niveau mondial
[Il] y a proportionnellement plus d'ingénieurs en France que dans les autres pays

Les deux sites français de Grenoble et Paris sont concernés et 6 postes devraient être créés afin d’aider les salariés touchés à se reclasser.

Le licenciement des quelques 1300 salariés de Yahoo devrait permettre à la société d’économiser 400 millions de dollars.

[Source : AFP]