Cinq tests au programme ce soir pour terminer la semaine. Deux consacrés à des netbooks, l'HP Mini 1000 et le Samsung NC10 mais aussi, les nouveaux Dell XPS 13 et 16 et enfin, l'Acer Aspire 6930G.


Commençons par l’HP Mini 1000 MIE qui embarque un processeur Intel Atom N270 (1.6 GHz), 1 Go de mémoire vive, un SSD de 8 Go, un chipset graphique intégré Intel GMA 950, un écran 8.9 pouces WSVGA LED BrightView (1024×600), une webcam 1.3 MP, un lecteur de cartes et des connecteurs Wi-Fi b/g, VGA (via adaptateur disponible en option), Casque, Micro, Ethernet et USB 2.0 (x2). Il tourne sous Windows XP et est livré avec une batterie 3 cellules.

Le Mini 1000 offre un encombrement très réduit par rapport aux autres netbooks du marché. Son design reprend celui des Mini 1000 et séduira aussi bien un public féminin que masculin. Malgré, sa taille réduite, le clavier est confortable. Le touchpad est peu pratique à cause des boutons situés sur les côtés et non en dessous comme il est d'usage généralement. Il dispose d'une dalle brillante qui délivre des couleurs flatteuses. Son encombrement réduit implique des concessions au niveau de la connectique, seuls deux ports USB sont présents et la sortie VGA nécessite l'achat d'un adaptateur. Malgré son système d'exploitation basé sur Ubuntu, le Mini 1000 manque de réactivité, le disque dur 4200 tr/min n'étant pas très performant. Conséquence, il faut 56 secondes pour le démarrage et le basculement entre les onglets nécessite en général 1 seconde. L'autonomie moyenne avoisine les 2h40.

Accéder au test du HP Mini Mi sur LaptopMag

L'Acer Aspire 6930G testé intègre un processeur Intel Core 2 Duo T6400 (2.0 GHz), 4 Go DDR2 667 MHz, un disque dur SATA de 320 Go à 5400 tr/min, une carte graphique GeForce 9600M GT 512 Mo GDDR3 dédiés, un écran 16.4 pouces HD CineCrystal (1366×768), une webcam 0.3 megapixel CrystalEye, un graveur DVD double couche, un lecteur d’empreintes digitales, un lecteur de cartes 5 en 1, un système audio 2.1 Dolby Home Theater, un pavé numérique et des connectiques Wi-Fi a/b/g/n, HDMI (HDCP), ExpressCard54, VGA, Infrarouge, S/PDIF/Casque, Micro, Ethernet Gigabit et USB 2.0 (x4 dont 1 combo e-SATA).

Le design Gemstone est réussi et lui permet de se distinguer de la concurrence. La finition est correcte même si certains points ne sont pas parfaits. Le clavier présente une surface brillante sensible à la poussière et aux traces de doigts. Le touchpad manque parfois de réactivité. La dalle est lumineuse, les noirs manquent parfois de profondeur. Le système de refroidissement est assez silencieux. Les performances sont bonnes, particulièrement celles de la carte graphique équipée de mémoire en GDDR3, plus performante qu'un modèle équivalent équipé de GDDR2. L'autonomie varie entre 1h30 et 2h en fonction de l'utilisation.

Accéder au test de l'Acer Aspire 6930G sur Notebookcheck

Les nouveaux XPS 13 et 16 bénéficient d'une meilleure qualité de conception que celle offerte sur les précédents XPS. Ils aspirent à devenir des références en terme de portables multimédia. Le design glossy est réussi, les nouveaux XPS sont attirants avec leur mélange de plastique et d'aluminium. Dell proposera dans l'avenir de nouveaux coloris afin de compléter le noir et blanc actuellement disponible. La connectique est complète avec notamment des ports HDMI, eSATA, USB permettant de recharger les périphériques y compris lorsque le portable est éteint. En option, il est possible d'opter pour une interface 3G+. Une télécommande au format ExpressCard est fournie. Sur le modèle 16 pouces, un lecteur Blu-Ray est proposé en option. Le clavier est rétro-éclairé. Suite à cette première prise en main, les Dell XPS ont fait bonne impression.

Accéder à la prise en main des Dell XPS 13 et 16 sur Notebookcheck

Terminons par le Samsung NC10 qui dispose d’un processeur Intel Atom N270 (1.6GHz), d’1 Go DDR2 667 MHz de mémoire vive, d’un disque dur SATA de 120 Go à 5400 tr/min, d’un chipset graphique Intel GMA 950 256 Mo partagés, d’un écran 10.2 pouces WSVGA LED SuperBright Non-Gloss (1024×600), d’une webcam 1.3 megapixels, d’un lecteur de carte 3 en 1 et de connecteurs Wi-Fi b/g, Bluetooth 2.0+EDR, VGA, Casque, Micro, Ethernet et USB (x3). Il pèse 1.29 Kg, possède une batterie 3 cellules et fonctionne sous Windows XP Familiale.

Le Samsung NC10 dispose d'un design glossy. Il bénéficie d'un encombrement compact mais néanmoins légèrement supérieur à celui du MSI Wind. Samsung a soigné la qualité de fabrication. Le clavier offre des touches bien dimensionnées et reçoit un traitement silver nano afin de lutter contre les bactéries. Le touchpad est agréable. Une housse de transport est fournie. L'autonomie est d'environ 5h avec luminosité à 50% et Wi-Fi activé.

Accéder au test du Samsung NC10 sur lemondenumérique

Bon week-end 🙂