Test MSI Summit E14 Flip Evo A13M – un Flip non sans quelques Flop

Après s’être taillé une part de lion dans l’univers du jeu, MSI poursuit ses efforts pour se faire un nom dans le segment lucratif de l’ultrabook et des pros avec sa série d’ordinateurs portables Summit. Discret et bien construit, le Summit E14 Flip Evo fait office de challenger sur un marché déjà fort disputé qu’est celui des 14 pouces premium. Et bien qu’il présente une particularité intéressante avec son côté Flip (convertible en tablette), il se heurte à plusieurs excellents concurrents qui forcent la comparaison. Voyons plutôt.

MSI Summit E14 Flip Evo A13M : Un peu lourd mais construit pour durer

Habitué des designs un peu clinquants comme on aime en croiser ces dernières années chez Asus notamment, le MSI Summit E14 Flip nous a paru un peu austère de prime abord. En effet, le constructeur taïwanais a cédé à la tendance du minimalisme avec un châssis tout noir (Ink Black), logo et charnières compris. On aime ou on n’aime pas mais disons qu’il lui manque peut être une part de charme qui nous permettrait d’argumenter un peu plus.

En plus de son look « total black », MSI lui a prêté une finition mate qui, en plus de renforcer cet aspect très sévère, se révèle être un enfer pour les traces de doigts. Ça peut faire illusion à la sortie du carton mais après quelques manipulations, on déchante.

En dehors de ces considérations esthétiques somme toute subjectives, le châssis en aluminium est rigide et solide, sans faiblesse apparente. C’est parfait pour affronter la vie de nomade. La silhouette est assez fine avec une prise en main qui inspire confiance même si avec 1,6 kg sur la balance, il pèse un peu à bout de bras. Une petite dose de magnésium dans la composition du châssis n’aurait pas fait de mal en ce sens, lui permettant de gagner quelques centaines de grammes.

Mais ce petit « surpoids » est surement le prix à payer pour profiter du côté Flip du Summit E14. Eh oui, car l’ultrabook profite d’une configuration convertible en tablette, c’est-à-dire que l’écran bascule à 360 degrés pour un usage en mode tablette, chevalet ou tente. C’est polyvalent et parfait quand on n’arrive pas à choisir entre une tablette et un ordinateur portable traditionnel, mais ça implique aussi des contraintes de construction – au niveau de la charnière notamment – qui peuvent peser sur la balance.

On continue sur l’écran. Notre appareil de test est équipé de la dalle AU Optronics (AUO7F9A). Il s’agit d’une dalle IPS de qualité à la définition QHD+ (2880 x 1800 px). On n’est pas sur de l’OLED comme chez certains concurrents mais les caractéristiques de l’écran n’ont pas à en rougir avec une couverture de l’espace colorimétrique DCI-P3, une luminosité max de presque 500 nits et un contraste correcte (1656:1). On apprécie également son format 16:10 qui offre un peu plus de hauteur d’affichage que du 16:9. On récupère ainsi quelques lignes de texte sur une page web ou un document. Le tactile est fluide et intuitif, sans fausse note sur un environnement Windows de mieux en mieux pensé pour cet usage (enfin). Revers de la médaille, l’écran est très brillant et parfois difficile à visionner par forte luminosité ambiante.

Autre sujet à reproches, MSI ne fournit plus de stylet avec son Summit E14 Evo A13M, alors qu’il l’était sur le modèle de l’année dernière (Summit E14 Evo A12M).

Clavier, connectique, touchpad : tout ce qu’il faut où il faut

Le clavier est peut être là où se situe la seule petite excentricité du design. Les touches sont transparentes sur le pourtour, ce qui laisse transparaitre le rétro-éclairage blanc (3 niveaux d’intensité) sur toute la hauteur de la touche. Pour le reste, le clavier nous a entièrement satisfait. La frappe est confortable avec une course un peu moins courte que sur les petits ultrabooks vedettes du marché, un bon équilibre, un bruit feutré et un actionnement doux. Même constat concernant le touchpad (120×75 mm), parfaitement lisse et prenant en charge tous les gestes multi-touch, avec des clics discrets.

Parlons connectique à présent. Le MSI Summit E14 Evo A13M est adressé à une clientèle pro et comprend l’essentiel pour brancher tous ses périphériques usuels avec une sortie HDMI, un lecteur de carte au format microSD, 1 port USB 3.2 pleine taille (Type-A) et deux ports USB Type-C Thunderbolt 4. Un switch pour cacher la webcam est aussi présent sur le côté droit. Il ne manquerait qu’un verrou Kensington pour compléter et la proposition aurait été parfaite.

Parlant de la webcam, celle-ci profite d’une définition 1080p, salutaire pour effectuer vos réunions Zoom, Skype ou Google Meet dans de bonnes conditions. Les couleurs ne sont pas restituées au mieux mais la définition fait tout de même bien mieux qu’une webcam 720p.

A noter que le Summit E14 Flip met à disposition deux modes d’authentification Windows Hello, par reconnaissance faciale via la webcam et par empreintes digitales via le lecteur positionné sur la base, à droite du touchpad sous le clavier.

Un peu de puissance sous le capot, bien maitrisée

Le MSI Summit E14 Flip Evo A13M-238FR embarque un processeur Intel Core i7-1360P, un CPU basse consommation de 13e génération doté de 12 cœurs (4 efficients, 8 performants) au TDP de 28W. Il est associé sur le modèle testé à 16 Go de RAM LPPDR5 à 4800MHz (soudés) et à un SSD M.2 NVMe x4 de 1 To rapide.

En l’état, cette configuration assure des performances solides pour des usages courants mais est aussi en mesure de répondre à des tâches plus exigeantes. Nos différents tests (réalisés en Mode Performances Extrêmes) confirment son agilité dans des domaines créatifs avec des résultats parmi les meilleurs de la catégorie obtenus lors du montage sous DaVinci Resolve. Une bonne impression confirmée sous Geekbench. Malgré tout, comme sur beaucoup d’ultrabook sous Intel, le facteur limitant se trouve au niveau de la puce intégrée Intel Iris Xe.

Celle-ci peut satisfaire quelques casual gamer peu exigeants sur les paramètres graphiques (jeu en Medium autour de 35 FPS) mais accuse le coup sur des tâches en mesure de s’appuyer sur l’accélération graphique (OpenCL ou CUDA).

Même s’il est dédié aux professionnels, ce n’est donc pas l’ultrabook que l’on dédierait à des créatifs qui passent leur temps à monter des vidéos ou à gérer de grandes quantités photos sous Lightroom. Preuve en est avec le Honor MagicBook 14 équipé d’une carte graphique dédiée RTX 2050 qui lui permet de prendre une belle longueur d’avance sur un export sous DaVinci Resolve.

Comme précisé plus haut, les tests présentés ci-dessus ont été réalisés avec le mode « Performances Extrêmes » proposé par l’utilitaire MSI Center. Celui-ci a pour effet de libérer toute la puissance du CPU 28W et fait la différence sur des tâches qui demandent des ressources. Pour preuve, par rapport au mode Équilibré, notre export de référence est réalisé en seulement 1m30 contre plus du double (3m10) en mode Équilibré.

Revers de la médaille, la ventilation est active en permanence sous ce mode et peut grimper facilement autour de 50 dB en plein travail (contre 38 dB en Équilibré). C’est bruyant mais largement supportable dans une pièce animée. Une petite musique en fond suffit pour s’en détourner.

D’ailleurs, il convient de noter la puissance et la bonne restitution des deux haut-parleurs 2W avec traitement audio DTS. Ils manquent toujours un peu de basse mais proposent un bon équilibre et une spatialisation correcte en fonction de la position du convertible.

Booster les performances fait par ailleurs grimper les températures internes qui flirtent avec les 90°C (50°C max avec le profil Équilibré) et par extension les surfaces à l’arrière de l’ordinateur portable. A utiliser donc avec parcimonie, seulement si vous souhaitez réaliser vos travaux le plus rapidement possible.

Bloc de charge USB-C 65W en deux parties (271g – 2m)

Un mot enfin au sujet de l’autonomie de notre Summit E14 Flip Evo A13M dont la configuration appelle forcément à s’écarter de la prise. Pour être franc, on attendait un peu plus de la batterie conséquente (4 cellules 72 Whr) qui fournit environ 9h30 d’autonomie en usage courant. C’est toutefois bien assez pour vous suivre une journée complète. Le chargeur USB-C 65W est compact (271g ; 88x49x28 mm) pour faciliter son transport.

Notre avis sur le MSI Summit E14 Flip Evo A13M : cher payé ?

Un peu échaudé par le design noir mat austère, nous avons fini par succomber au charme du MSI Summit E14 Flip. Son boitier est bien fini, quoique un peu large et lourd, ses performances sont optimisables selon l’usage et fournissent ce qu’il faut en profil « Performances », son autonomie et sa connectique sont honnêtes et son clavier très confortable.

L’écran tactile qui bascule en mode tablette est un autre atout à son actif. Il est lumineux, bien défini, riche en couleurs. Il ne manquerait plus qu’une fréquence supérieure à 60Hz pour avoir le package gagnant. Ses haut-parleurs méritent aussi d’être soulignés grâce à leur restitution riche (personnalisable via l’utilitaire DTS) et leur bon niveau sonore.

Oui, le MSI Summit E14 Flip Evo A13M a beaucoup de mérite. Il coche presque toutes les cases du petit ultrabook convertible premium avec la polyvalence et la modularité offertes par le côté convertible en plus. Seulement, on a beau chercher, quelque chose nous retient de nous enthousiasmer vraiment. Est-ce son design ? Son poids ? Son prix ?

Sans doute une combinaison des trois. A l’heure où nous écrivons ces lignes (aout 2023), le MSI Summit E14 Flip Evo A13M-238FR est vendu près de 2000€ sous Windows 11 Pro. Un tarif salé qui n’autorise aucun faux pas. Aussi, on ne devrait pas avoir à choisir entre un look affirmé et un PC propre ou entre convertible et légèreté, et encore moins faire l’impasse sur le stylet qui est presque indispensable à ce niveau. Oui, la polyvalence a un coût, mais pas celui là.

3.5 out of 5 stars

Le MSI Summit E14 Flip Evo A13M obtient la note de 3,5/5

Points forts
Design solide, très sobre
Écran tactile convertible (100% DCI-P3)
Haut-parleurs puissants
Bonnes performances
À revoir
Le stylet n’est plus inclus
Surface noires salissantes
Poids un peu lourd (1,6 kg)

Les MSI Summit E14 Flip Evo A13M disponibles en ce moment :

14″ IPS 2880 * 1800 (Retina), Core i5-1340P, Intel Iris Xe, SSD 1 To, 1,6 Kg
14″ IPS 2880 * 1800 (Retina), Core i7-1360P, Intel Iris Xe, SSD 1 To, 1,6 Kg
14″ IPS 2880 * 1800 (Retina), Core i7-1360P, Intel Iris Xe, SSD 1 To, 1,6 Kg

Caractéristiques du MSI Summit E14 Flip Evo A13M-238FR

Écran(s)14″ QHD+ LED IPS 16:10 écran tactile 100 % DCI-P3 (2880×1800, brillant)
ProcesseurIntel Core i7-1360P Raptor Lake (2.1 GHz, 12 cœurs)
Mémoire vive installée16 Go LPDDR5 4800MHz (soudés)
Carte graphiqueIntel Iris Xe Graphics
StockageSSD M.2 de 1 To (NVMe PCIe x4)
Connectique1 USB 3.2 + 2 USB 4 Type-C Thunderbolt 4, microSD, HDMI
RéseauWi-Fi ax (2×2, Intel Wi-Fi 6 AX201), Bluetooth 5.3
Clavier rétro-éclairéOui (blanc)
Pavé numérique
Windows HelloOui, via webcam et lecteur d’empreinte
Système audio2 haut-parleurs (2 x 2W), Hi-Res Audio DTS
Système d’exploitationWindows 11 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie10 heures / Li-Polymère 4 cellules 72Whr
Poids / Dimensions (mm)1.6 Kg / 314 x 227.5 x 17.9
Quel PC portable est fait pour vous ?
5 questions, moins d’une minute ! LaptopSpirit s’occupe du reste !
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


3 + 3 =