Test HP Spectre x360 16-aa : Cet ultrabook 16 pouces permet de passer d’un PC à une tablette Windows 11 en un clin d’oeil !

Choisir, c’est renoncer. Pour celles et ceux qui ne peuvent se résoudre à choisir entre un ordinateur portable et une tablette, HP propose son Spectre x360. Un ultrabook convertible 2-en-1 dont une des particularités réside dans sa diagonale généreuse de 16 pouces. Pour séduire les créatifs, le Spectre x360 peut compter sur d’autres qualités, à commencer par une configuration musclée avec son Core Ultra 7 155H de dernière génération et sa carte graphique dédiée Nvidia GeForce RTX 4050. Mais est-ce suffisant pour se démarquer et justifier un tarif qui flirte avec les 2000 euros ?

HP Spectre x360 16-aa

Paré pour se fondre dans tous les environnements

Au premier coup d’œil, cet HP Spectre x360 16-aa impressionne par sa finesse (moins de 2 cm) et sa robe « bleu aluminium ». En pratique, la couleur tend davantage vers le gris foncé avec des reflets bleu canard en fonction de l’incidence de la lumière. Élégant, ce coloris se révèle malheureusement sensible aux traces de doigts à la moindre prise en main. Difficile de garder l’ordinateur immaculé. Laissons de côté ce détail esthétique pour nous concentrer sur l’essentiel. En main, nul doute que le Spectre x360 est un PC portable haut de gamme. Une belle densité, une rigidité et une finition exemplaire. Le Spectre semble ainsi paré pour durer et affronter des déplacements quotidiens sans sourciller.

HP Spectre x360 16-aa

A l’inverse, la connectique nous a laissé un sentiment plus mitigé pour ne pas dire chiche. Du moins avant de nous rappeler que HP a eu l’originalité d’intégrer un second port USB-C sur l’un des bords biseautés à l’arrière du châssis. Ce dernier peut donc accueillir l’alimentation secteur (140W) ou un périphérique sans encombrer le flanc droit de son câble. Reste que sur un ultrabook premium dont la cible désignée est un public de créatifs pour qui brancher un lecteur de cartes, un disque dur / SSD externe fait partie de la routine quotidienne, deux ports USB-C / Thunderbolt 4, un USB-A et une sortie HDMI, beaucoup d’utilisateurs risquent de vite se sentir à l’étroit et investir dans un hub/dock.

A l’intérieur, la même sobriété règne. On retrouve cet élégant coloris, décliné en nuances de gris/bleu. Le touchpad affichent des dimensions pour le moins généreuses (16×10 cm), et se positionne ainsi parmi les plus vastes du marché. Sa surface en verre permet de profiter d’une glisse précise et agréable. Via l’utilitaire HP Command Center, il est possible d’activer des zones sensitives au niveau des bords droit et gauche afin d’ajuster respectivement le volume et la luminosité via un mouvement vers le haut ou le bas.

HP Spectre x360 16-aa

Le clavier fait l’impasse sur un pavé numérique. Il peut ainsi être centré et offrir des touches larges (16,7×16,7 mm) mais assez rapprochées (2,5 mm). En pratique, la majorité des utilisateurs devraient apprécier la frappe douce mais réactive du clavier (course de 1,2 mm). Ce dernier profite d’un rétro-éclairage ajustable selon deux intensités. HP se contente du strict minimum sur ce point. A l’inverse, le Spectre x360 profite d’une double identification biométrique, via empreinte digitale ou reconnaissance faciale.

Enfin une webcam à la hauteur !

La webcam dispose d’un capteur de 9 MP mais se contente d’une définition plus modeste (1440P). Les pixels supplémentaires sont mis à profit pour exploiter les fonctionnalités de confort proposées. Suivi du visage, HP Enhanced Lightning qui affiche un cadre blanc sur le pourtour de l’écran pour apporter une touche de lumière et ainsi « déboucher » les ombres. Derrière une apparence « gadget », le résultat est plutôt convaincant avec en prime la possibilité d’ajuster la température de couleur pour contrer une éventuelle dominante. Le HP Spectre X360 16-aa dispose ainsi de l’une des meilleures webcam intégrées à un ordinateur portable en ce début 2024. D’aucuns seront rassurés par la présence d’un cache physique qui se déploie d’un simple appui sur la touche F2. Pratique.

Centrer le clavier offre également l’avantage de laisser de la place pour intégrer le système audio. Le son est ainsi perçu en direct par l’utilisateur. Puissant, détaillé, avec en prime une bonne spatialisation, le Spectre x360 16 pouces 2024 fait figure de bon élève. Seul bémol, les pré-réglages proposés via MyHP gagnent à être personnalisés. Il est ainsi possible d’avoir un son plus équilibré et moins « métallique » dans les haut-médium / aigus.

De par la forme de ses charnières, le Spectre donne l’impression d’avoir un écran plus haut que la normale. En réalité, il n’en est rien. La dalle profite d’un format 16:10 des plus classique avec une définition de 2880×1800 pixels. De quoi profiter d’un affichage fin et précis sans effet de crénelage quelque soit la mise à l’échelle choisie. La fréquence dynamique permet quant à elle de passer de façon transparente d’un taux de rafraîchissement de 60 à 120 Hz et inversement. Il est ainsi possible de profiter en fonction des besoins d’une meilleure fluidité ou d’une consommation énergique moindre. Un atout lorsque l’ultrabook est utilisé sur batterie. Le Spectre x360 16-aa bénéficie d’une autonomie moyenne de 10h en navigation web (luminosité à 140 nits, WiFi et profil alimentation Smart Sense actifs).

HP Spectre x360 16-aa

Les connaisseurs le savent, l’appellation x360 signifie que l’ordinateur portable dispose de charnières dont l’angle permet de retourner l’écran et ainsi de l’utiliser telle une tablette. C’est aussi la possibilité de l’utiliser en mode tente ou plus simplement avec l’écran relevé à 45°. Un angle plus adapté pour griffonner ou retoucher ses photos au stylet (fourni). Et contrairement à certains concurrents, les charnières offrent assez de résistance pour ne pas refermer l’écran au moindre appui un peu trop prononcé.

A l’instar de ses principaux concurrents, HP a opté pour une dalle OLED. Cette dernière affiche donc un excellent taux de contraste et une colorimétrie capable de répondre aux attentes des personnes pour qui la qualité d’image prime. Les espaces sRGB, RGB et DCI-P3 sont ainsi couverts en totalité avec un point blanc natif à 6000K. La luminosité maximale s’établit à 375 nits. Une valeur dans la moyenne. Saluons enfin le traitement anti-reflet efficace qui permet de limiter les contraintes d’une dalle brillante dans les environnements lumineux ou en extérieur.

Des processeurs et cartes graphiques au top, oui mais…

A l’instar des nouveautés de ce premier semestre 2024, le Spectre x360 16 embarque les derniers processeurs Intel Core Ultra, en l’occurrence, le 155H. Le CPU le plus commun de la gamme Meteor Lake, doté de 16 cœurs (6 Performance, 8 Efficient, 2 Low Power Efficient) associé ici à une carte graphique dédiée, une GeForce RTX 4050 configurée ici avec un TGP de 55W.

Nous l’avions évoqué en début de ce test, le Spectre X360 s’illustre par sa finesse et son poids contenus (1,9 Kg). Une épaisseur réduite qui impose donc des concessions, notamment sur le système de refroidissement, HP ayant en prime pris le parti de préservé le confort des utilisateurs avec une pression sonore qui ne dépasse jamais les 42 dBA, et ce même en optant pour le profil Performances de l’utilitaire MyHP.

Conséquence, CPU et GPU doivent composer avec les contraintes de l’enveloppe thermique allouée. Un constat illustré par les températures internes, souvent proches de 85°C. Une moyenne habituelle pour le processeur, moins pour la carte graphique.

Les performances sont néanmoins au rendez-vous mais le Spectre x360 ne peut se hisser à la première place des benchmarks et marque donc le pas sur ses homologues pourtant équipés de configurations similaires. Un choix qui ne fera sans doute pas l’unanimité mais qui se révèlent judicieux pour l’expérience utilisateur.

HP Spectre x360 16-aa

Les tests ont été réalisés avec le profil Performances sélectionnés via MyHP et le mode Performances élevées du mode d’alimentation Windows 11. Selon nos mesures, il s’agit du couple qui offre les meilleures performances.

Notre avis sur le HP Spectre X360 16 2024

Après ces deux semaines passées en sa compagnie, le Spectre x360 16-aa se révèle un ultrabook séduisant.

Un look valorisant, une finition soignée, des périphériques d’entrée agréables à utiliser au quotidien, un poids et une autonomie compatible avec un usage nomade. Dans cette optique, saluons la discrétion du système de refroidissement même si cela n’est pas sans impact sur les performances.

HP Spectre x360 16-aa

L’écran OLED tactile se révèle un plus appréciable pour délaisser clavier et touchpad l’espace d’un instant ou de façon plus prolongée, en retournant l’écran. Le Spectre x360 16 devient alors une tablette tactile sous Windows, avec les réserves inhérentes à ce système d’exploitation parfois un peu gauche quand il s’agit d’interagir du bout du doigt.

D’un point de vue plus subjectif, un écran de 16 pouces sur un convertible n’apparait toujours pas la meilleure option tant l’encombrement (36×25 cm) s’avère peu compatible avec un usage à bout de bras ou sur les genoux. Mais les demandes régulières pour ce type d’ordinateur portable prouvent que la marché existe. HP a donc toute légitimité a persévérer sur ce segment.

4 out of 5 stars

Le HP Spectre x360 16-aa obtient la note de 4/5

Points forts
Design élégant, finesse
Windows Hello IR et empreinte
Enfin une webcam à la hauteur
Ventilation discrète
À revoir
Coloris salissant
Compromis sur les performances
Un USB-C supplémentaire serait bienvenu

Les ultrabook HP Spectre x360 16-aa disponibles au meilleur prix

HP Spectre x360 16-aa0005nf Bleu – QHD OLED 120Hz Tactile
16″ OLED 2880 * 1800 (Retina), Core Ultra 7 155H, Intel ARC, SSD 1 To, 2,0 Kg
HP Spectre x360 16-aa0004nf Bleu – QHD OLED 120Hz Tactile, RTX 4050
16″ OLED 2880 * 1800 (Retina), Core Ultra 7 155H, NVIDIA GeForce RTX 4050, SSD 1 To, 2,0 Kg
HP Spectre x360 16-aa0003nf Bleu – QHD OLED 120Hz Tactile, RTX 4050
16″ OLED 2880 * 1800 (Retina), Core Ultra 7 155H, NVIDIA GeForce RTX 4050, SSD 2 To, 2,0 Kg

Caractéristiques du HP Spectre x360 16-aa

Écran(s)16’’ 2.8K OLED 100% DCI-P3 400cd/m² micro-bords Corning Gorilla Tactile (2880x1800px, brillant antireflet)
ProcesseurIntel Core Ultra 7 155H Meteor Lake (16 cœurs : 6P 3.8 GHz / 8E 1.8 GHz / 2S, TDP 35W)
Mémoire vive installée (max)32 Go (soudés) LPDDR5x-6400 MHz
Carte graphiqueNVIDIA Ada Lovelace GeForce RTX 4050 6 Go GDDR6 dédiés, Intel Arc intégrée au processeur
StockageSSD M.2 de 1 To (NVMe PCIe)
Connectique1 USB 3.2 (Gen2) + 2 USB 4 Type-C Thunderbolt 4, HDMI 2.1
RéseauWi-Fi 7 BE200 (2×2) et Bluetooth 5.4
Clavier rétro-éclairéOui
Pavé numérique
Windows HelloOui, via lecteur d’empreintes et webcam Infrarouge 9MP
Système audio4 haut-parleurs, Audio Boost 2.0
Système d’exploitationWindows 11 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie10 heures / Li-polymère 6 cellules 83 Wh
Poids / Dimensions (mm)1.95 Kg / 356.8 x 245.5 x 19.8
Quel PC portable est fait pour vous ?
5 questions, moins d’une minute ! LaptopSpirit s’occupe du reste !
, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 6 = 13