Le CeBIT 2011 qui se déroule actuellement en Allemagne est l’occasion d’en découvrir un peu plus sur les performances des nouveaux processeurs mobiles destinés aux Netbooks et PC portables d’entrée de gamme. En l’occurrence, on découvre un comparatif entre le nouvel Atom Dual Core N570 d’Intel et les APU Fusion Zacate E-350 et Ontario C-50 d’AMD.

Ces deux derniers commencent à débarquer dans des configurations. On retrouve par exemple depuis hier l’APU (Accelerated Processing Unit) Ontario Dual Core C-50 dans le Netbook 10.1 pouces (1280x720) Acer Aspire One 522 à moins de 300 euros (voir cet article).

Le Zacate Dual Core E-350 (1.6 GHz) intègre lui des ultraportables et portables d’entrée de gamme, à l’image des Acer Aspire 5253 et Sony Vaio YB.

AMD destine son APU Ontario Dual Core C-50 (1.0 GHz) aux Netbooks et c’est donc cette puce qui est réellement à comparer à l’Atom Dual Core N570 (1.66 GHz), bien que l’on pourra sans doute retrouver celle-ci dans des ultraportables concurrents de modèles équipés d'un Zacate Dual Core E-350.

Nos confrères de Notebook Italia ont donc comparé ces processeurs à l’aide de Netbooks Asus Eee PC 1015PN (Atom N570) et Asus Eee PC 1015B (Ontario C-50) et d’un ultraportable Asus Eee PC 1215B (Zacate E-350).

Atom N570, Zacate E-350 et Ontario C-50 SuperPi Single

Ils ont en premier lieu évalué les performances single thread via SuperPi, et c’est le Zacate Dual Core E-350 qui ressort largement vainqueur puisqu’il lui a fallu moins de 50 secondes (48 sec) pour effectuer le test contre 75 secondes pour l’Ontario Dual Core C-50 et 87 secondes pour l’Atom Dual Core N570.

L’évaluation des performances multi-thread a été effectuée à l’aide de 7Zip et ici le classement diffère. On retrouve en tête l’Atom N570 avec 2543 MIPS devant le Zacate E-350 qui n’est pas loin derrière avec 2393 MIPS alors que l’Ontario C-50 marque le pas avec 1438 MIPS.

Atom N570, Zacate E-350 et Ontario C-50 7Zip Multi

Ici, les 4 cœurs logiques (2 cœurs physiques + technologie Hyper-Threading) de l’Atom N570 révèlent leur potentiel face aux APU d’AMD.

Toutefois, il convient de relativiser ces résultats qui sont après tout assez théoriques. Seule une confrontation en pratique de ces processeurs et de leur partie graphique intégrée nous permettront de savoir ce qu’il en est réellement de leurs performances selon les domaines.

[Source : Notebook Italia]