PC : les ventes en berne en France, Acer particulièrement touché

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2011, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Le premier trimestre 2011 s’est révélé plus que décevant en ce qui concerne les ventes de PC en France comme le prouvent les chiffres dévoilés par IDC. Et c’est Acer qui en fait principalement les frais.

IDC

Au 1er trimestre 2011, le taiwanais conserve sa seconde place mais enregistre une baisse des ventes de 25.5% sur un an, sa part de marché passant sur la période de 22.9% à 19.8%. Des soucis de production et de stocks ne seraient pas étrangers au phénomène.

Hewlett-Packard de son côté continue de dominer le marché hexagonal avec une part de marché de 27.6% en hausse par rapport au 1er trimestre 2010 (25.7%). Malgré tout, il n’est pas épargné par la morosité dans le secteur puisqu’il enregistre une diminution de 7.1% de ses ventes. Toutefois, il s’agit de la meilleure performance ou plutôt de la moins mauvaise du Top 5.

Asus fait lui aussi face à une baisse des ventes sur un an (-10.6%) mais a progressé d’une place avec 11.5% de part de marché et se positionne sur la troisième marche du podium devant Dell qui enregistre une diminution un peu moins importante de ses ventes (-10.2%) avec une part de marché de 10.7%. Samsung ferme la marche avec 5.8% de part de marché en hausse de 0.3% sur un an (-7.9% en volume).

Globalement, il s’est écoulé plus de 2.6 millions d’ordinateurs en France au cours du 1er trimestre 2011 contre un peu plus de 3 millions un an auparavant, soit une baisse de 13.6%. C’est en fait le marché grand public qui s’est effondré alors que celui des professionnels a bénéficié sur la période d’une belle croissance de 9.2%, principalement du aux grandes entreprises. Les PME elles ont aussi contribué de façon positive aux ventes de PC mais avec une croissance deux fois moins importante (+4.2% sur un an).

IDC ventes PC Q01Y01 France

IDC voit plusieurs raisons à l’effondrement du marché des ordinateurs grand public dans l’hexagone : l’arrivée des Tablettes mais aussi l’engouement qui ne se dément pas pour les Smartphones ont contraint les ménages à arbitrer leurs dépenses car ils subissent toujours les effets de la crise et anticipent aussi sans doute de nouvelles mesures d’austérité, repoussant le renouvellement de leur ordinateur.

Le report de lancement des plateformes mobiles et de bureau avec processeur Sandy Bridge suite à la découverte d’un bug affectant les chipsets Cougar Point y est aussi pour beaucoup, nombre de consommateurs ayant reculé de plusieurs mois leur achat.

Mais alors que de nombreux ordinateurs portables et de bureau avec CPU Sandy Bridge ont été lancés au cours du 2ème trimestre 2011, IDC n’entrevoit un retour positif en matière de ventes qu’à compter du 2nd semestre 2011 où le marché devrait renouer avec la croissance par rapport à la même période l’an passé.

Au final pour l’ensemble de l’année 2011, l’institut d’analyses IDC estime que le marché français des ordinateurs devrait se contracter de 0.7%.

[Source : IDC et LaptopSpirit]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ 8 = 10