Lundi se déroulait à San Francisco l’International Solid-State Circuit Conference où Intel a notamment fait une présentation de son processeur Silverthorne.

Celui-ci, comme vous le savez peut être, est conçu pour fonctionner avec la future plateforme Menlow pour UMPC et MID.

Alors que l’on a entendu parler du Silverthorne pour de prochains iPhone ou iPod, Charles King, analyste pour Pund-IT, pense que ce processeur se destine plus à des ordinateurs ultra-portables qu’à de tels appareils mobiles.

Apple MacBook Air

Toujours selon lui, puisqu’Apple fait partie de l’un des constructeurs qui adopteront le Silverthorne dans leurs produits, il faut s’attendre à ce que celui-ci intègre le futur Macbook Air et non pas le prochain iPhone.

Cela correspond d’ailleurs à la logique d’Intel qui a réaffirmé que son nouveau processeur était avant tout destiné au marché ultraportable, du moins au départ.

Ce dernier n’attire pourtant pas autant les consommateurs qu’il le devrait notamment à cause de contraintes de prix et d’autonomie de batterie. Le Silverthorne, avec sa consommation comprise entre 0.6W et 2W et sa gravure en 45nm High-K, réduit certes la consommation d’énergie mais ce sont plus l’écran et le disque dur qui posent souvent problèmes en terme d'énergie consommée dans ces machines nomades.

Pankaj Kedia, directeur chez Intel a confié à ComputerWorld

La microarchitecture à faible consommation que nous lanceront la semaine prochaine est la base d’une fondation qui engendrera plusieurs processeurs dans différents segments.[..] Nous pensons que le MID est un grand marché – un marché en forte croissance [..] Nous pensons que de plus en plus de consommateurs voudront embarquer internet avec eux dans leur poche. Silverthorne sera le cœur de cette catégorie.

Même si dans un premier temps le Silverthorne se cantonnera normalement à l’univers des ultraportables, nous devrions dans le futur le voir intégré dans des Smartphones et PDA et, certainement, dans de nouveaux iPhones.

[Source : News Factor Network]