Google publie la première version de Dart, son nouveau langage de programmation structurée pour les applications Web.

Google Dart

Dart est un langage de programmation structurée conçu par Google qui se destine aux développeurs d’applications Web, se positionnant ainsi comme une alternative au JavaScript.

Avec l’évolution du Web, le JavaScript est devenu quasi indispensable en étant fortement associé à l’HTML5 et au CSS3 pour le développement de sites mais aussi d’applications Internet. Or pour Google, le JavaScript (auquel il ne fait aucune référence dans sa communication) n’est plus vraiment adapté. D’où le développement de Dart qui veut palier à ses faiblesses en matière de rapidité d’exécution du code mais aussi de clarté.

La syntaxe du code Dart, qui ressemble beaucoup à Java, est la suivante pour afficher le classique Hello World et la suite de Fibonacci :

main() {
print('Hello World');
}

int fib(int n) {
if (n

Dart permet d’utiliser un typage, mais uniquement si le développeur le souhaite. Google souhaite là ne pas rebuter les développeurs. Il est ainsi possible de coder sans types puis de les ajouter plus tard si le besoin se fait sentir. Dart comprend aussi des classes et des bibliothèques, avec plusieurs outils liés au développement.

Le code Dart peut être exécuté de deux façons différentes : soit par le biais d’une machine virtuelle, soit sur un moteur JavaScript via l’utilisation d’un compilateur qui traduit le code Dart en JavaScript. Google a donc clairement pensé aux navigateurs qui ne prennent pas en charge le langage Dart. Toutefois, la version actuelle du compilateur est limitée à Chrome ainsi qu’aux versions Firefox 4.0 et supérieures et Safari 5.0 et supérieures.

Actuellement, la machine virtuelle Dart n’est pas intégrée au navigateur Chrome mais Google étudie sans surprise cette opportunité pour mettre en avant ce nouveau langage de programmation.

Lars Bak de la Dart Team détaille les 3 objectifs du langage Dart : créer une structure de langage flexible pour la programmation web, rendre le code Dart familier et naturel aux développeurs afin qu’il soit facile à apprendre et faire en sorte que ce langage offre un haut niveau de performances sur les navigateurs récents et les environnements d’exécution.

Reste à savoir si Google parviendra à imposer un nouveau langage de programmation Web avec Dart. En tous les cas, le JavaScript devrait rester la référence pour les développeurs pendant encore un bon moment.

Pour en savoir plus sur Dart et récupérer la préversion, direction cette page.

[Source : Google et LaptopSpirit]