Linux : baisse de popularité pour Ubuntu, derrière Mint, Fedora et OpenSUSE

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2011, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

L’univers Linux connait quelques bouleversements ces derniers temps. Ubuntu voit en effet sa côte de popularité chuter auprès des utilisateurs de PC de bureau au profit de Fedora et OpenSUSE, Mint séduisant le plus les utilisateurs.

Linux DistroWatch

Spécialiste du monde Linux, le site DistroWatch publie un palmarès des distributions les plus appréciées des utilisateurs desktop, les résultats étant compilés par Royal Pingdom.

Depuis plusieurs mois, on retrouvait parmi le Top 5 des distributions Linux les plus appréciées Mint, Ubuntu, Fedora, openSUSE et Debian. Or alors qu’Ubuntu trustait la 2ème place du classement derrière Mint, la distribution Linux de Canonical s’est vue au cours du mois passé relégué à la 4ème place derrière Fedora et openSUSE !

La perte de popularité d’Ubuntu est encore plus importante si l’on se réfère au graphique de Royal Pingdom montrant l’évolution le Top 5 des distributions Linux depuis 2005 :

Linux DistroWatch

L’inversement des courbes et positions entre Ubuntu et Mint est flagrant, le premier étant leader en 2005 et le second dernier alors qu’actuellement ils s’affichent à la 4ème et 1ère place, soit une baisse de 47.2% pour le premier et une hausse de 105% pour le second. On note aussi qu’openSUSE a redressé la barre en 2011 contrairement à Debian qui baisse et Fedora qui se stabilise. Cette tendance est confirmée par Google Trends :

Linux DistroWatch

Pour Royal Pingdom, la désaffection des utilisateurs envers Ubuntu est sans doute à mettre sur le compte de la nouvelle interface Unity qui est loin de faire l’unanimité, car son apparition coïncide avec la baisse de popularité de la distribution de Canonical.

La nouvelle interface Gnome Shell qui se répand avec l’adoption de Gnome 3.0 est elle aussi loin de plaire à de nombreux utilisateurs Linux. Si Linux Mint avait jusqu’à la version 11 pris le parti de rester à l’écart d’Unity et de Gnome Shell, ce n’est plus le cas depuis la version 12.

Reste donc à savoir si les positions de Mint et Ubuntu se confirmeront dans les prochains mois alors qu’elles adoptent désormais des interfaces qui sont loin de faire l’unanimité.

Pour rappel, Mint est basée sur Ubuntu et intègre par rapport à cette dernière bon nombre de codecs et logiciels propriétaires.

Retrouvez l’actualité liée à Linux via cette page.

[Sources : DistroWatch et Royal Pingdom]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, ,

7 réponses à “Linux : baisse de popularité pour Ubuntu, derrière Mint, Fedora et OpenSUSE”

  1. Il faut bien préciser, même si c’est spécifié dans une des figures, qu’il s’agit de la tendance des OS pour desktop, ce qui n’est qu’un aspect de la représentativité de Linux (serveurs, box, embarqué, etc.). De plus, « Mint est basée sur Ubuntu » … Qui, rappelons-le est profondément basée sur Debian. Ceci dit, si Mint a du succès, tant mieux. Personnellement, j’ai mes habitudes côté Debian, que ce soit desktop ou server.

  2. @Maelig : en effet, il s’agit bien d’une tendance pour les utilisateurs de PC de bureau 😉

  3. Autrement dit, Ubuntu était leader à sa création et n’a pas cessé de décroitre en popularité depuis !!!
    Et qu’entend-t-on exactement par popularité : le site Distrowatch enregistre le nombre d’accès au site web de chaque distribution. En aucun cas, il ne s’agit du nombre d’utilisateurs de la distribution. On peut interprêter différemment la courbe : plus la distribution est connue et moins elle suscite la curiosité des geeks. Ainsi Mint, la petite dernière, attire l’attention comme Ubuntu à ses débuts. Par contraste, les distributions établies depuis longtemps : Fedora(Red Hat), Suse et Debian suscitent peu la curiosité des geeks.

  4. étant donné que je vois Lubuntu dedans, je suppose donc que cette étude a été faite pour les utilisateurs français/francophone ?
    Ne pas voire Kubuntu dedans n’est donc pas étonnant.

    Quand même, si n’y avait que 2 voire 3 distrib différente, Linux serait super populaire…et plus connu.

  5. @Michael REMY
    Que raconte tu?
    En quoi Lubuntu à avoir avec le utilisateurs francophone?

    Sur Distrowatch, la distrib Ubuntu fait référence à: Ubuntu et tout ses variantes produit par Canonical (Kubuntu, Xubuntu, Lubuntu, Ubuntu Studio, Edubuntu)

  6. Cela devrait faire réfléchir Microsoft qui veut nous faire utiliser une interface nullissime a base de rectangles… Meme moi qui suit un PC adict envisage le mac.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 9 = 15