Ultrabooks : vers une baisse de prix (499 dollars en 2013), non subventionnée par Intel

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2011, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Les Ultrabooks affichent pour l’instant des tarifs supérieurs à la moyenne mais pourraient prochainement être commercialisés à des prix plus attractifs.

Toshiba Portégé Z830-10F

Selon des fournisseurs de composants, on pourrait ainsi voir le prix des Ultrabooks diminuer de l’ordre de 5% à 10% dès le premier trimestre 2012. Certains évoquent même une subvention de 100 dollars de la part d’Intel pour aider à diminuer le prix de ces portables fins et légers.

Il faut dire que le coût de production des Ultrabooks est plutôt élevé : 940 dollars pour un modèle de 13.3 pouces (690 dollars en composants + 100 dollars de fabrication + 150 dollars de distribution/marketing). Le processeur (175 à 200 dollars), le SSD (140 à 150 dollars pour 128 Go) et l’écran (45 à 50 dollars) sont les composants qui impactent le plus le prix des Ultrabooks.

Asus UX31E-RY003V

La firme de Santa Clara a toutefois tenu à démentir l’information, affirmant que non elle n’offrira pas une subvention de 100 dollars par Ultrabooks aux fabricants. Néanmoins, son président Paul Otellini a bien l’intetion de voir le prix de base des Ultrabooks descendre à 699 dollars dans le courant 2012, notamment grâce à l’arrivée des processeurs Ivy Bridge en 22nm avec technologie de transistors 3D Tri-Gate.

Aux dernières nouvelles attendus pour avril 2012, les processeurs Ivy Bridge seront intégrés dans de nouveaux Ultrabooks. Mécaniquement, les tarifs des Ultrabooks dotés d’un processeur Sandy Bridge devraient donc baisser, comme c’est généralement le cas lors de l’arrivée de nouvelles technologies.

Cependant, il faudra plusieurs mois pour que les ordinateurs portables Ivy Bridge représentent la majorité des modèles commercialisés. Du coup, certains estiment que la baisse de prix des Ultrabooks n’interviendrait au mieux qu’en juin prochain.

Acer Aspire S3-951-2464G52iss

Le président d’Acer Jim Wong a en tous les cas réaffirmé son souhait de diminuer le prix des Ultrabooks. Ainsi les modèles qui sont aujourd’hui vendus aux environs de 1000 dollars devraient voir leur prix passer entre 799 dollars et 899 dollars d’ici la mi-2012.

Il évoque même la possibilité de voir les Ultrabooks s’afficher à partir de 499 dollars en 2013, un prix bien plus accessible qui pourrait permettre à ces machines de rencontrer un succès similaire aux Netbooks auprès du grand public. Toutefois, ne nous leurrons pas. Si des Ultrabooks viennent à être vendus à 499 dollars en 2013, ils n’offriront pas les mêmes prestations que des PC portables à 1000 dollars, mais il y a fort à parier cependant que de nombreux utilisateurs s’en contenterait, surtout si l’autonomie suit.

Actuellement, Acer livre 100 000 Ultrabooks par mois et espère écouler entre 250 000 et 300 000 Aspire S3 d’ici la fin de l’année. Alors que les fabricants de disques durs estiment qu’il manque 30% à 35% des quantités attendues, Wong précise que la pénurie dans le secteur impactera seulement 10% à 15% de produits Acer au 4ème trimestre 2011.

[Sources : Digitimes, Fudzilla et LaptopSpirit]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, , , ,

3 réponses à “Ultrabooks : vers une baisse de prix (499 dollars en 2013), non subventionnée par Intel”

  1. nouvelle intéressante pour les grosses boites.
    reste que cette news est étonnante: pourquoi inciter les consommateurs à patienter? pour éviter d’en vendre en période de noël? lol

  2. @mynameisfedo : pour les marques annoncer une très probable baisse de prix, ce n’est pas tant je pense pour inciter les consommateurs à repousser leur achat qu’à rassurer les marchés.

    De façon générale, il est de coutume d’évoquer des technologies à venir des mois à l’avance. Mais à un moment donné, il faut bien se décider sinon on patiente toujours du fait de l’évolution rapide dans le secteur.

  3. @Marine : bien résumé 🙂
    Moi et des amis attendons les ivy d’avril. Si les prix sont au dessus de 1000 euros pour un ultrabook fini comme l’asus ux31 ou toshiba z830, alors on achètera les anciens, s’ils sont pas cher, sinon bah on patiente (on en a un peu rat le bol des prix pratiqués !)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


+ 4 = 10