Pénurie de disques durs : un fléau pour les fabricants de PC, notamment Dell et HP

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2011, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Les inondations en Thaïlande ont un impact important sur l’industrie informatique et notamment les fabricants de PC qui pourraient perdre environ 5 milliards de dollars en raison de la pénurie de disques durs qui touche actuellement le secteur. Les principaux concernés seraient HP et Dell.

Pour rappel, la Thaïlande a été touchée par d’importantes inondations. Or près de la moitié des disques durs, qu’ils soient pour PC portables ou de bureau, sont produits dans ce pays. Les usines ont été durement touchées ce qui a entrainé une pénurie de ces composants qui ont vu leur prix bondir ces dernières semaines. Et la plupart des acteurs du secteur ne s’attend pas à un retour à la normale avant fin 2012.

Or les disques durs sont employés dans une large majorité des ordinateurs, l’usage de SSD étant encore loin d’être démocratisé. En outre, lorsqu’un SSD est présent dans une configuration, il n’est pas rare qu’il soit associé à un disque dur.

Toujours est-il que les fabricants d’ordinateurs se retrouvent donc impactés négativement par cette pénurie : leurs coûts de production augmentent et ils ne sont pas en mesure de produire autant de modèles qu’ils le souhaiteraient.

Intel a dores et déjà revu ses prévisions à la baisse pour son 4ème trimestre, estimant que la pénurie de disques durs entraine pour lui un manque à gagner d’environ 1 milliard de dollars : s’il y a moins de PC produits, le nombre de processeurs Intel vendus diminue automatiquement (voir cet article).

HP

Et d’après l’institut d’analyse Trefis, les fabricants d’ordinateurs pourraient ainsi perdre environ 5 milliards de dollars à cause de la pénurie de disques durs due aux inondations thaïlandaises. IDC estime pour sa part que 10% de la production devrait être touchée, ce qui représente environ 6 milliards de dollars si l’on considère le prix de vente moyen de 600 dollars pour un PC.

Leader sur le marché des ordinateurs avec 18% de part de marché au niveau mondial, Hewlett-Packard pourrait ainsi selon Trefis perdre 1.1 milliards de dollars suite à la pénurie. Dell serait encore plus touché car plus dépendant qu’HP de sa division PC…

Dell

Mais le pire serait à venir. Au 1er trimestre 2012, 20% des livraisons de PC pourraient être impactés en raison d’un plus fort déséquilibre entre offre et demande en matière de disques durs.

[Source : Trefis et LaptopSpirit]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
, , , ,

2 réponses à “Pénurie de disques durs : un fléau pour les fabricants de PC, notamment Dell et HP”

  1. il est tout de même incroyable que toutes ces boites n’aient pas pensé à faire en sorte de diversifier les zones de fabrication des disques durs.
    là, on a affaire à des inondations, mais quid par exemple d’un éventuel conflit dans le pays?

    en tout cas, ça incitera les gens à être un peu plus écolos en conservant leurs pcs plus longtemps.

  2. Ouais c’est quand même bizarre tout ça. Seagate vient de racheter le branche disque dur de samsung et ils expliquent qu’il leur faudra un an avant d’écouler les stocks pour ensuite n’avoir plus que du disque Seagate. Pénurie si on ne compte pas les stocks monstrueux bien caché pour contrôler le prix. D’ailleurs Western Digital devrait racheter la branche disque dur Hitachi en mars…a suivre donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


2 + = 6