Sony met à jour son ultraportable haut de gamme Vaio Z de 13.1 pouces sous plateforme Intel Chief River avec chipset Intel HM77 Panther Point, processeur Ivy Bridge Core i5 ou Core i7 en 22nm, SSD et écran offrant une définition supérieure à la moyenne avec traitement mat, le tout à partir de 1404 euros. Il offre une autonomie annoncée de 7 heures et option, un Media Dock est proposé, intégrant une carte graphique Radeon HD7670M et une unité optique.

Sony Vaio Z SVZ1311C5E

Il arbore sans surprise une apparence sobre, élégante mais aussi fine et légère. Ce nouveau Sony Vaio Z SVZ1311C5E s’affiche à partir de 1404 euros dans la configuration suivante :

Sony Vaio Z SVZ1311C5E à partir de 1404 euros – Performances (Juin 2012)

Processeur Carte graphique Poids Autonomie
@@@@ @ @@@@ @@@@

Fiche technique
Dalle 13.1’’++ LED Vaio Premium gamut étendu (1600x900, antireflet et antirayure)
Processeur Intel Core i5-3210M (2.5 GHz)
Mémoire vive installée (max) 4 Go (2 x 2 Go) DDR3 1600 MHz (8 Go), 2 slots (occupés)
Espace de stockage SSD de 128 Go en SATA 3.0 (6 Gb/s)
Carte graphique Intel HD 4000 intégrée au processeur
Lecteur optique -
Système audio 2 haut-parleurs Dolby Home Theater v4
Webcam 1.31 megapixel Exmor avec micro
Réseau Wi-Fi a/b/g/n + Ethernet Gigabit
Bluetooth Oui, Bluetooth 4.0
Lecteur de cartes Memory Stick, SD/SDHX/SDXC
Sortie(s) vidéo HDMI 1.4, VGA
Lecteur d'empreintes digitales Oui, avec puce de sécurité TPM
Entrée(s) / Sortie(s) Casque
ExpressCard -
Firewire -
USB 2 USB 3.0 dont 1 se destine aussi à la station d’accueil
Système d'exploitation Windows 7 Familiale Premium 64 bits
Batterie Li-Polymer de 320 grammes
Autonomie annoncée 7 heures max
Dimensions (mm) 330 x 210 x 16.65
Poids 1.175 Kg (avec batterie)
Garantie 1 an
Autre Clavier chiclet, touchpad multi-touch
Logiciels Microsoft Office 2010 Starter

Microsoft Office 2010 Starter est inclut avec des versions limitées de Word et Excel. Il est cependant possible de bénéficier de toutes les fonctionnalités de la suite Office en achetant une carte d'activation (ou une version boite) auprès de Microsoft ou chez les revendeurs partenaires.

Plusieurs options sont disponibles et notamment un processeur Quad Core Ivy Bridge Core i7-3612QM à 2.1 GHz (offert en ce moment !), un SSD de 256/512 Go, une mémoire vive de 8 Go DDR3 1600 MHz (uniquement disponible avec l’un des SSD précités et non le modèle 128 Go), un module 3G, une dalle Full HD (1920x1080) Vaio Premium (+130 euros), un clavier rétro éclairé (+25 euros), une batterie longue durée pour une autonomie maximale de 14 heures (+130 euros) ou encore un système Windows 7 Professionnel/Intégral 64 bits et divers logiciels.

Comme la génération précédente, le Sony Vaio Z SVZ1311C5E peut s’accompagner d’une station d’accueil. Baptisée Power Media Dock, elle emprunte la technologie Thunderbolt pour communiquer avec l’ultraportable et intègre une carte graphique dédiée avec 1 Go de mémoire, une connectique comprenant entre autre des sorties vidéo VGA et HDMI mais aussi une unité optique : il peut s’agir d’un graveur DVD ou Blu-Ray/DVD, ou bien encore d’un combo lecteur Blu-Ray/graveur DVD. La carte graphique elle évolue puisqu’il s’agit désormais d’une Radeon HD7670M et non plus d’une Radeon HD6650M.

Ainsi, un Sony Vaio Z SVZ1311C5E avec SSD de 256 Go, 8 Go DDR3, dalle Full HD, module 3G, clavier chiclet rétro éclairé, batterie longue durée et Power Media Dock avec combo lecteur Blu-Ray/graveur DVD revient par exemple à 2807 euros. Si l’on se contente de 4 Go DDR3, d’un SSD de 128 Go, que l’on opte pour un Power Media Dock avec graveur DVD et que l’on se passe de la 3G, le tarif descend par exemple à 2058. 01 euros.

Ce Sony Vaio Z SVZ1311C5E est un ultraportable élégant haut de gamme qui cible ceux qui ont un budget conséquent et souhaite investir dans un modèle nomade facilement transportable qui ne sacrifie pas les performances.

Il bénéficie d’un processeur Ivy Bridge Core i5-3210M Dual Core ou Core i7-3612QM Quad Core, ce dernier étant en ce moment offert. Associés à au moins 4 Go de mémoire vive, les deux délivrent des prestations générales à même de satisfaire un maximum d’utilisateurs. Le modèle Core i7-3612QM a l’avantage d’offrir des traitements plus rapides dans des domaines gourmands en ressources processeur tels que le montage vidéo, la retouche photo ou le rendu 3D. Si l’on effectue régulièrement ce genre de traitements, mieux vaut aussi opter pour 8 Go DDR3.

Cependant, cette quantité de RAM n’est accessible qu’avec un SSD d’une capacité minimum de 256 Go, ce qui plombe la facture de 470 euros par rapport au SSD de 128 Go. A voir selon les besoins en matière de stockage et le budget donc. Rappelons également que par rapport à un disque dur mécanique, le SSD a l’avantage d’être silencieux, plus économe en énergie, plus résistant aux chocs mais aussi plus véloce, ce qui renforce la réactivité du système.

Pas de carte graphique dédiée au programme et il faut donc se contenter de l’Intel HD 4000 intégrée au processeur Ivy Bridge, une partie graphique permettant de jouer à des titres peu gourmands en ressources 3D moyennant des adaptations mais aussi de lire sans souci des vidéos HD 1080p.

L’écran peut d’ailleurs en option adopter une résolution Full HD idéale pour visionner ce type de contenu, ce qui devrait ravir les amateurs de grands espaces d’affichage. Attention toutefois car chez certaines personnes, une résolution aussi élevée sur un 13.1 pouces peut entrainer une fatigue visuelle. De base, l’écran offre tout de même une définition de 1600x900 supérieure à la moyenne (1366x768) et très confortable, avec un format 16/9ème et un traitement mat moins sensible aux reflets qu’une dalle brillante et donc plus lisible en environnement lumineux, ce qui est bien appréciable pour un modèle qui se veut nomade.

Avec son format, ses dimensions compactes, son poids bien contenu qui le rend plus léger que la majorité des Netbooks et son autonomie annoncée de 7 heures (14 heures avec la batterie longue durée, +130 euros), cet ultraportable cible en effet les nomades et se destine à être utilisé plusieurs heures sur batterie loin d’une prise de courant.

Ceux qui souhaitent accéder à Internet en déplacement peuvent choisir l’option de module 3G (+100 euros) qui permet de se connecter au net via les réseaux de téléphonie mobile pour peu que l’on ait acquis une carte prépayée ou souscrit à un forfait adéquat.

En matière de connectique, on retrouve aussi des modules sans-fil Bluetooth 4.0 et Wi-Fi n, des sorties vidéo VGA et HDMI pour relier facilement l’ordinateur à une TV ou un moniteur par exemple, des ports Ethernet et audio ainsi que 2 USB 3.0, une norme qui permet de connecter des périphériques USB 2.0 mais aussi d’offrir des transferts bien plus rapides qu’en USB 2.0 si l’on y branche des périphériques USB 3.0. L’un d’entre eux peut servir à connecter la station d’accueil Power Media Dock optionnelle (à partir de 369 euros) et bénéficie pour se faire de la technologie Thunderbolt.

Le Power Media Dock (PMD) est intéressant si l’on souhaite profiter d’une connectique plus fournie mais surtout d’une unité optique pouvant ou non lire les Blu-Ray ainsi que d’une carte graphique dédiée, en l’occurrence la Radeon HD7670M. Ce GPU de milieu de gamme assure des performances plus importantes que l’Intel HD 4000, permettant ainsi par exemple de s’adonner à pas mal de jeux si l’on accepte de diminuer la résolution de l’écran et/ou les niveaux de détails sous les titres exigeants en ressources 3D. Le PMD est donc particulièrement utile pour bénéficier de fonctionnalités supplémentaires et d’une performance graphique accrue, et ne nécessite pas de s’encombrer avec lorsque l’on n’en n’a pas besoin.

Enfin, il est possible d’opter pour le rétro éclairage du clavier chiclet bien pratique pour distinguer les touches dans la pénombre (+25 euros).

Sony Vaio Z SVZ1311C5E

Le Sony Vaio Z SVZ1311C5E sous plateforme Intel Chief River avec processeur Ivy Bridge, dont la configuration est personnalisable, est dès à présent disponible chez Sony France à partir de 1404 euros.

[Source : LaptopSpirit]