CES 2018 - Les principales nouveautés PC portable attendues cette année

Kaby Lake-G avec GPU AMD, finesse, hybride 2-en-1 et Kaby Lake Refresh !



Le salon du CES 2018 de Las Vegas a fermé ses portes, l’occasion d’en faire un petit bilan, notamment en matière de nouveauté.

S’il y a bien une annonce à retenir du CES 2018, c’est celle du lancement officiel des premiers processeurs Intel intégrant une solution graphique AMD, les Kaby Lake-G.

Plus précisément, on retrouve soudés ensemble une partie processeur Intel Core 8ème génération gravée en 14nm avec partie graphique intégrée ainsi qu’une solution graphique AMD RX Vega M associée à 4 Go de mémoire HBM2.

De ce fait, on se retrouve avec 2 solutions graphiques comme sur un portable actuel avec GPU dédié, sauf que le TDP global est moindre. On grimpe tout de même à 65W et il faudra donc être vigilant quant à la chauffe des ordinateurs portables intégrant un Kaby Lake-G. L'objectif de ces derniers est en tous les cas offrir un bon compromis entre puissance processeur et graphique, autonomie et compacité.

Deux ordinateurs portables ont été annoncés avec une puce Kaby Lake-G : l’HP Spectre 15 x360 et le Dell XPS 15 2-en-1, premier XPS de 15 pouces hybride.

Les ordinateurs portables hybrides convertibles en Tablette avec leur écran tactile multi-touch ouvrables à 360° ont cette année encore tenue une place importante dans les annonces des marques, que ce soit chez Dell, HP, Lenovo, Samsung ou Acer.

La finesse est également toujours de mise, les constructeurs poursuivant leurs efforts en la matière. Acer a justement profité du CES 2018 pour présenter l’Ultrabook le plus fin au monde avec son nouveau modèle Swift 7 à l’épaisseur inférieure à 9 mm (!) qui est également passif et donc silencieux puisque dépourvu de ventilateur (fanless).

Toujours chez Acer, un ordinateur portable orienté jeu Nitro 5 a été présenté, équipé d’une solution 100% AMD : processeur Ryzen et carte graphique Polaris, en l’occurrence la Radeon RX 560. Il est attendu pour avril dès 899 euros.

AMD, outre sa présence sous le processeur Kaby Lake-G, a annoncé au CES 2018 de nouveaux processeurs mobiles, les Ryzen 3 d’entrée de gamme en plus des Ryzen 5 et 7 déjà disponibles, ainsi que les Ryzen PRO : Ryzen 3 Pro, Ryzen 5 Pro et Ryzen 7 Pro offrant des fonctionnalités supplémentaires en matière de sécurité.

Côté processeurs, c’est pourtant très clairement Intel le grand gagnant une fois de plus puisque l'immense majorité des nouveaux ordinateurs annoncés sont équipés d’un Kaby Lake Refresh.

Évolution de Kaby Lake, les Kaby Lake Refresh représentent pourtant un réel apport par rapport à leurs prédécesseurs car ils sont les premiers Intel Core basse consommation à être équipés de 4 cœurs. Ils offrent donc un bon compromis entre autonomie et performances.

On compte parmi ces modèles L’Asus ZenBook 13 UX331UAL, évolution plus légère de l’Asus UX331 avec ses 980 grammes sur la balance (contre 1.12 Kg pour l’UX331) et son autonomie annoncée en hausse, à 15 heures.

La présence de l’USB 3.1 Type-C, d’un système de rétro éclairage des touches du clavier chiclet et d’un lecteur d’empreintes compatible Windows Hello a également été forte sur les modèles présentés. Un bon nombre est aussi équipé d’une webcam Infrarouge, là aussi compatible Windows Hello.

Du côté des webcams justement, notons la bonne initiative de Lenovo d’intégrer à son nouveau ThinkPad X1 Carbon une fonction ThinkShutter : il s’agit d’un système de cache physique qui peut glisser devant la webcam pour la dissimuler. Plus pratique que la bonne vieille technique du scotch pour ceux qui tiennent au respect de leur vie privée alors que certains s’arrogent le droit d’écouter et de regarder ce qui se passe via la webcam de leurs utilisateurs…

À l’opposé, le CES 2018 a aussi marqué l’annonce de l’intégration de l’assistant vocal d’Amazon Alexa. Concurrent de Cortana qui fait partie de Windows 10, Alexa sera intégré à certains PC portables de marque Acer, Asus, HP et Lenovo et écoutera les instructions prononcées par l’utilisateur pour réaliser ce qui est demandé.
Pour certains, il s’agit clairement d’un pas de plus vers une intrusion dans leur vie privée alors que d’autres applaudiront des deux mains. Reste à savoir si l’installation d’Alexa sera optionnelle ou non, et s’il sera possible de le désactiver complètement pour ceux qui le souhaitent.

Notons également la présentation du Lenovo Miix 630, l’un des tous premiers Ultrabooks à puce ARM SnapDragon tournant sous Windows 10.

NVIDIA a aussi annoncé au CES 2018 la possibilité de s’inscrire à la bêta gratuite du service GeForce Now pour jouer en ligne à un bon niveau de détails avec une configuration modeste.

Dans le même esprit, Razer a annoncé un partenariat avec Blade et plus particulièrement son service Shadow qui n’est autre qu’un PC basé sur le Cloud Computing (15 000 utilisateurs actuellement en Europe). Le principe est le même : pouvoir jouer en ligne même avec un PC aux prestations très modestes.

Ce partenariat Razer/Shadow s’inscrit dans la suite du lancement du Project Linda de Razer qui permet de loger dans un châssis de PC portable 13.3 pouces un Razer Phone (Qualcomm Snapdragon 835, 8 Go de RAM, écran 5.7 pouces, Android) à la place du touchpad. Le châssis PC portable offre un écran 13.3 pouces QHD 120Hz (2560x1440), un disque dur de 200 Go, une webcam HD 720p avec micro, un clavier chiclet rétro éclairé ou encore une connectique USB, USB 3.1 Type-C et audio combo Casque/Micro. Une batterie 53.6Whr est aussi présente, permettant de recharger le Razer Phone. Ainsi, il sera possible de jouer en ligne à tout un tas de jeux, y compris récents et exigeants, avec un PC Razer Linda.

Les joueurs justement ont été mal lotis cette année, avec peu d’annonces de PC portables gamer et lorsque cela a été le cas, point de réelle nouveauté, y compris chez Asus ou MSI.

Enfin, motus et bouche cousue de la part d’Intel sur sa future génération de processeurs Coffee Lake.

La tendance est donc à toujours plus de finesse et de machines hybrides 2-en-1 offrant des fonctionnalités comme l’identification facilitée sous l’OS et une recherche d’équilibre entre autonomie et performances, qui se veulent toutes les deux en hausse.

Retrouvez nos articles dédiés au CES 2018 via cette page.

Remonter en haut de la page

Vos avis et retours d'expérience :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


7 + 3 =

 

Remonter en haut de la page