Gmail - des tiers autorisés par Google à lire vos e-mails

Comme des développeurs



Une enquête du Wall Street Journal a mis à jour le fait que Google a donné l'accès aux e-mails de certains de ses utilisateurs à des entreprises partenaires et développeurs.

Pratique passée inaperçue jusqu'ici bien que certains s'en doutaient, Google reconnaît qu'il autorise certains développeurs d'entreprises partenaires à consulter librement le contenu des e-mails d'utilisateurs de sa messagerie Gmail.

Ces développeurs ont accès au contenu des e-mails : les messages rédigés mais également les adresses des destinataires ou l'horodatage.
Mais ils ne sont pas les seuls, des employés de Google aussi peuvent y accéder.

C'est le très sérieux Wall Street Journal qui a révélé l'histoire suite à une enquête.

Pour se défendre, Google explique utiliser cette pratique :

Dans certains cas spécifiques où vous nous le demandez ou nous donnez l'autorisation, ou lorsque c'est nécessaire pour des questions de sécurités, comme enquêter sur un bug ou un abus

Mais aussi :

travailler en permanence pour vérifier les développeurs et leurs applications qui s'intègrent à Gmail avant une ouverture pour un accès général.

Suzanne Frey, responsable sécurité, confiance et confidentialité de Google Cloud ajoute :

Avant qu'une application non-Google publiée puisse accéder à vos messages Gmail, elle passe par un processus d'examen de plusieurs étapes qui comprend un examen automatisé et manuel du développeur, une évaluation de la politique de confidentialité de l'application et de la page d'accueil pour s'assurer qu'il s'agit bien d'une application légitime, et un test in-app pour s'assurer que l'application fonctionne comme elle le dit

L'utilisateur de Gmail peut contrôler les permissions accordés via myaccound.google.com > Applications ayant accès au compte

[Source : The Wall Street Journal ]

Dernière mise à jour le par Marine.
Catégories : Google, Internet
Mot-clés : , , , ,


Remonter en haut de la page

Vos avis et retours d'expérience :


  1. Arnaud dit :

    Ces Américains, pas choqués de leur propre bêtise.
    Inconscients qu'on leur vole peut-être même leur vote avant de se rendre aux urnes, par un tel biais.
    Ne laissons pas cela arriver en Europe, par pitié !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 + 4 =

 

Remonter en haut de la page