Prévue pour le 1er semestre 2019, la future mise à jour majeure Windows 10 19H1 intègrera la solution Retpoline de Google qui vise à limiter les baisses de performances induites par la variante 2 de la faille Spectre.

Avec la future mise à jour majeure pour Windows 10 connue pour l'instant sous le nom de Windows 10 19H1 (sorte de Redstone 6), Microsoft intégrera Retpoline.

Retpoline est un correctif développé par Google. Il vise à minimiser les pertes de performances induites par la variante 2 de la vulnérabilité Spectre (CVE-2017-5715) qui touche les processeurs, notamment ceux d'Intel.

Les mesures prises par le fondeur pour prémunir des effets néfastes possibles de la faille Spectre ont l'inconvénient d'entrer des pertes de performances qui peuvent être significatives, de 5% à 30%. Car ces mesures modifient la façon dont le processeur fonctionne.

En fait, Retpoline a l'avantage de prévenir fortement l'exploitation possible par des pirates de la variante 2 de Spectre avec un effet négligeable sur les performances.

Des distributions Linux ont déjà adopté Retpoline, comme SUSE et RedHat.

Et Microsoft intégrera lui aussi Retpoline à la future mise à jour majeure pour Windows 10 19H1, avec en parallèle des modifications apportées au noyau du système. Cela aura pour effet de limiter de façon importante l'impact sur la performances tout en offrant une protection contre Spectre.

Microsoft serait aussi en mesure d'intégrer Retpoline à Windows 10 October 2018 selon le chercheur Alex Ionescu de CrowdStrike. Mais cela ne semble pas être dans les plans du géant de Redmond qui réserverait ce correctif à Windows 10 19H1.

[Source : Neowin]