Nous avions passé en revue il y a quelques jours le HP Spectre x360 15-df dans sa version avec CPU Hexa Core et GeForce GTX 1050 Ti. A présent, penchons-nous sur le test de la version avec Core i7 basse consommation et MX150. De ses principales forces, c'est son écran 4K qui remporte le plus de suffrages.

Voici les caractéristiques techniques du modèle testé :

Dalle15.6" 4K IPS micro-bords LED tactile multi-touch ouvrable à 360° Gorilla (3840x2160, brillante)
ProcesseurIntel Core i7-8565U Whiskey Lake (1.8 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée (max)16 Go (1 x 16 Go) DDR4 2666 Mhz (32 Go), 1 slot (libre)
Espace de stockageSSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Carte graphiqueNVIDIA Pascal GeForce MX150 2 Go GDDR5 dédiés, Intel UHD 630 et Optimus
Lecteur optique-
Système audio4 haut-parleurs Bang & Olufsen Audio Boost 2.0
WebcamOui, Full HD Infrarouge Wide Vision avec micro compatible Windows Hello
RéseauWi-Fi b/g/n/ac (2x2)
BluetoothOui, Bluetooth 5.0
Lecteur de cartesOui, microSD
Sortie(s) vidéoHDMI 2.0
Lecteur d'empreintes digitalesOui
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
USB2 USB 3.1 Gen2 + 1 USB 3.1 Type-C Thunderbolt 3 (Gen2, DP 1.4, Veille&Charge)
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Ion 6 cellules 84 Whr
Autonomie annoncée-
Dimensions (mm)361 x 250 x 19.3
Poids2.04 Kg
Garantie1 an
AutreClavier chiclet rétro-éclairé avec pavé numérique, touchpad multi-touch
LogicielsApplications HP

Châssis / Esthétique

Quand on découvre le HP Spectre x360 15-df, on ne peut qu'approuver son élégance premium qui part de son corps tout en aluminium, charnières comprises. En plus de cela, il y a les bords chanfreinés "coupés en pierres précieuses" qui représentent la plus grande différence par rapport à son prédécesseur. En coupant les angles de son PC, HP trouve un nouvel emplacement pour un port USB Type-C d'un côté et pour le bouton marche/arrêt de l'autre. Le testeur a tâtonné pour trouver l'emplacement de ce dernier au début, qu'il trouve peu intuitif.

Avec un peu plus de 2 kg sur la balance et une épaisseur de 19,3 mm, il est un peu plus épais et un peu plus lourd que ses principaux rivaux, mais il compense définitivement avec ses effets visuels.

Revenons un instant aux charnières, car elles sont très intéressantes ici. Si elles ne s'avèrent pas très raides en position fermée, elles sont bien plus convaincantes à l'ouverture et empêchent l'écran de rebondir lors de la frappe ou du déplacement. Cette bonne résistance se confirme en mode "tente" et même lorsque vous refermez l'écran complètement à l'arrière (mode "tablette").

Connectique

La sélection de port de HP Spectre x360 15 est limitée à ce dont vous aurez besoin, et c'est tout. Sur le côté gauche, il y a l'alimentation, une sortie HDMI et une prise casque tandis que le bord droit accueille deux ports USB Type-C 3.1 (Gen2) avec prise en charge Thunderbolt 3 et un seul USB Type-A 3.1 (Gen2). Ce qui est intéressant à propos des ports Thunderbolt, c’est que l’un d’eux est situé au coin de l’ordinateur portable, tandis que l’autre peut être utilisé pour charger l’appareil si vous avez le câble approprié.

Maintenance

Il n'y a que deux vis visibles sous le PC, le reste est caché sous des pieds en caoutchouc particulièrement fins. L'opération d'ouverture est donc assez délicate.

Clavier / Touchpad

Contrairement à certains concurrents (comme le Lenovo Yoga 730-15), le clavier ici est de taille normale et comporte un pavé numérique. En plus d'une course relativement longue, la frappe hérite d'un retour tactile agréable. A noter que les caractères sont imprimés dans une taille de police très élevée, ce qui peut paraître un peu bizarre au début mais qui est plutôt utile dans des conditions de faible luminosité, en particulier lorsque le rétro-éclairage est activé. Pour ce qui est du pavé tactile, sa forme est un peu inhabituelle car proche du format 16:9 mais il est parfaitement réactif et doux. Un lecteur d’empreintes digitales est présent sur le côté droit de la base et s'est montré extrêmement rapide.

Écran

Le HP Spectre x360 15-df est équipé d'un superbe écran tactile 4K UHD (3840 x 2160 px) ref. AUO30EB. Dans le monde des écrans IPS, il se détache fièrement grâce à un excellent taux de contraste (1510:1), des angles de vision confortables et un rétro-éclairage non scintillant (pas de PWM), quelque soit le niveau de luminosité. En plus de cela, il convient aux graphistes avec sa couverture presque complète du spectre sRGB (94%) et précise (Delta E 2). Le taux de luminosité est très satisfaisant également avec 324 nits.

Performances

Le modèle testé est architecturé autour d'un Quad Core i7-8565U basse consommation de dernière génération, de 16 Go de mémoire vive et d'un SSD dédié de 512 Go. Le choix d'opter pour un processeur basse consommation sur une partie des références alors que d'autres sont dotées d'un Hexa Core plus puissant (et gourmand en ressources batterie et refroidissement) est assez curieux. Quoi qu'il en soit, le CPU basse conso s'en sort très bien à l'intérieur de ce Spectre X360 15-df et peut presque tout supporter en terme d'usage, jusqu'aux travaux d'édition assez poussé. De plus, la fluidité est de mise grâce à la RAM et au SSD dédié.

Bonne nouvelle également, la GeForce MX150, elle aussi limitée par rapport à la GeForce GT 1050 Ti, domine l'ensemble des benchs du test avec des résultats haut perché. Le jeu est donc supporté en Full HD sur la totalité des titres du marché (détails Medium) mais pas le jeu en 4K.

Températures

Les températures ont grimpé un peu plus que la moyenne à l'intérieur du Spectre x360 15-df avec un point chaud en surface remarqué au niveau des lettres "G" et "H". Le bruit occasionné pas la ventilation n'est jamais perturbant.

Autonomie

La batterie installée à l'intérieur du Spectre 15-df est énorme (84 Whr). Si vous associez le Core i7-8565U à une batterie de cette capacité, vous passerez ainsi près de 19 heures à naviguer sur le Web. Si vous souhaitez visionner des vidéos en revanche, la définition 4K de l'écran plombe le résultat avec un total de 8 heures et demie. Les choses se gâtent encore plus si vous essayez de jouer sur batterie avec moins d’une heure et demie d’autonomie.

Accédez au test du HP Spectre x360 15-df

Nous vous rappelons que les avis ci-contre n’engagent que leurs rédacteurs. Nous nous efforçons dans la mesure du possible de retranscrire leurs sentiments et leurs propos de façon objective. Si vous êtes en désaccord avec les propos mentionnés, le plus simple est de prendre contact avec nos confrères.