Test du Aorus 15 W9 - un PC portable gamer performant mais bruyant !

Look sobre, connectique au top, Geforce RTX 2060, Core i7-8750H



Look discret et agréable, configuration parmi les plus performantes du moment, châssis compact, sur le papier l'Aorus 15 W9 dispose de solides atouts pour séduire les joueurs. Malheureusement, à l'usage, le constat est bien moins réjouissant comme nous allons le voir à travers notre test...

Caractéristiques de l'Aorus 15 W9-7FR0252W

Dalle 15.6’’ Full HD IPS 144Hz LED (1920x1080, mate/antireflet)
Processeur Intel Core i7-8750H Coffee Lake (2.2 GHz, 6 cœurs)
Mémoire vive installée (max) 16 Go (2 x 8 Go Samsung) DDR4 2666 MHz (32 Go), 2 slots (occupés)
Espace de stockage 2.5 To : SSD M.2 de 512 Go (NVMe PCIe Gen3 x4, 2280) + 2 To à 5400 tr/min + 1 emplacement SSD M.2 (2280, NVMe/SATA) libre
Carte graphique NVIDIA Turing GeForce RTX 2060 6 Go GDDR6
Lecteur optique -
Système audio 2 haut-parleurs (2x2W), Nahimic3
Webcam Oui, HD avec micro
Réseau Wi-Fi ac (Killer Wireless-AC 1550) + Ethernet Gigabit (Killer LAN)
Bluetooth Oui, Bluetooth 5.0+LE
Lecteur de cartes microSD
Sortie(s) vidéo HDMI 2.0, mini-DisplayPort 1.3
Lecteur d'empreintes digitales -
Entrée(s) / Sortie(s) Combo Casque/Micro
ExpressCard -
Firewire -
USB 3 USB 3.1 (Gen1) + 1 USB Type C 3.1 (Gen2)
Système d'exploitation Windows 10 64 bits
Batterie Li-Polymère 62Whr
Autonomie annoncée 4 heures
Dimensions (mm) 361 x 246 x 24.4
Poids 2.4 Kg
Garantie 2 ans
Autre Clavier chiclet rétro éclairé RGB Fusion avec pavé numérique, touchpad multi-touch
Logiciels Applications Gigabyte

Châssis / Design de l'Aorus 15 W9

Pour un PC portable gamer, l'Aorus 15 W9 est assez sobre. Son coloris noir passera facilement inaperçu. L'épaisseur (29 mm), les lignes marquées ou encore les deux mises en relief sur le capot (qui s'illuminent lorsque l'ordinateur est sous tension) pourront toutefois trahir son ADN de PC portable gamer. Les connaisseurs reconnaîtront quant à eux le logo de la marque.

Côté finition, l'ensemble est soigné et de bonne facture. Tout juste pourrions-nous lui reprocher une légère sensibilité à la pression au niveau du centre de l'écran capot fermé, mais rien de problématique au quotidien. Mention spéciale aux grilles d'aération en métal qui respirent la qualité et inspirent la confiance.

Si la couleur noire est gage de sobriété et d'élégance, c'est un cauchemar pour les traces de doigts. Le châssis se retrouve ainsi vite maculé de tâches à la moindre prise en main.

Le dessous du châssis laisse apparaître de très larges aérations, un bon point pour la ventilation, du moins en théorie. Nous y reviendrons. L'accès aux composants ne pose guère de difficulté, il suffit d’ôter la dizaine de vis pour accéder au disque dur, au SSD et aux deux emplacements mémoire. Un second emplacement pour SSD (compatible NVMe) est libre.

Connectique / Ports de l'Aorus 15 W9

L'Aorus 15 W9 profite d'une connectique généreuse. Sur la tranche gauche sont présents une prise Ethernet (RJ-45), un port USB 3.1 (gen 1) ainsi qu'un lecteur micro-SD.

L'arrière du châssis intègre quant à lui l'attache antivol Kensington, un port USB Type C (gen 2 - 10 Gbit/s), une sortie mini-DisplayPort, HDMI et la prise destinée à l'alimentation.

Enfin, sur la droite, on retrouve deux ports USB 3.1 supplémentaires ainsi que la prise combinée casque / micro, que certains auraient sans doute préféré séparée en deux.

Système audio de l'Aorus 15 W9

Pas grand chose à dire sur les deux haut-parleurs de cet Aorus. La restitution sonore est moyenne, manque de puissance pour un PC portable gamer et ne peut couvrir le bruit des ventilateurs en jeu.

Clavier / Touchpad de l'Aorus 15 W9

Le clavier offre une frappe agréable mais plus proche de celle d'un ultrabook que d'un clavier typé gamer. Le bruit est feutré, la course idéale (1.35 mm) et les touches de bonnes dimensions (15.7x15.2 mmm, espacées de 3.5 mm). Le seul bémol concerne la taille des touches Entrée, tant celle situé à l'extremité du clavier que celle du pavé numérique, trop étriquées à l'usage occasionnant de nombreuses erreurs.

Comme tout ordinateur portable gamer qui se respecte, le clavier profite d'un rétro-éclairage RGB. Toutefois, ce dernier n'est personnalisable que sur trois zones. Deux LED sont intégrées sur le devant du châssis. L'intensité du rétro-éclairage n'est ajustable que sur deux positions. Insuffisant pour un modèle qui se veut haut de gamme.

Le touchpad profite d'une surface allongée (115x61 mm), plus agréable à l'usage. La glisse est efficace et précise. Il est reconnu nativement par Windows comme pavé tactile de précision.

Ecran de l'Aorus 15 W9

L'année 2018 a été marquée par la démocratisation des écrans 120 Hz et plus sur les PC portables gamers. L'Aorus embarque donc sans surprise un écran 144 Hz. Il s'agit d'une dalle IPS, de marque LG Philips LP156WFG-SPB2 (LGD05E8). L'espace sRGB est couvert à 95% (66% pour l'Adobe RGB et 67% pour le DCI P3). Le taux de contraste s'établit à 854:1, le DeltaE moyen à 0.2 et le point blanc natif à 6700K. La luminosité maximale est quant à elle dans la bonne moyenne à 305 cd/m².

Côté look, sans pour autant pouvoir être qualifiées de borderless, les montants, surtout latéraux (8 mm) sont assez fins. La bordure supérieure est légèrement plus imposante (11 mm).

La webcam est typique d'un ordinateur portable avec des images qui manquent de détails et un bruit assez présent dès que la luminosité décline. Nous ne pouvons que vous inciter à utiliser une webcam USB, comme la Logitech C920 par exemple, si vous utilisez fréquemment la webcam pour streamer vos sessions de jeux.

Performances / Bruit / Températures de l'Aorus 15 W9

Notre modèle était équipé d'un Core i7-8750H, un processeur Hexa-Core, associé à une NVIDIA GeForce RTX 2060 et 16 Go de RAM. Une configuration musclée, destinée avant tout aux joueurs mais aussi en mesure de répondre aux besoins des créateurs, qu'ils soient vidéastes, photographes ou plus largement à toute personne ayant besoin d'une importante puissance de calcul.

En pratique, les tests montrent des performances proches de celles de ses homologues. L'Aorus 15 W9 parvient toutefois à tirer son épingle du jeu sur certaines tâches grâce à une bonne exploitation du mode Turbo du processeur, essentiellement sur la première minute de charge, associé à l'absence d'Optimus qui permet de mieux exploiter la carte graphique dédiée et non la puce Intel intégrée au processeur. C'est notamment ce qui explique le temps plus faible d'export sous Capture One Pro.

En jeu, les résultats sont très proches de ceux du MSI GL63 pourtant équipé d'une déclinaison Max-Q de la RTX 2060. D'une manière générale, moins de 5 FPS séparent les deux modèles. Pour faire simple, en Full HD la Geforce RTX 2060 permet de jouer en Ultra, y compris avec la plupart des derniers titres AAA, avec une moyenne de 95/100 FPS.

Les plus observateurs auront sans doute remarqué, et peut-être été intrigués par l'autocollant Microsoft Azure apposé sur le repose poignet. Derrière ce terme se cache la possibilité de laisser une "Intelligence Artificielle" déportée dans le Cloud gérer en temps réel les principaux composants de l'ordinateur (vitesse processeur, fréquence de la carte graphique, alimentation, ...) afin d'offrir les meilleures performances possibles. Nous avons réalisé nos différents tests avec ce mode AI Cloud actif et comparé les résultats obtenus IA désactivée. En terme de performances, au moment de notre test en avril 2019, aucun impact significatif. En jeu, nous avons effectivement constaté 1 ou 2 FPS de plus avec le mode AI Cloud. Les benchs synthétiques affichent eux aussi quelques points de plus. Quant aux temps de nos tests destinés à représenter une utilisation réelle, aucune différence constatée.

A noter, pour les utilisateurs réfractaires à l'envoi de données vers des serveurs Cloud Microsoft, il est possible de basculer en mode AI Edge qui fonctionne alors en local uniquement.

Terminons par un petit mot sur le logiciel Aorus (Gigabyte) Control Center et notamment l'onglet Smart Manager destiné à gérer les mises à jour des logiciels et autres drivers. Une bonne idée sur le papier mais en pratique, l'utilitaire est lent, peu ergonomique et parfois totalement farfelu dans sa gestion des mises à jour en suggérant des versions dépassées. Malheureusement, le souci n'est pas nouveau mais Gigabyte, la maison mère d'Aorus, qui partage le logiciel entre les PC portables et les cartes mères de bureau, ne semble pas décidé à régler le souci...

Bruit / Températures de l'Aorus 15 W9

Particularité de l'Aorus 15, la gestion des ventilateurs est entièrement automatisée. La seule action possible pour l'utilisateur est de forcer la ventilation à son maximum. Une expérience que nous vous déconseillons, le bruit étant alors réellement assourdissant avec près de 63 dBA mesurés ! A titre de comparaison, la plupart des PC portables gamers concurrents se stabilisent autour de 50 dBA (ce qui est déjà beaucoup mais plus "supportable").

En mode normal, la gestion des ventilateurs n'est guère plus convaincante. Certes, le niveau sonore est un peu moins élevé mais reste très bruyant avec des pointes régulières entre 40 et 53 dBA. Autre grief, les ventilateurs s'emballent parfois sans aucune raison lors d'une utilisation "light" comme la lecture d'une vidéo Youtube ou la consultation d'une page web. Il est possible de contourner partiellement le problème en forçant le mode 0 du "Device Information" qui va brider le TDP du processeur via l'onglet Smart Dashboard du Control Center mais cela reste contraignant et surtout, ne règle pas totalement le problème. Les déclenchements intempestifs sont juste moins fréquents.

In fine, nous ne pouvons qu'espérer l'apparition prochaine via une mise à jour d'un mode silencieux qui briderait la vitesse des ventilateurs.

Côté température, le constat est heureusement plus réjouissant. Nous avons mesuré des températures moyennes autour de 80°C en jeu pour le processeur et 70°C pour le GPU (avec une température ambiante de 22/23°C). En surface, aucun souci, le châssis est à peine tiède au toucher.

Autonomie / Batterie de l'Aorus 15 W9

Aorus a choisi de faire l'impasse sur la solution NVIDIA Optimus (qui permet de rendre inactive la carte graphique au profit du chipset graphique Intel intégré au processeur, bien moins gourmand en énergie). Conséquence, l'autonomie est ridicule puisque même en utilisation peu intensive (et avec la luminosité réglée à 140 cd/m²), la batterie rend les armes après seulement 1h40 ! Passer en mode avion et diminuer la luminosité n'améliore guère la situation puisque l'autonomie plafonne à 2h15.

Petite consolation, le bloc d'alimentation est assez compact (145x75x23 mm) pour un ordinateur de cette puissance. Le poids s'établit à 609g. La longueur de câble avoisine 2,8 mètres.

Notre avis sur l'Aorus 15 W9

De prime abord, l'Aorus 15 W9 avait tout pour nous séduire. Une solide configuration dissimulée dans un châssis pas trop épais et au look passe partout. Une connectique riche et une excellente finition. Malheureusement, le système de ventilation bien trop bruyant vient tout gâcher. Alors oui, un PC portable gamer ne peut être silencieux mais là, le bruit est vraiment insupportable au quotidien et surtout, y compris lorsque cela n'est pas justifié. Espérons qu'une mise à jour améliore la situation dans un avenir proche car en dehors de ce souci, il dispose de nombreux atouts face à la concurrence tout en profitant d'un tarif plutôt compétitif. Il pourrait donc séduire un large public !

L'Aorus 15 W9 obtient la note de 3/5 (à cause de son système de ventilation vraiment trop bruyant)

Points forts
Joli look
Finition soignée
Large connectique
Clavier agréable
À revoir
Bien trop bruyant !
Autonomie ridicule
Rétro-éclairage clavier

Découvrez les différentes configurations de l'Aorus 15 actuellement en vente
Summary
Review Date
Reviewed Item
Aorus 15 W9 - PC portable gamer
Author Rating
31star1star1stargraygray
Besoin d'aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget parmi les nombreux PC portables en solde et en promo !

Filtrez les ordinateurs portables

Vos avis et retours d'expérience :


  1. Will dit :

    «Aorus a choisi de faire l’impasse sur la solution NVIDIA Optimus»
    Je ne savais pas que ce n'était pas systématique. Quelle idée de désactiver cette fonction qui ne coûte rien.

    «Le dessous du châssis laisse apparaître de très larges aérations, un bon point pour la ventilation, du moins en théorie.»
    Ça améliore le refroidissement au début mais l'inconvénient en plus du bruit c'est que les ventilo s'écrasent rapidement.
    Il serait temps que les fabriquants pensent à rajouter un filtre anti poussière amovible (de même sur les consoles)

    Aorus donc Gigabyte ne semble pas avoir compris ce qui fait qu'un PC gaming soit bon. Et ce n'est surtout pas en intégrant de gros composants et les derniers cri que ça en fait un bon PC. La preuve ! Il faut aussi savoir maîtriser tout cet arsenal.

    En tout ça ce n'est pas le type de PC gaming que j'achèterais et conseillerais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + 7 =

 

Remonter en haut de la page