Test Razer Blade 15 Photo

Si Razer est surtout connu des gamers, les PC portables de la marque intéressent de plus en plus de personnes à la recherche d'un ordinateur portable au look sobre, à la finition soignée mais sans pour autant mettre de côté les performances. Ce Razer Blade (de base) 2019 a donc, sur le papier, tout pour séduire un large public, les joueurs bien sûr mais aussi les créatifs (photographes, youtubers, ...). Qu'en est-il en pratique ? Éléments de réponse à travers notre test.

Caractéristiques du Razer Blade 15 (RZ09-03006F92)

Dalle15.6’’ Full HD IPS 144 Hz (1920x1080, mat/antireflet)
ProcesseurIntel Core i7-9750H Coffee Lake Refresh (2.6 GHz, 6 cœurs)
Mémoire vive installée (max)16 Go (2 x 8 Go Samsung) DDR4 2666 MHz (32 Go), 2 slots (occupés)
Espace de stockageSSD M.2 de 512 Go (Samsung NVMe PCIe Gen3 x4, 2280) + 1 emplacement SATA 2,5 pouces libre
Carte graphiqueNVIDIA Turing GeForce RTX 2060 6 Go GDDR6 dédiés, Intel UHD 630 intégrée au processeur et Optimus
Lecteur optique-
Système audio2 haut-parleurs Dolby® Atmos
WebcamOui, HD avec micro
RéseauWi-Fi ac (Intel AC 9560) + Ethernet Gigabit
BluetoothOui, Bluetooth 5.0
Lecteur de cartes-
Sortie(s) vidéoHDMI 2.0b, Mini DisplayPort 1.4
Lecteur d'empreintes digitales-
Entrée(s) / Sortie(s)Combo Casque/Micro
USB3 USB 3.1 (gen 1) + 1 USB 3.1 Type-C (Gen2, Thunderbolt 3)
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
BatterieLi-Polymère 65Whr
Autonomie annoncée8 heures
Dimensions (mm)355 x 235 x 20
Poids2.1 Kg (avec batterie)
Garantie2 ans
AutreClavier chiclet rétro éclairé RGB par touches, touchpad multi-touch
LogicielsRazer Synapse

Châssis / Design du Razer Blade 15

Les habitués de la marque ne seront pas dépaysés, le design des PC portables Razer étant assez intemporel, à l'instar des MacBook de la firme à la Pomme. Les lignes de ce Blade 15 ne sont d'ailleurs pas sans rappeler celles des anciens modèles Apple. Exception faite du logo vert, la sobriété est de mise. La finition du châssis unibody en aluminium est parfaite. Aucun reproche à émettre que ce soit au niveau des ajustements ou de la rigidité globale du châssis. Seul bémol, le coloris noir mat se montre (très) sensible aux traces de doigts. Et même en usant du chiffon micro-fibres, elles sont assez tenaces à éliminer.

L'ouverture du châssis ne pose guère de difficulté. Il suffit de se munir d'un tournevis Torx T6 pour ôter la dizaine de vis présentes. La mémoire vive et le SSD peuvent si besoin être remplacés.

Connectique / Ports du Razer Blade 15

Côté connectique, le Blade 15 est bien doté avec une vaste diversité de ports. A gauche, l'emplacement pour le câble d'alimentation, un Ethernet (RJ-45), deux ports USB 3.1 (gen 1) et un jack 3.5 pour un casque / micro.

A droite, l'attache antivol Kensington, un mini-DisplayPort, une sortie HDMI 2.0, un port USB 3.1 supplémentaire et enfin un USB-C compatible Thunderbolt 3 (afin notamment de pouvoir utiliser un boîtier eGPU externe tel que le Razer Core Chroma).

Les plus observateurs auront remarqué la couleur verte des ports USB-A (au lieu de l'habituel coloris bleu), la marque de fabrique de Razer. D'aucuns apprécieront ce petit détail, d'autres auraient sans doute aimer plus de discrétion pour coller davantage au design élégant du Blade.

Système audio du Razer Blade 15

Razer conserve le contre-pied de la tendance actuelle en oriantant ses haut-parleurs vers l'utilisateur et non sous le châssis. On gagne ainsi un rendu plus naturel, notamment au niveau des basses qui ne sont pas amplifiées par la réverbération. Le logiciel Dolby Atmos apporte un petit plus bienvenu. In fine, sans égaler un système audio externe (ou une bonne enceinte Bluetooth), le système audio du Razer Blade 15 s'en sort mieux que la plupart de ses concurrents.

Clavier / Touchpad du Razer Blade 15

Sur le Blade 15, Razer a cédé à la tentation d'un clavier à la course courte (environ 0,9 mm). Conséquence, le toucher risque de ne pas faire l'unanimité auprès des gamers. La frappe est sèche et si la taille des touches (15,7 x 14,9 mm) et l'espacement (3,8 mm) n'appellent pas de critiques particulières, la surface mate n'est pas la plus agréable que nous ayons croisé. In fine, il reste aisé d'atteindre sa vitesse de frappe habituelle mais sans tomber dans un feeling typé joueur, un toucher un peu plus "smooth" aurait sans doute davantage fait l'unanimité.

Le logiciel Razer Synapse est toujours aussi complet, tant pour la personnalisation du coloris des touches que pour d'autres effets visuels de rétro-éclairage clavier. Autre atout, il est possible de créer des macros sur n'importe quelle touche, personnalisables en fonction du logiciel actif. Pratique en jeux, mais aussi lors de l'editing de photos ou de vidéos. Dommage que la création et mise en application ne soit pas plus intuitive.

Le bouton de mise sous tension laisse à penser qu'un capteur d'empreinte digital est présent. Il n'en est rien. Et malheureusement, la webcam n'est pas infrarouge et donc guère compatible avec Windows Hello.

Le touchpad profite d'une surface assez vaste (130 x 78 mm). Pratique pour l'exécution des gestes multi-touch. Sa conception en verre assure une glisse rapide et précise.

Ecran du Razer Blade 15

Le Razer Blade 15 "de base" est proposé avec deux dalles différentes. L'une "classique" en 60 Hz et une seconde en 144 Hz, comme sur le modèle testé, qui intéressera en premier lieu les gamers. Pour les autres usages, une fréquence de rafraîchissement plus élevée reste sans impact visible si ce n'est une sensation de défilement plus fluide lors des scrolls rapides. Et encore, la plupart des gens n'en prendront conscience qu'en revenant sur un écran 60 Hz.

Avec des bordures de seulement 5 mm sur les côtés et 10 mm pour le montant supérieur, l'écran du Blade 15 peut être qualifié de borderless. La webcam est à son emplacement habituel. Elle est typique des optiques présentes sur les ordinateurs portables avec sa définition de 0,9 MP. Les images délivrées sont moyennes avec un bruit présent même dans de bonnes conditions de lumière. Pour les adeptes de Twitch, nous ne pouvons que vous conseiller une webcam USB, comme par exemple la Logitech C920.

Côté caractéristiques, la dalle (BOE HF NV156FHM-N4K - BOE0804) offre une luminosité maximale de 374 cd/m2 pour un taux de contraste de 1061:1 et un Delta E moyen de 0.26 après caractérisation (écart max de 1.11). L'espace sRGB est couvert en totalité.

Performances du Razer Blade 15

Le Blade 15 version 2019 se décline en deux modèles, le "base" et l'"advanced". Pour en savoir davantage sur les différences entre les deux modèles, nous vous invitons à consulter notre article dédié au Razer Blade 15 2019.

Pour résumer, le base est le plus "abordable" et se contente de cartes graphiques plus modestes, en l’occurrence une GeForce GTX 1660 Ti ou une RTX 2060. C'est cette dernière dont est doté le modèle que nous avons testé. Une carte polyvalente, permettant de faire tourner tous les triple A du moment a minima en High voire en Ultra mais à condition de se contenter d'une moyenne autour de 60 FPS.

Pour le processeur, on retrouve sans surprise le Core i7-9750H, un modèle hexacore incontournable sur ce type de configuration.

Test Razer Blade 15 Synapse

Côté performances, le logiciel Razer Synapse propose trois profils. Celui par défaut "bride" quelque peu le TDP du processeur et de la carte graphique afin de limiter la chauffe et le bruit. L'impact sur les performances est négligeable mais malgré tout présent.

Second mode, le Jeux qui comme son nom l'indique est le plus adapté pour jouer, va booster la carte graphique et offrir 2/3 FPS supplémentaires.

Vient enfin le mode Créateur qui va privilégier le TDP du processeur (45w vs 35w dans les autres modes) ce qui permet de gagner quelques secondes sur les temps d’exécution. Idéal pour des programmes comme Lightroom, Première Pro, Davinci Resolve, Maya ou encore AutoCad.

Bons points, les 16 Go de mémoire vive sont en dual channel et le SSD Samsung (PM981 MZVLB512HAJQ) est l'un des plus performants du moment.

Nuisances sonores / Bruit / Températures du Razer Blade 15

Si côté performances le Blade 15 s'en sort bien, côté températures, le constat est moins réjouissant.

Au toucher, le châssis reste à température ambiante tant que la carte graphique n'est pas trop sollicitée, si ce n'est sur la face inférieure en son centre. En jeu, le repose poignet droit devient tiède, tout comme le clavier. Pas très agréable mais cela n'est pas dérangeant pour autant à l'usage. La partie droite au-dessus du clavier est quant à elle chaude, tout comme le dessous du châssis, ce qui peut représenter une gène si le portable est utilisé sur les genoux.

En ce qui concerne les températures des composants, en jeu, dans une pièce à 24°C, nous avons relevé au maximum 97°C pour le processeur contre 79°C pour la carte graphique MAIS en ayant pris le soin de forcer la vitesse de ventilation au maximum. En laissant le ventilateur par défaut, on constate 5°C supplémentaires, soit 102°C pour le processeur ! Pour autant, nous n'avons pas constaté de throttle sur nos différents tests.

Des températures aussi élevées vont, et c'est légitime, poser question sur l'impact à long terme sur les composants, notamment la carte mère. Nous avons testé un undervolt qui a permis d'améliorer sensiblement la situation mais la tendance ne s'inverse pas pour autant (la température max du CPU se stabilise autour de 90°C et encore avec les ventilateurs à fond !).

Le Blade 15 est certes un 15 pouces avec un châssis fin mais il ne fait pas de doute que le système de ventilation est sous dimensionné pour jouer (du moins pour la RTX 2060) ou faire un export vidéo durant plusieurs heures d'affilé.

En usage plus "light", avec des programmes avant tout dépendant du processeur, le constat sera un peu plus nuancé puisque le processeur plafonne autour de 90°C avec une moyenne de 78/80°C. Ce qui correspond davantage à la "norme" pour ce type d'ultrabook.

Terminons par quelques mots sur le bruit. Lors de phases de calculs ponctuels, le Razer Blade oscille entre 38-41 dBA avec un léger souffle audible mais non intrusif. En optant pour le profil Créateur, le bruit se renforce (46 dBA) mais reste supportable. En jeu, on grimpe encore d'un cran avec des pics réguliers proches de 50 dBA. Si vous décidez de forcer manuellement la vitesse des ventilateurs (ajustable sur une plage entre 4900 et 5500 tr/min), le Blade 15 grimpe à 53 dBA. C'est bruyant mais là encore, cohérent avec la configuration présente.

Autonomie / Batterie du Razer Blade 15

Avec une autonomie moyenne de 6h40 en utilisation courante (WiFi actif, luminosité à 140 cd/m2), le Blade 15 s'en sort plutôt bien. En activant le mode avion et avec la luminosité au plus bas, vous pourrez espérer tenir près de trois 3h30 supplémentaires, pour une autonomie totale de 10h15.

A l'inverse, sollicité au maximum, n'espérez pas tenir plus de 1h30 éloigné d'une prise de courant.

Ces mesures ont été réalisées avec l'écran en 60 Hz (option disponible via Razer Synapse). En 144 Hz, tablez sur 40 min de moins sur ce que nous considérons être l'autonomie moyenne.

Le bloc d'alimentation de 200W mesure 158x65x24 mm pour un poids de 730g. Une puissance visiblement trop juste puisque nous avons constaté que la batterie a tendance à se décharger de quelques 4-5% après plusieurs heures de jeux. Autre grief, son câble tressé (3m environ) est agréable visuellement mais se révèle un peu trop rigide au quotidien et a tendance à se "vriller" par conséquent. Bon point en revanche, la prise n'a pas de sens imposé. Le câble coudé peut donc indifféremment sortir vers l'arrière du portable ou le long du châssis (bloquant alors une partie des ports).

Notre avis sur le Razer Blade 15

Razer est parfois cité comme "l'Apple du monde Windows". Un qualificatif qui sied assez bien au Blade 15, le châssis, la finition ou encore le look sobre n'ayant pas grand chose à envier aux Macbook Pro. Et c'est là sa force, répondre aux besoins des personnes qui recherchent la "philosophie" Apple mais sous Windows, notamment pour profiter des dernières cartes Nvidia RTX ou d'un peu plus de marge de manœuvre niveau évolutivité de la RAM ou du SSD.

Certains concurrents gamer sont parfois un peu plus performants et/ou offrent une meilleure gestion thermique mais, à ce jour, aucun ne parvient à rivaliser sur le côté premium de son châssis. Si pour vous cet aspect prime sur le reste, et que le jeu n'est pas l'utilisation principale, le Blade 15 devrait vous apporter satisfaction. Dans le cas contraire, et notamment pour les (hardcore) gamers, d'autres modèles nous semblent plus adaptés du fait de leur meilleure gestion thermique.

 

Le Razer Blade 15 Base obtient la note de 3,75/5

 

Comparez les configurations du Razer Blade 15 disponibles en ligne
Points forts
Qualité perçue
Look discret
Connectique
Autonomie
Personnalisation clavier
À revoir
Système de refroidissement
Incompatible Windows Hello
(touches de vert encore trop présentes ?)
Summary
Review Date
Reviewed Item
Razer Blade 15 Base
Author Rating
41star1star1star1stargray