Fraichement débarqué sur le marché hexagonal, le Microsoft Laptop 3 en 13 pouces a déjà été décortiqué par quelques confrères outre-Atlantique qui révèlent leurs impressions sur tous les aspects qui caractérisent ce nouvel ultrabook, notamment son excellent châssis et son boost en performances avec l'arrivée des processeurs Intel 10ème Gen.

Points forts
Design solide et élégant
Clavier et touchpad excellents
Performances en hausse
À revoir
Pas de Thunderbolt 3
Autonomie moyenne

Caractéristiques techniques du Surface Laptop 3 13

Ecran13.5" IPS Haute Définition 3:2 tactile multi-touch (2256 x 1504 px)
ProcesseurIntel Core i5-1035G7 ou Core i7-1065G7
Mémoire vive8 ou 16 Go LPDDR4x 3733MHz (non évolutif)
Espace de stockage128 Go, 256 Go, 512 Go SSD M.2 PCIe NVMe
Carte graphiqueIntel Iris Plus G7 Graphics intégrée au processeur
Réseau802.11 ax, Bluetooth 5.0
Connectique1 port USB-C, 1 port USB-A, Prise de casque 3,5 mm, 1 port Surface Connect
Dimensions / Poids308 x 223 x 14,5 mm / 1,2 kg

Le design du Surface Laptop 3 13 pouces

Tout comme pour le Surface Laptop 3 15 pouces, le petit modèle hérite d'une conception sans faille avec un ressenti premium et une qualité de construction remarquable. Les testeurs mettent en avant son aspect minimaliste, son ajustement millimétré et le soin apporté par Microsoft aux détails. Windows Central souligne ainsi que "les haut-parleurs sont cachés sans grille visible et que Microsoft a maintenant masqué les antennes Wi-Fi et Bluetooth, qui se trouvaient auparavant sur les côtés du Laptop".

S'ils sont tous unanimes au sujet de la qualité du boitier en aluminium, chacun a son mot à dire sur la "nouveauté" design de ce Laptop 3 : avec ou sans Alcantara. Si ZDNet est convaincu par le châssis entièrement métallisé (grès) qui était "le meilleur choix" selon lui, Windows Central considère que le revêtement Alcantara "est l'un des éléments qui différencie le SL des autres ordinateurs portables. C'est doux, chaleureux et accueillant." tandis que The Verge trouve qu'il manque tout simplement quelque chose à son modèle en métal aluminium qui "est agréable, mais qui ressemble à n'importe quel autre ordinateur portable en aluminium et n’a pas le toucher doux que procure l’Alcantara". Plus précisément, il existe maintenant quatre designs différents au choix : bleu cobalt (Alcantara), platine (Alcantara), grès (aluminium) et noir mat (aluminium).

L’écran s’ouvre d’une seule main, opposant une résistance douce et homogène et son petit poids de 1,2 kg n'est certes pas le mieux optimisé de sa catégorie mais n'a rien de lourd à porter.

Connectique : un pas dans la bonne direction

L'arrivée du port USB Type-C sur toute la nouvelle gamme Surface cette année n'aura échappé à personne. C'est LA grande nouveauté pour 2019 et c'est assez regrettable que Microsoft se soit arrêté là. En effet, le port en question ne supporte pas le Thunderbolt 3, pourtant pris en charge en natif par les processeurs Intel Ice Lake (10ème gen.).

Le port USB Type-C remplace le port Mini DisplayPort des Surface Laptop précédents. Il peut transférer des données, alimenter deux écrans 4K à 60Hz (DisplayPort 1.4) et prend en charge la technologie Power Delivery (PD) vous permettant de charger l’ultrabook via un adaptateur USB-C.

Les ports, un USB Type-A et un autre USB Type-C, se trouvent sur le côté gauche avec la prise casque. Sur la droite se trouve le port Surface Connect qui se connecte avec un chargeur de 65 watts livré avec.

SSD évolutif sous conditions

La nouveauté cette année est la possibilité de "réparer" le SL pour remplacer le stockage SSD. Le processus consiste à retirer les quatre pieds sous la base et les 4 vis Torx cachées en dessous. Une fois le tout retiré, le clavier, maintenu en place par des aimants, se soulève simplement. Cette conception ingénieuse préserve l'apparence de l'ordinateur portable Surface et évite d'utiliser des outils de levier qui peuvent endommager la coque. En théorie, cette manœuvre est donc réalisable par quiconque prenant un minimum de précautions. Toutefois, Windows Central rappelle que "pour des raisons de garantie, les utilisateurs sont fortement encouragés à conserver le lecteur d'origine pour le SAV Microsoft." The Verge précise qu'il ne se risquerait pas à tenter l'opération, sachant que Microsoft demande de passer par un centre agréé. Soulignons par ailleurs que le format du SSD n'est pas standard et semble difficile à se procurer (M.2 norme 2230).

Carton plein pour le clavier et le touchpad

"Microsoft a réalisé quelques modifications mineures au clavier et au touchpad de Surface Laptop 3 13, exactement ce qu'il fallait." déclare Windows Central. Il est vrai que tous les testeurs s'accordent sur la qualité et le confort offert par le clavier du Surface Laptop 3 13 pouces. La course est toujours de 1,3 mm et la frappe est très douce, ce qui est pour le testeur "l'une des meilleures expériences de frappe disponibles sur n'importe quel ordinateur". Le rétro-éclairage sur trois niveau est visible sur tous les modèles, à l'exception du grès, qui, en raison de sa couleur plus claire, est moins contrasté. Pour ZDNet, "le clavier est solide mais demande un petit temps d’adaptation car les touches sont un peu plus espacées que sur les autres Surface". Le plus fan est The Verge qui juge comme excellent l'espacement, la course et la rétro-action. De même, le pavé tactile, qui est 20% plus grand que celui du Laptop 2, est lisse et facile à utiliser, avec un suivi et un clic optimisé et discret. "Cette combinaison clavier / pavé tactile est ce que vous pouvez obtenir de mieux dans le monde Windows" affirme The Verge.

Écran magnifique mais utilité du tactile remise en question

Microsoft a utilisé un écran PixelSense LCD de 13,5 pouces au format de 3:2 et à la définition de 2256 x 1504 px (Quad HD) sur son SL3 13. Le taux de 201 pixels par pouce (PPI) est inférieur à celui de la Surface Pro 7 (267 PPI) et du Surface Book 2 (260 PPI), mais la différence est négligeable pour une utilisation quotidienne. "L’affichage est en tous points identique au 15 pouces, à l’exception des dimensions légèrement inférieures" explique Windows Central. Les bordures autour de l'écran sont relativement minces et le verre est Gorilla Glass 3 offre une protection oléophobe. Ce verre est bord à bord sans aucun plastique - un autre excellent choix de conception.

La colorimétrie est équilibrée avec la concurrence (97% sRGB, 72% Adobe RGB, 75% DCI-P3) tandis que le taux de contraste est excellent et la luminosité suffisante pour l’utiliser à l’extérieur (400 nits).

Précisons par ailleurs qu'il s'agit d'une dalle tactile, une caractéristique "superflue pour un PC portable" selon ZDNet. Le fait que l'écran ne s'ouvre pas à 180 degrés et que le stylet ne s'accroche pas à l'appareil limite aussi son utilité pour Windows Central qui tempère en ajoutant que "à la rigueur, le stylet est pratique pour signer un document ou créer une note rapide."

Un Laptop performant

L'intégration de la 10ème génération de processeur Intel Ice Lake fait la différence par rapport à la génération précédente mais également par rapport à son grand frère en 15 pouces sous Ryzen. Pour Windows Central qui a testé le modèle sous Core i5, le gain en termes de performances est notable par rapport au Laptop 2 sur tous les scénarios. Le Core i7 testé par The Verge assure quant à lui "d'excellentes performances pour toutes les tâches de productivité. Il est aussi suffisamment compétent pour gérer Lightroom et Photoshop ainsi que la lecture de vidéo 4K", contrairement à ce que le testeur a constaté avec le processeur AMD du modèle 15 pouces.

Même si la puce Intel Iris Plus G7 représente un vrai bond en avant par rapport à la Intel UD 620 de la précédente génération de processeur Intel, le testeur "ne recommanderait pas le SL3 pour jouer ou pour l'édition vidéo - c'est un ordinateur mince et léger, après tout - mais si vous avez besoin d'effectuer un montage vidéo occasionnel, il est de taille".

Du côté de Windows Central, on est un peu plus favorable au jeu : "Pas de soucis pour les jeux d'arcade. Même le populaire jeu de tir Overwatch peut fonctionner sans problème. En réglant la qualité graphique du jeu sur une définition de 1600 x 1200, j'ai été en mesure de faire une moyenne de 60 à 70 images par seconde (FPS). Pendant les grosses batailles, ce taux est tombé à 54 FPS mais était toujours jouable."

Un dernier mot sur la technologie Instant On proposée par Microsoft que nombre des testeurs ont saluée. ZDNet parle de magie : "Windows Hello voit un coin de votre oreille et vous êtes soudainement connecté, prêt à travailler. Vous n’avez besoin d'appuyer sur aucune touche". Windows Central confirme : "Auparavant, le Laptop Surface passait en hibernation après seulement quelques heures de veille et prenait 15 à 20 secondes à sortir de veille. Maintenant, le Laptop 3 13.5 s'allume presque instantanément."

Chaleur et bruit : pas un problème pour le Surface Laptop 3 13

Peu de testeur font état des températures et du bruit émis par le SL3. Seul Windows Central affirme que le système de refroidissement est efficace avec le Core i5. "Lorsque vous installez des programmes lourds ou que vous jouez, vous pouvez entendre le ventilateur. Ce n'est pas un son aigu, mais plutôt un effet whoosh. Pour une utilisation régulière, comme Office, la productivité, la messagerie électronique, la navigation Web et même la retouche photo légère, les ventilateurs sont rarement activés, en particulier sur batterie."

Perte d'endurance

Alors que Windows Central a obtenu un peu plus de 9 heures (PCMark 10, 150 nits), pour The Verge, ce n'est pas aussi prometteur. "Dans mon test en conditions réelles, qui consiste à régler l'écran à 50% de luminosité et à jongler entre des dizaines d'onglets de navigateur, Slack, e-mail, Word, Twitter et d'autres applications de productivité, le PC a tenu environ sept heures." Même constat pour ZDNet. C’est mieux que les 6 heures du Laptop 3 15 pouces mais c’est loin derrière les ténors du secteur et limité pour travailler une journée entière.

Le Surface Laptop 3 est doté d'une nouvelle fonctionnalité de chargement rapide qui, selon Microsoft, permet de recharger l'ordinateur portable à 80% de charge en moins d'une heure. Les tests de The Verge vont dans ce sens : "j'ai pu passer de l'état mort à 39% en 30 minutes de charge." Toutefois, la fonction de chargement rapide ne fonctionne que lorsque l’ordinateur portable est fermé et en veille.