Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Tendance forte du marché depuis plusieurs mois, les PC portables gamers 15 pouces fins et légers sont devenus incontournables. Si Gigabyte avec son Aero 15 et MSI avec sa gamme GS ont ouvert la voie, désormais chaque marque propose sa vision de l'ordinateur portable joueur compact. Chez Acer, c'est au Predator Triton 500 que revient ce rôle. Modèle dont nous vous proposons le test aujourd'hui.

Caractéristiques de l'Acer Predator Triton 500 PT515-51-75EB

Écran(s)15.6’’ Full HD LED IPS 144Hz 3ms borderless (1920x1080, antireflet/mat)
ProcesseurIntel Core i7-9750H Coffee Lake Refresh (2.6 GHz, 6 cœurs)
Mémoire vive installée16 Go (2 x 8 Go) DDR4 2666 MHz (32 Go), 2 slots (occupés)
Carte graphiqueNVIDIA GeForce RTX 2070 8 Go GDDR6 dédiés Max-Q + Intel UHD Graphics 620
StockageSSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Connectique3 USB 3.1 (Gen1) + 1 USB 3.1 Type-C (Gen2) Thunderbolt 3, HDMI 2.0, mini-DisplayPort 1.4 + Casque + Micro
RéseauWiFi ax + Ethernet Gigabit (Killer E3000) + Bluetooth 5.0
Clavier rétro-éclairéOui, 3 zones personnalisables
Pavé numériqueOui
Windows Hello-
Système audio2 haut-parleurs 3D Waves NX MaxxAudio
Système d'exploitationWindows 10 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie11 heures / LiPo 4 cellules 84Whr 5550 mAh
Dimensions (mm) / Poids358.5 x 255 x 17.9 / 2 Kg

Châssis / Design de l'Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Châssis

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Aérations

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Capot refermé, le Triton 500 affiche de prime abord un look plutôt sobre grâce à son coloris noir satiné élégant mais assez sensible aux traces de doigts. Le logo Predator reste discret (taille de 55x55 mm) même si son cerclage et les grilles d'aération bleus ne feront sans doute pas l'unanimité.

Le châssis aluminium donne une bonne impression lors de la première prise en main. Un sentiment de robustesse qui se confirme en ouvrant l'ordinateur, du moins pour la partie basse du châssis. L'écran est quant à lui plus décevant. De par son entourage en plastique mat qui tranche avec le positionnement premium de cette gamme Triton 500 dans un premier temps, mais aussi et surtout à cause d'une forte sensibilité à la pression en sa partie basse (au niveau de l'inscription Predator en bas de l'écran). Dans une moindre mesure, les charnières manquent quelque peu de maintien. Rien de rédhibitoire en pratique mais un ressenti accentué par le contraste entre le "bas et le haut" du châssis.

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Upgrade

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Upgrade

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Batterie

Côté upgrade, si démonter la face inférieure du châssis ne pose guère de difficulté (une dizaine de vis Torx T6), seuls la batterie et le module WiFi sont accessibles directement. Pour accéder à la mémoire vive ou au SSD, il faut retourner la carte mère. Rien d'insurmontable en pratique mais une opération qui reste (trop) délicate du fait de multiples nappes à déconnecter.

Connectique / Ports de l'Acer Predator Triton 500 PT515-51

Malgré une épaisseur contenue (21 mm), Acer conserve une connectique riche et variée. A gauche le port d'alimentation puis des ports Ethernet (RJ-45, Killer E3000 2.5 Gbps), USB 3.1 (gen 1), HDMI puis une entrée micro et une sortie casque.

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Ports

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Ports

A droite, s'ajoutent deux ports USB 3.1 supplémentaires, une sortie mini-DisplayPort et un USB-C 3.1 Gen2 compatible Thunderbolt 3 (qui peut donc aussi bien faire office de sortie vidéo que de port de données, y compris pour un SSD externe hautes performances).

Système audio de l'Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Audio

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Audio

Le châssis ajouré au dessus du clavier pourrait laisser penser que les haut-parleurs sont situés à cet endroit. Et bien non, ils sont en fait placés en dessous du châssis, au niveau des reposes poignets. Ils profitent donc de l'effet de réverbération sur une surface dure, avec les avantages et inconvénients que cela implique. La puissance est satisfaisante, le rendu un peu moins. Même en activant le Waves MaxxAudio, le son manque de chaleur. On pourra toujours arguer que sur ce type de configuration, beaucoup utilisent un casque. Dans cette optique, l'utilitaire offre une fonction de virtualisation convaincante.

Clavier / Touchpad de l'Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Clavier

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Clavier

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Touchpad

Proposer un clavier confortable sur un ordinateur portable fin, qui plus est gamer, n'est pas une mince affaire. Acer s'en sort ici avec les honneurs avec un clavier capable de satisfaire aussi bien les joueurs qui recherchent une frappe franche (avec une course de 1,5 mm) et réactive que les rédacteurs prolixes, sensibles à un toucher plus doux et au bruit feutré. Seul bémol, d'aucuns auraient sans doute appréciés des touches un peu plus grandes (15,4x15x5 mm, espacées de 3,8 mm), d'autant les dimensions du châssis le permettraient.

Autre reproche, sans doute plus unanime cette fois, la rangée de touches de fonction située à droite de la touche Entrée qui entraîne de nombreux appuis involontaires lors des premières heures d'utilisation. Les positionner sur la gauche du clavier serait moins déroutant.

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Clavier

PC portable gamer oblige, le rétro-éclairage du clavier offre de nombreuses possibilités de personnalisation. Elles sont toutefois moins étendues que sur d'autres marques concurrentes, avec trois zones pré-définies et quatre réglages d'intensité. Les effets lumineux, au nombre de neuf, sont mieux lotis. Par défaut, le rétro-éclairage s'éteint au bout de 30s sans appui sur une touche mais il est possible de le laisser allumer en continu en cochant l'option idoine dans l'utilitaire PredatorSense.

Le touchpad, reconnu nativement comme pavé tactile de précision par Windows, se montre réactif mais il gagnerait à être moins collé au bord inférieur du châssis et à avoir quelques centimètres carrés supplémentaires (105 x 66 mm).

Écran de l'Acer Predator Triton 500 PT515-51

Avec des bordures latérales de 7 mm et un montant supérieur à peine plus épais (11 mm), l'écran colle à la tendance borderless. L'effet est toutefois moins "impactant" à cause du bord inférieur de plus de 30 mm. Saluons en revanche la possibilité d'ouvrir l'écran sur 180°. Une caractéristique de plus en plus rare mais néanmoins pratique pour glisser l'ordinateur sous un écran externe par exemple.

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Le modèle testé dispose d'une dalle IPS (AU Optronics AUO82ED - B156HAN08) 144 Hz offrant un temps de réponse de 3 ms selon Acer (en pratique, tablez plutôt sur le double). De quoi satisfaire les joueurs. L'espace sRGB est couvert à 90%, le taux de contraste s'établit à 1179:1, le DeltaE moyen après caractérisation à 0,26 (valeur max à 1,46), le point blanc à 6850K pour une luminosité maximale de 332 cd/m2. Des valeurs conformes à la moyenne de la catégorie.

La webcam de 0,9 MP est typique d'un ordinateur portable. De qualité moyenne, elle manque de détails et présente vite un bruit prononcé dès que la luminosité décline. Nous ne pouvons que vous conseiller une webcam USB si vous avez un usage régulier de la caméra.

Performances / températures / bruit de l'Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 CPU

Le Triton 500 se décline en diverses configurations, typiques d'un PC portable gamer. On retrouve donc sans surprise sur le modèle testé, le Core i7-9750H, un processeur hexacore. Quelques déclinaisons plus abordables se contentent quant à elle du Core i5-9300H (Quad Core).

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Geekbench

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Davinci Resolve

Test Acer Predator Triton 500 HandbrakePT515-51

Test Acer Predator Triton 500 Capture One PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

En pratique, nos différents tests montrent qu'il se positionne un peu en retrait de ses concurrents, la faute à une fréquence moyenne autour de 3 GHz contre 3.2 / 3.3 GHz habituellement avec ce processeur. Et à l'inverse de certains concurrents, le Triton 500 ne propose aucun réglage pour ajuster le TDP du processeur et ainsi gagner quelques secondes. De même, le profil Windows "Performances optimales" n'a aucun impact sur les performances, pas plus que pousser les ventilateurs à fond. Certes, les adèptes du meilleur chrono et des scores les plus hauts dans les benchs resteront sur leur faim mais cette simplicité pourra séduire d'autres profils d'utilisateurs.

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 RAM

La mémoire vive est elle aussi classique pour ce segment, avec 16 Go de DDR4 2666 MHz en dual channel (rappelons que la RAM est inaccessible).

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 JEUX FPS

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Geekbench

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 3DMARK

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

La partie graphique est confiée en fonction des déclinaisons à une RTX 2060 ou des RTX 2070 voire 2080 Max-Q. Cette dernière implique un surcoût significatif pour une hausse de performances non proportionnelle. Les deux autres CG sont donc les plus intéressantes avec des performances et des tarifs proches. En pratique, les deux permettent de jouer en Ultra en Full HD à plus de 60 FPS avec les derniers titres AAA. La RTX 2070, comme sur le modèle testé, apportera une 15aine de FPS supplémentaires et sera par conséquent (un peu) mieux lotie pour activer le Ray-Tracing sur les jeux compatibles.

Nuisances sonores / Températures de l'Acer Predator Triton 500 PT515-51

Acer offre la possibilité via le PredatorSense ou via le bouton Turbo présent au dessus du clavier de booster le TDP et les fréquences de la carte graphique. Le Triton 500 profite ainsi de 2/3 FPS supplémentaires par rapport au mode normal. Revers de la médaille, les nuisances sonores augmentent elles aussi puisque les ventilateurs sont eux aussi boostés. Nous avons ainsi mesuré 52 dBA (en continu) contre 42 à 49 dBA en mode normal. Des valeurs élévées mais normales pour un PC portable gamer fin et léger.

Il en est de même pour les températures, hautes quelque soit le mode choisi. En moyenne autour de 85°C pour le CPU. La carte graphique, elle, s'en sort mieux avec une moyenne autour de 70°C. En activant le CoolBoost, les valeurs maximales gagnent environ 8°C mais avec un pic à plus de 84°C pour le processeur, pas sur que supporter près de 55 dBA en vaille le coût...

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51

Au repos, en mode automatique, les ventilateurs tournent en permanence. Avec environ 39 dBA, ils sont audibles. Il est toutefois possible de réduire la vitesse voire de les arrêter via le PredatorSense.

Autonomie / Batterie de l'Acer Predator Triton 500 PT515-51

Test Acer Predator Triton 500 PT515-51 Chargeur

Avec une autonomie moyenne de 5h45 (WiFi actif, luminosité à 140 cd/m2), l'ultrabook gamer Acer talonne ses principaux concurrents.

En activant le mode avion et en baissant la luminosité au plus bas, le Triton 500 est en mesure de tenir un peu plus de 11h sur batterie. A l'inverse, sollicité en continu, il rend les armes au bout de 1h25.

Le bloc d'alimentation délivre 180W, pèse 600g pour des dimensions de 155x73x23 mm et une longueur de câble de 2,8 m environ.

Notre avis sur l'Acer Predator Triton 500 PT515-51

L'Acer Triton 500 est à l'image des autres ordinateurs portables de la marque, sans grande surprise. Dans l'absolu, ce n'est pas une mauvaise chose, bien au contraire puisqu'on retrouve un PC efficace, simple d'utilisation et sans défaut majeur. Mais à l'image de son look, sobre mais pas assez pour en faire un élément clivant, le Triton 500 ne parvient pas à marquer les esprits et donne souvent le sentiment d'être entre deux eaux.

Un positionnement risqué sur un segment où la concurrence est rude. Pour autant, l'Acer Predator PT515-51 peut toutefois tirer son épingle du jeu grâce à des promotions attractives comme c'est le cas en ce moment (novembre 2019) sur certaines déclinaisons du Triton 500.

Acer Predator Triton 500 PT515-51

L'Acer Predator Triton 500 PT515-51 obtient la note de 3.5/5

Comparez les configurations de l'Acer Predator Triton 500 PT515-51 disponibles en ligne
Points forts
Design assez sobre
Connectique variée
Thunderbolt 3
Clavier confortable et efficace
Autonomie
À revoir
Performances moyennes
Finition disparate
Upgrade compliquée
Pas de Windows Hello / lecteur empreinte
Summary
Review Date
Reviewed Item
Acer Predator Triton 500 PT515-51
Author Rating
31star1star1stargraygray