Notre avis sur l'Acer Predator Helios 300 PH315-52-55KA

Performant, compact et favorable à l'upgrade, l'Acer Predator Helios PH315-52-55KA avance quelques arguments convaincants, à commencer par sa carte graphique récente GeForce RTX 2060 qui offre un niveau de jeu haut de gamme. Derrière son look racé aux accents bleutés, il installe également une base correcte partagée entre un Quad Core i5 et un stockage SSD rapide de 512 Go avec une belle quantité de RAM (16 Go). L'écran IPS borderless apporte sa part d'immersion tandis que le système de refroidissement a été retravaillé au service de l'efficacité. En revanche, certains pourront lui reprocher sa connectique mal organisée et son écran de fréquence basique, parfois préjudiciable dans l'action.

L'Acer Predator Helios 300 PH315-52-55KA face à la concurrence

L'Acer Predator Helios 300 PH315-52-55KA marque les esprits avec son design racé aux touches de bleu dans notre comparatif, mais quelques-uns de ses concurrents sont mieux placés point de vue tarif, sans parler de son compagnon dans la même série équipé d'un processeur Hexa Core i7, l'Acer Predator Helios PH315-52-77G6.

Caractéristiques de l'Acer Predator Helios PH315-52-55KA

Écran(s) 15.6" Full HD LED IPS ComfyView 300nits (1920x1080, mat/antireflet)
Processeur Intel Core i5-9300H Coffee Lake Refresh (2.4 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée 16 Go (2 x 8 Go) DDR4 2666 MHz, 2 slots
Carte graphique NVIDIA Turing GeForce RTX 2060 6 Go GDDR6 dédiés, Intel UHD 630 et Optimus
Stockage SSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go
Connectique 3 USB 3.0 + 1 USB 3.1 Type-C (Gen2), HDMI 2.0, mini-DisplayPort 1.4, SD/SDXC
Réseau Wi-Fi ac (Killer), Bluetooth 5.0, Ethernet Gigabit (Killer E2500)
Clavier rétro-éclairé Oui
Pavé numérique Oui
Windows Hello -
Système audio 2 haut-parleurs, Acer TrueHarmony, Waves MaxxAudio
Système d'exploitation Windows 10 Famille 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie 5 heures / Li-Polymère 4 cellules 3720mAh 58.7Whr
Poids / Dimensions (mm) 2.4 Kg / 361.4 x 254.2 x 23.2

Châssis, connectique, écran de l'Acer Predator Helios 300 PH315-52-55KA

Malgré un léger restylage qui lui vaut de passer du rouge au bleu au niveau des accents du boiter, le Helios 300 assume toujours autant son allure gamer. Son châssis conjugue le plastique et l'aluminium pour résister à l'épreuve du temps et restituer une image plus premium. En ce sens, Acer a adouci quelque peu les lignes de son Predator Helios 300, surtout au niveau du couvercle. La forme hexagonale du châssis est aussi un peu moins proéminente mais reste présente avec des arrêtes tranchées.

Le format est également compacté, grandement encouragé par les bordures d'écran affinées. Malgré tout, avec 23 mm d'épaisseur et 2,3 kg sur le balance, l'Helios 300 PH315 n'est pas le meilleur des élèves en 2019. D'ailleurs, si cette mouture 2019 fait un petit pas vers la sobriété, il reste de gros efforts à faire en ce sens au vu de la concurrence (Asus ROG G531 notamment).

Parlons ensuite de l'écran de 15,6 pouces installé sur ce PH315-52-55KA avec sa dalle IPS aux angles d'approche larges mais à la fréquence limitée au standard 60 Hz, un frein pour les joueurs amateurs de netteté parfaite dans l'action. La définition Full HD (1920 x 1080 px) est la plus adaptée pour les joueurs et permet de tirer le meilleur de vos contenus en Haute Définition tandis que le traitement mat empêche à la luminosité ambiante de se refléter à l'écran, améliorant le confort de jeu (surtout dans des scènes sombres).

La connectique est légèrement repensée et renferme la plupart des ports requis (hormis le Thunderbolt 3). Les options de sortie vidéo (HDMI 2.0, mini-DisplayPort) sont à droite et les câbles pourront vous gêner si vous envisagez de brancher un moniteur externe et manipuler une souris en même temps. De même, la fiche d'alimentation est placée de manière assez gênante au milieu du côté gauche et le lecteur de carte SD a disparu.

Performances, autonomie de l'Acer Predator Helios 300 PH315-52-55KA

Afin d’insuffler toute sa dimension jeu au PC, la partie graphique est portée par la GeForce RTX 2060 Turing Ray-Tracing de dernière génération (2019). Cette mouture réserve une montée en puissance visible par rapport aux GTX 10 Pascal. Ainsi, la RTX 2060 6 Go GDDR6 installée ici dépasse les capacités d'une GeForce GTX 1070 dans la plupart des scénarios comme le démontre notre test dédié au MSI GL63 8SE. Les joueurs experts pourront donc lancer les titres les plus récents et gourmands en Ultra avec 60 FPS minimum.

Autre composant sous les projecteurs, le processeur Quad Core i5-9300H de dernière génération Coffee Lake Refresh gagne sensiblement en puissance par rapport à son prédécesseur (i5-8300H) mais pas de quoi marquer une différence notable cependant. En somme, cela se traduit par une gestion complète de l'usage polyvalent composé de montage vidéo, de rendu 3D, de programmation ou parallélisation légère (Lightroom). La mémoire vive de 16 Go est précieuse pour la fluidité en multitâche et permet de voir venir les prochaines années sereinement.

Le stockage est confié à un SSD M.2 NVMe PCIe de 512 Go qui va apporter une dose de réactivité bienvenue au système. Par rapport à un disque dur mécanique standard, est est plus silencieux, robuste et économe en énergie et permet à Windows d'atteindre un niveau de fluidité remarquable avec des délais de chargement brefs et une exécution sans latences. Qui plus est, sa capacité n'a rien de ridicule et peut héberger une bonne partie de votre ludothèque même si certains peuvent ne pas trouver cela suffisant.

L’Helios 300 PH315-52-55KA peut compter sur une batterie interne de 58 Whr, ce qui est relativement petit pour un 15 pouces jeu en 2019. Cela devrait se traduire par une autonomie d'environ 3 à 5 heures en navigation Web avec Wifi actif.