AMD choisi Coreboot pour ses APU Llano, bye le BIOS

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2011, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

AMD fait part de sa volonté de supporter Coreboot pour ses futurs APU Llano afin d’offrir plus de flexibilité que le BIOS.

Coreboot

Coreboot est pour faire simple un noyau Linux bien allégé qui représente une alternative face au BIOS employé par une majorité d’appareils dont les ordinateurs portables et de bureau mais aussi les Netbooks ou serveurs.

Le support de Coreboot par les APU (Accelerated Processing Unit) Llano permettra donc aux fabricants de cartes mères de délaisser le BIOS et de bénéficier d’une plus grande souplesse.

Kevin Tanguay d’AMD cite notamment comme avantage de Coreboot le fait qu’il favorise les économies d’énergie. On retiendra également qu’il ne nécessite pas le versement de royalties ou le paiement d’une licence. Codé en langage C, il est compatible avec la virtualisation matérielle et permet de démarrer depuis de la mémoire flash NAND ce que n’autorisent pas certains BIOS propriétaires.

AMD a pour ambition d’utiliser Coreboot pour toutes ses futures plateformes, et pas seulement celles architecturées autour d’un APU Llano.

[Source : AMD et LaptopSpirit]

Quel PC portable est fait pour vous ?
5 questions, moins d’une minute ! LaptopSpirit s’occupe du reste !
, , ,

2 réponses à “AMD choisi Coreboot pour ses APU Llano, bye le BIOS”

  1. @Harz62 : oui c’est bien Coreboot, coquille corrigée.

    Il est possible de signaler ce genre de choses en cliquant sur le lien « Signaler une erreur » en fin d’article 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 5 = 14