Hewlett-Packard : le PDG Léo Apotheker licencié, remplacé par Meg Whitman

Cet ordinateur portable n'est plus vendu
L'ordinateur portable présenté ci-dessous a été commercialisé en 2011, et n'est plus en vente. Depuis, de nombreux modèles plus récents et mieux équipés ont vu le jour.

Ces derniers jours, une rumeur laissait entendre que le PDG de Hewlett-Packard pourrait être licencié et remplacé par Meg Whitman. L’information est désormais officiellement confirmée.

HP

Dans un communiqué, HP annonce que le conseil d’administration a remercié Léo Apotheker pour engager à la place Meg Whitman au poste de PDG.

Meg Whitman, 55 ans et ancienne patronne d’eBay, avait déjà un pied dans l’entreprise américaine puisque depuis le début de l’année elle était membre du conseil d’administration d’HP.

On pourrait croire que le licenciement de Léo Apotheker est du même ordre que celui de Gianfranco Lanci qui avait été débarqué d’Acer il y a quelques mois suite à des divergences stratégiques.

Or ici ce n’est pas le cas, du moins a priori, puisque Meg Whitman assure qu’il ne faut pas voir en sa nomination un changement de stratégie au sein de Hewlett-Packard. Ainsi, il est toujours question de céder la branche PC d’HP ou d’en faire une entité indépendante.

Elle reste toutefois prudente sur la stratégie à mener, indiquant que de nouveaux changements rapides pourraient accentuer la méfiance des investisseurs. En tous les cas, de nombreux analystes se montrent sceptiques concernant la capacité de Meg Whitman à diriger un groupe aussi important qu’HP et s’étonnent de la rapidité de sa nomination.

Le président du conseil d’administration Ray Laine explique qu’en fait il avait déjà effectué de nombreuses démarches afin de trouver un remplacement à Mark Hurd il y a 11 mois suite à une affaire de harcèlement sexuel, et le choix c’était alors porté sur Léo Apotheker. Il s’est basé sur ses recherches récentes pour trouver un remplaçant à ce dernier, question qui était discutée depuis près de 2 mois en interne.

Suite à l’annonce du départ de Léo Apotheker et de la nomination de Meg Whitman à la tête de Hewlett-Packard, l’action de la société a perdu 1.1% à la clôture de la bourse.

[Source : HP et LaptopSpirit]

Besoin d’aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget !
,

9 réponses à “Hewlett-Packard : le PDG Léo Apotheker licencié, remplacé par Meg Whitman”

  1. Meg nous dira surement dans le proche avenir si Hp compte bien se separer de l’activité PC ou pas (de même pour webos/Touchpad) malgrès les licenciements récents…

  2. @Ammoun : au sujet de la vente (ou séparation) de la division PC, HP souhaiterait qu’une décision soit prise d’ici la fin de l’année.

  3. A mon avis (malgres les betises de Hp (Refroidissement/Batteries) il est vraiment dommage que de perdre Hp en tant qu’acteur majeur sur les notebook, il ont contribué entre autres (avis perso) à l’augmentation de la competition et la baisse des prix pour les portables moyen/haut de gamme (envy et pavilion dv)…

  4. En effet Hp a toujours été l’un des principaux acteurs mondiaux pour l’informatique pour pas dire le N°1 des pc… Mais bon faut croire que la crise est tellement importante que même le principal acteur et vendeur de pc au monde estime que cette branche est plus assez rentable… C’est mauvais pour le consommateur car à terme d’autres marques pourraient y laisser des plumes et fermer… On aurait alors que quelques acteurs tel que sony, apple et les prix vont exploser (déjà que ces 2 fabricants/assembleurs sont cher)… On commence petit à petit la descente des très beaux jours des pc et ordinateurs…

  5. Pas simple le secteur informatique grand public !

    Les TV connectées au Web (2012) vont-elles « tuer » les PCs !

    Un PC aujourd’hui, c’est avant tout pour le WEB, et là s’il y a des alternatives au PC « traditionnel »… Aïe !!
    En fait, c’est déjà le cas ! Tout est chamboulé, il suffit de regarder l’effet « tablette » !
    Les grands acteur du marché ont vu leur ventes diminuer ! En pointe, un grand bénéficiaire Apple qui a réorienté le marché vers des appareils communicants qui donnent envie !
    A propos, une tablette est-ce un ordinateur ? Oui ou non !!

    Le PC « fixe » est-il en passe de devenir moribond ? Et… quand le PC portable d’entrée de gamme et/ou les netbooks sont attaqués frontalement par les tablettes ! Que dire !
    Ce n’est pas rassurant ! Dell aussi s’interroge… Son PDG Michael Dell dit (à demi-mot) que la croissance passe désormais par la Chine et son immense marché intérieur ! Il dit aussi (si on lit entre les lignes) que l’Europe comme les Etats-Unis ne sont plus le coeur du marché !

    Arbitrage et réalisme pour HP : La guerre des prix n’a jamais cessé, et s’y ajoute un marché réduit du fait des tablettes et autres appareils communicants ! Je n’oublie pas la crise !

    On achète moins de PC et/ou on le remplace moins souvent !
    Ce n’est plus comme hier, tout le monde a un PC… comme tout le monde à un téléphone portable ! C’est un marché essentiellement de renouvellement !

    Prendre le train en marche… Pas facile !
    La tablette HP est arrivée avec trop de retard… et a dû être abandonnée !
    HP est à la croisée de chemins confronté à une réalité 2012 qui n’est pas celle d’il y a bientôt 10 ans où les texans de Compaq ont rejoint HP !
    Hp a toujours son secteur imprimantes, mais est-il aussi profitable que par le passé ! En fait, la profitabilité c’est (ce serait) les services, on suit la démarche D’IBM et vise une place dans le monde des services et applications d’entreprise !
    Le secteur est-il « verrouillé » ou y-a-t-il encore une place pour HP ?
    Rendez-vous dans 5 à 8 ans !
    Je ne dis pas 10 ! Tout va plus vite… Plus que jamais !!

  6. Moi aussi je m’interroge. Le PC c’est quand même l’un des rares trucs qui, au fil des années, n’a pas connu une explosion des prix, et particulièrement en ces temps de crises. C’est tout le contraire!

    Aujourd’hui, on peut trouver des PC avec des config performantes à base de i7 chez hp, asus, avec des prix partant de 700€ environ. Y’a une douzaine d’année, fallait sortir 10000F (1500€) pour avoir quelque chose de correct.

    Et demain?

  7. Houlala… ne vous emballez pas avec la disparition des PC.

    Que faîtes-vous donc du marché des entreprises qui utilisent abondamment des stations de travail (bureaux d’études, d’architecture, créateurs 3D, etc… ) ?

    Ce marché professionnel n’est certainement pas aussi vaste que celui des particuliers mais il est loin d’être négligeable, surtout pour ce qui est de l’industrie, qui a besoin de plus en plus de puissance de calcul (je ne parle pas de serveurs ici).

    Pensez-vous réellement que des concepteurs puissent travailler sur des tablettes de 14 ou 15″ à faible puissance de calcul, ça n’a aucun intérêt, et encore moins sur des télés…

    L’ordinateur personnel peut (et va) partiellement évoluer (marché grand public) mais pas disparaître complètement dans les 10/15 ans qui viennent, ça n’est pas envisageable pour le monde professionnel.

  8. Et demain ben si on a de moins en moins d’acteurs (surtout des acteurs tels que Hp qui pèsent très très très lourds) les prix vont remonter voir exploser c’est de l’économie pure et dure… Et on risque de se retrouver au même niveau qu’il y a une douzaine d’année… D’ailleurs il y a pas très longtemps encore à 700 euros on avait du mal à avoir une assez bonne carte graphique et un bon processeur (soit on avait l’un soit l’autre mais les 2…)

  9. On ne s’emballe pas on essaye de comprendre comment le fabricant n°1 de pc portables dans le monde peut-il vouloir vendre sa branche… c’est qu’il y a un problème de rentabilité (si ce n’est pas maintenant c’est dans un futur proche). Et en effet les pc ne disparaitront pas c’est certain mais comme tu le précises toi c’est sur le marché des professionnels, d’ailleurs si il y a moins d’acteurs les prix vont aussi augmenter sur le marché des professionnel (mais il aura un peu moins de répercussion au niveaux des ventes que sur le marché grand public vu qu’ils sont souvent obligés de renouveler leurs machines passé un laps de temps), alors que si les prix augmente sur le marché grand public les ventes vont s’effondrer…
    Tenez il suffit de voir il y a encore un peu plus 6 ans, dans une famille de 4 personnes il y avait rarement plus d’un pc de bureau et un pc portable, à l’époque les prix étaient assez hauts, aujourd’hui même les enfants qui ont 12 ans ont déjà des pc portables et on trouve souvent plus de pc qu’il y a de personnes habitant la maison ou l’appartement et ceci est du en partie à la chute des prix qui permettent aux ménages de se payer maintenant ces produits(oui il doit aussi avoir d’autres facteurs comme internet partout et en haut débit, le changement des mentalités mais qui agissent dans une moindre mesure que la baisse des prix).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


9 + = 17