Ces derniers jours, une rumeur laissait entendre que le PDG de Hewlett-Packard pourrait être licencié et remplacé par Meg Whitman. L’information est désormais officiellement confirmée.

HP

Dans un communiqué, HP annonce que le conseil d’administration a remercié Léo Apotheker pour engager à la place Meg Whitman au poste de PDG.

Meg Whitman, 55 ans et ancienne patronne d’eBay, avait déjà un pied dans l’entreprise américaine puisque depuis le début de l’année elle était membre du conseil d’administration d’HP.

On pourrait croire que le licenciement de Léo Apotheker est du même ordre que celui de Gianfranco Lanci qui avait été débarqué d’Acer il y a quelques mois suite à des divergences stratégiques.

Or ici ce n’est pas le cas, du moins a priori, puisque Meg Whitman assure qu’il ne faut pas voir en sa nomination un changement de stratégie au sein de Hewlett-Packard. Ainsi, il est toujours question de céder la branche PC d’HP ou d’en faire une entité indépendante.

Elle reste toutefois prudente sur la stratégie à mener, indiquant que de nouveaux changements rapides pourraient accentuer la méfiance des investisseurs. En tous les cas, de nombreux analystes se montrent sceptiques concernant la capacité de Meg Whitman à diriger un groupe aussi important qu’HP et s’étonnent de la rapidité de sa nomination.

Le président du conseil d’administration Ray Laine explique qu’en fait il avait déjà effectué de nombreuses démarches afin de trouver un remplacement à Mark Hurd il y a 11 mois suite à une affaire de harcèlement sexuel, et le choix c’était alors porté sur Léo Apotheker. Il s’est basé sur ses recherches récentes pour trouver un remplaçant à ce dernier, question qui était discutée depuis près de 2 mois en interne.

Suite à l’annonce du départ de Léo Apotheker et de la nomination de Meg Whitman à la tête de Hewlett-Packard, l’action de la société a perdu 1.1% à la clôture de la bourse.

[Source : HP et LaptopSpirit]