Photographe, quel ordinateur portable choisir pour la photo ? (Lightroom, Photoshop, Capture One, DXO)

  1. Accueil
  2. Ordinateur portable
  3. PC portable pour la photo

Ces dernières années, la photo numérique n’a cessé de se démocratiser. D’abord avec les reflex puis les hybrides et maintenant les smartphones, de plus en plus nombreux à supporter la prise de vue au format RAW. Aujourd’hui, la photographie fait partie intégrante de notre quotidien avec à la clé des milliers de photos par an à trier, développer, classer et partager. Et pour ce faire, un PC portable (ou fixe) est indispensable.

Comment bien choisir son PC portable pour la photo, une interrogation fréquente pour de nombreux photographes, qu’il soit amateur ou pro, perdus devant une multitude de modèles aux tarifs pour le moins hétérogènes. A travers ce guide, vous trouverez des éléments de réponse avec les principaux points à connaître avant d’acheter un PC portable pour la photo ainsi qu’une sélection d’ordinateurs portables adaptés à l’utilisation de Lightroom, Photoshop, Capture One Pro ou encore DXO, Luminar et Affinity Photo.

Le budget, l’incontournable

Aujourd’hui, il existe de nombreux ordinateurs portables capables de répondre aux exigences des photographes, tant en termes de performances, de qualité d’écran que de design. Malheureusement, ces modèles en mesure de cocher toutes les cases du cahier des charges d’un photographe ne sont pas à la portée de tous les budgets. Des concessions sont donc à envisager pour parvenir à trouver le meilleur PC portable pour la photo pour pas (trop) cher.

Tablez tout de même sur un budget minimal de 600/650€ pour un ordinateur portable équipé d’un processeur correct et d’un écran IPS, préambules indissociables pour un usage photo.

Quel processeur choisir pour un PC portable dédié à la photo ?

À la différence de la vidéo, la photo reste un domaine où la plupart des ordinateurs (portables) récents peuvent s’en sortir sans (trop) de ralentissements.

Ainsi, sauf à empiler les calques, Photoshop n’est pas particulièrement exigeant en matière de puissance processeur.

Du côté de Lightroom et Capture One, les écarts entre les différents CPU du marché vont surtout être visibles au moment de l’importation et l’exportation des photos. Des phases où il est possible de vaquer à d’autres occupations et donc, le temps doublé d’un processeur à l’autre n’aura in fine que peu de conséquences. Pour la partie développement, la différence n’est pas vraiment perceptible entre un Core i5 basse consommation comme le Core i5-1235U/Core i5-1135G7 et un Core i7-11800H/Core i7-12700H pourtant bien plus véloce en théorie. Des moments de ralentissements finissent par se faire ressentir sans y trouver de logique particulière si ce n’est celle de relancer Lightroom pour retrouver la fluidité espérée (même si les dernières mises à jour semblent moins touchées par ce problème).

Pour DXO, et son puissant moteur de traitement Prime, le constat est en revanche différent. Un processeur très performant est nécessaire, sous peine de patienter de très longues minutes avant de voir le résultat. Si vous utilisez DXO Prime de façon régulière, un processeur hexacore minimum et non basse consommation est donc indispensable. C’est à dire un un Core i7-11800H/Core i7-12700H, un Ryzen 5 6600H ou mieux, un Ryzen 7 6800H / Ryzen 9 6900H(X/S).

Les photographes le savent bien, la phase de développement est celle où les petits ralentissements sont les plus perceptibles pour l’utilisateur. Malheureusement, même avec la configuration la plus performante du moment, ces micro-lags finissent par nous rattraper… Voyons toutefois les choses du bon côté, il n’est donc pas nécessaire de chercher l’ordinateur le puissant du moment. Mieux vaut miser sur un bon usage des smart-preview sous Lightroom ou la taille des aperçus dynamiques sous Capture One pour tenter de s’en débarrasser.

Que ce soit sous LR ou C1, l’impact du processeur va donc être surtout mesurable au moment de l’importation des images au sein du catalogue puis lors de l’exportation. Vous trouverez avec les graphiques ci-dessous un aperçu des ordres de grandeur possibles entre les principaux processeurs mobiles du moment.

NB : Si vous hésitez entre deux processeurs Intel Core i basse consommation de même génération, par exemple, le Core i5-1235U et le Core i7-1265U, ne vous laissez pas berner par l’appellation avantageuse du Core i7, l’écart de performances sera de l’ordre de 5% en moyenne. Le vrai gain de performances à attendre est à chercher du côté des Intel Core-H comme le Core i7-12700H.

Une carte graphique dédiée, indispensable pour un PC portable dédié à la photo ?

Une croyance ancrée depuis plusieurs années voudrait que les photographes aient besoin d’une carte graphique dédiée pour utiliser Photoshop de façon fluide… En 2022, c’est toujours (en grande partie) faux, du moins face à un écran Full HD. Le logiciel phare d’Adobe s’appuie bien sur le GPU pour quelques filtres – notamment le tout nouveau Super Resolution de Camera RAW –  mais cela reste marginal dans le quotidien de beaucoup de photographes.

Sur Lightroom, la situation est différente. La carte graphique étant de plus en plus sollicitée au fil des mises à jour proposées depuis environ 2 ans. Essentiellement dans le module développement pour fluidifier l’affichage au grès des filtres gradués et autres déplacements de curseurs.

Sous Capture One Pro 20/21, la situation est similaire, le GPU étant toutefois plutôt sollicité au moment de l’export. Enfin, DXO 4 est sans doute le logiciel photo où la carte graphique est la mieux exploitée.

Quelle carte graphique doit choisir un photographe pour son ordinateur portable ?

Distinguons deux cas de figures :

  • Vous utilisez uniquement l’écran de votre ordinateur portable, ce dernier étant Full HD. Vous pouvez laisser de côté le critère GPU, même les puces graphiques Intel ou AMD intégrées aux processeurs (Intel UHD 620, Intel Iris G7 / Iris Xe, AMD Vega) sont suffisamment performantes pour un usage régulier de logiciel photo. Vous ne profiterez pas des meilleures performances possibles mais pour autant ne ressentirez pas non plus de ralentissements dus à l’absence de carte graphique dédiée.
  • Votre PC portable est votre unique ordinateur et sera par conséquent branché à un écran externe la plupart du temps. Opter pour un ordinateur portable doté d’une carte graphique dédiée nous parait plus judicieux. A minima une GTX 1650 pour les 15 et 17 pouces, une MX450/Iris Xe Max pour les ultrabooks de 14 pouces et moins. La carte graphique avec sa mémoire dédiée apportera alors un peu plus de fluidité lors du développement de vos photos. Un choix d’autant plus incontournable que la définition de votre moniteur externe est élevée.

Dans l’optique d’un investissement à moyen terme, partir sur un PC portable équipé d’une carte graphique dédiée nous semble plus judicieux. L’essor de l’IA, notamment au sein de la suite Adobe, laisse à penser que le GPU sera de plus en plus important dans les années à venir.

Quelle quantité de mémoire vive pour un PC portable dédié à la photo ?

Beaucoup de photographes imaginent qu’une quantité importante de mémoire vive va leur permettre de gagner du temps lors du développement de leurs photos. C’est en partie vrai, mais l’impact de la mémoire vive est souvent surestimé.

Si un minima de 8 Go est aujourd’hui incontournable et 16 Go vivement conseillé, au-delà, l’impact sera secondaire pour la plupart des photographes. Privilégier un autre composant, processeur ou carte graphique par exemple, sera souvent bien plus profitable.

Sous Capture One Pro, aucune différence entre 16 Go et 32 Go. Sous Lightroom, si vous faites beaucoup de panorama ou fusion HDR et/ou importez des milliers de photos à la fois, opter pour un PC portable équipé de 32 Go pourra avoir un intérêt, à condition que cela ne fasse pas exploser le budget (privilégiez l’upgrade par vous même sur les 15 et 17 pouces – impossible sur les 13/14 pouces en revanche).

L’écran, le talon d’Achille des ordinateurs portables pour la photo

Nous l’avons évoqué, trouver un PC portable dont l’écran va être en mesure de couvrir a minima l’espace sRGB est peut être un peu plus courant en 2022 mais reste compliqué. En effet, les dalles des ordinateurs portables demeurent visiblement la dernière préoccupation des marques. Apple fait toutefois figure d’exception avec des écrans de bonne qualité sur ses MacBook (Pro) depuis plusieurs années, expliquant de fait leur surreprésentation chez les photographes, vidéastes, architectes et autres professionnels de l’image. Du côté des ordinateurs portables Windows, le constat est bien moins réjouissant même si quelques gammes commencent à émerger. Citons notamment Asus avec ses PC portables Zephyrus, Acer et ses Concept D ou encore la gamme des Surface Pro / Book de Microsoft. Seul problème, le ticket d’entrée de ces modèles tourne autour de 1500 voire 2000€. Quant au DCI-P3 et Adobe RGB, un ordinateur portable équipé d’un écran UHD (4K) est incontournable à l’heure actuelle.

Conséquence, les photographes et autres créatifs avec un budget inférieur à 1000€ n’auront d’autre choix que de composer avec un écran moyen, fut-il IPS (Huawei et Honor semble toutefois sur la bonne voie avec des écrans sRGB sur les derniers modèles que nous avons testé).

Le salut est donc à chercher du côté d’un moniteur externe, qui en prime apportera un confort bienvenu lorsque l’on passe plusieurs heures par jour à retoucher ses photos ou monter ses vidéos. Dans tous les cas, n’oubliez pas qu’une sonde colorimétrique est incontournable pour la fidélité de la colorimétrie qu’il s’agisse d’un ordinateur portable ou non.

SSD / Disque dur (HDD), quel espace de stockage pour un PC portable photo ?

En termes de performances et de confort d’utilisation au quotidien, le SSD s’impose sans la moindre hésitation. Mais sur un PC portable dédié à la photo, sa capacité de stockage souvent limitée peut constituer un frein pour de nombreux photographes ayant besoin de stockage de nombreux fichiers RAW sur leur ordinateur. La solution hybride, avec un SSD pour le système d’exploitation, les fichiers de cache et un disque dur pour le stockage (froid) des photos, apparaît donc idéale. Toutefois, pour des questions d’encombrement, elle tend à disparaître. Quelques 15 et 17 pouces proposent encore cette cohabitation HDD / SSD mais ils sont de moins en moins nombreux.

Certains ordinateurs portables disposent d’un emplacement M.2 libre mais cela implique d’y installer un SSD onéreux pour étendre le stockage (environ 125 / 150€ pour 1 To) et de l’installer soi-même. Une opération qui en rebutera plus d’un.

Reste alors la solution du disque dur / SSD externe USB. Une solution plus abordable, également pratique si vous souhaitez partager votre bibliothèque Lightroom / Capture One entre deux ordinateurs (un fixe et un portable, un PC et un Mac). Outre les solutions clé en main, gardez en tête qu’il est possible de recycler un disque dur / SSD déjà en votre possession en achetant un boîtier nu comme Amazon en propose des dizaines.

Petite parenthèse pour rappeler qu’en dehors des impressions qui permettent de faire vivre et partager vos meilleures photos, il est important de penser à avoir, a minima, une copie complète de vos photos sur un support autre que le disque de votre ordinateur. Un accident, un vol ou une défaillance est toujours possible, encore plus sur un PC portable soumis à de nombreux déplacements.

Le design gamer ne doit pas être un frein

Les professionnels (et amateurs) de l’image vont naturellement accorder un place importante au design au moment de choisir un ordinateur portable. Malheureusement, depuis plusieurs mois, les constructeurs ne jurent plus que par les PC portables gamer même si en pratique beaucoup n’ont de gamer que le nom en milieu de gamme. Par conséquent, si vous avez un petit budget ou même un budget plus confortable, il n’est pas impossible que le modèle qui corresponde le plus à vos besoins soit un ordinateur portable affublé de couleurs criardes et d’autres artifices destinés à matérialiser la puissance des composants dans l’imaginaire des services marketings. Les ordinateurs portables (très) performants au look sobre étant davantage l’exception que la règle malheureusement. Citons le MacBook Pro 16 d’Apple, le Surface Book 3 15 pouces de Microsoft sans oublier les Dell XPS 15 et XPS 17, le Razer Blade 15 ou encore l’Asus Zephyrus G15.

Tous photographes en 2022 mais des besoins qui diffèrent

Aujourd’hui, tout le monde prend des photos et monte quelques secondes de vidéos à un moment de sa vie. Oui mais immortaliser les premiers pas de son enfant ou enregistrer ses derniers exploits pour les partager à la famille éloignée n’implique pas les mêmes besoins en performances que ceux du photographe qui passe des heures à trier et développer ses reportages sur Lightroom (ou Capture One Pro).

Essayez donc de ne pas surestimer vos besoins, même si on a tous tendance à le faire par principe.

Vous êtes photographe amateur ? Un PC portable équipé d’un Core i5 / Ryzen 5 Quad Core, peu importe qu’il soit basse consommation ou non, associé à 8 Go de RAM et un SSD de 256 Go conviendra. Si vous branchez un écran externe à votre ordinateur portable, une (petite) carte graphique dédiée sera la bienvenue.

Pour les photographes professionnels (ou les amateurs exigeants au doigt lourd sur le déclencheur) qui trient des centaines de RAW par semaine issus des derniers boîtiers plein format (Full Frame) gavés de pixels, un ordinateur portable 15 pouces / 17 pouces avec processeur hexa-core ou octo-core, GeForce GTX 1650 et 16 Go de RAM constituent une bonne base de départ.

Gardez en tête que la mémoire vive ou la capacité de stockage du SSD peuvent facilement évoluer par la suite moyennant l’ouverture du châssis. A l’inverse, carte graphique et processeur sont soudés et ne pourront donc être remplacés sur un ordinateur portable.

Les meilleurs ordinateurs portables 13 pouces pour photographes, vidéastes et créateurs de contenus

  • 1199€ Le MacBook Air M1 256 Go, puissance, silence et endurance pour un tarif accessible
    13″ Retina 100% P3, Apple Silicon M1, 15h, 1.29 kg, fanless
    Figure de l’ultrabook nomade depuis sa sortie, le MacBook Air prend du galon grâce à l’arrivée du tout premier SoC maison de la firme, l’Apple Silicon M1. Et c’est peu dire. En remplaçant ses configurations historiques à base de processeurs Intel, Apple insuffle au MacBook Air une puissance insoupçonnée. Bien sûr, tous les attributs qui font de lui l’un des meilleurs compagnons en mobilité sont toujours là, comme son boitier en aluminium solide et élégant, son écran Retina lumineux et son énorme touchpad Force Touch, sans parler d’une autonomie qui atteint des sommets (15 heures). (suite…)

Les meilleurs ordinateurs portables 14 pouces pour photographes, vidéastes et créateurs de contenus

Il n’y a aucune promotion intéressante sur ce type de PC portable aujourd’hui. »

Les meilleurs ordinateurs portables 15 pouces pour photographes, vidéastes et créateurs de contenus

Il n’y a aucune promotion intéressante sur ce type de PC portable aujourd’hui. »

Les meilleurs ordinateurs portables 17 pouces pour photographes, vidéastes et créateurs de contenus

Il n’y a aucune promotion intéressante sur ce type de PC portable aujourd’hui. »

À voir aussi :