Souvenez-vous, début juillet, NVIDIA annonçait que certaines de ces anciennes puces graphiques pouvaient être confrontées à des problèmes de surchauffe.


Comme nous vous l'annoncions, l'origine du problème viendrait en fait de l’enveloppe du circuit graphique qui se trouve fendue suite à la surchauffe. NVIDIA a donc averti les principaux constructeurs afin que ces derniers puissent prendre les mesures nécessaires.

Dell et HP ont ainsi rapidement proposé des mises à jour BIOS pour les modèles concernés.

Cependant, impossible de connaitre réellement les modifications apportées par ces mises à jour. D'après les retours d'utilisateurs, ces nouveaux BIOS forceraient la vitesse de rotation du système de ventilation à son niveau maximum afin d'éviter tout risque de surchauffe. Cependant, si la température semble mieux contenue, les nuisances sonores sont quant à elles bien plus présentes, rendant sur certains modèles, l'utilisation bien plus désagréable.

NVIDIA, qui ne communique que peu sur le sujet, semble cependant assurer sa part de responsabilité et annonce aujourd'hui que les constructeurs recevront 200 dollars par portable touché. Cette somme généreuse leur permettra de prendre en charge tous les coûts induits par ce problème.

La balle semble est donc désormais dans le camp des constructeurs. Il ne reste plus qu'à espérer que ces sommes profiteront bien aux consommateurs et que les constructeurs feront preuve de plus de transparence quant à l'ampleur de ce problème et ne se contenteront pas d'une simple mise à jour du BIOS...

[Source : Fudzilla]