Alors que Microsoft devrait licencier 17% de ses effectifs à compter du 15 janvier 2009, d’autres grandes sociétés du secteur ne sont elles non plus pas épargnées par la crise.

Dell

Dell se préparerait en effet à subir quelques changements au niveau de sa direction d’après des informations obtenues par le très sérieux Wall Street Journal qui indique que Michael Cannon, directeur des opérations, et Mark Javis, directeur du marketing, devraient prochainement quitter leurs fonctions actuelles au sein de l’entreprise. Cannon resterait chez Dell mais à un autre poste tandis que Javis quitterait la firme texane.

Toujours selon le journal, d’autres restructurations, dont une bonne part de licenciements, seraient en prévision et toucheraient des postes à niveaux hiérarchiques inférieurs.
Dell s’est refusé à tout commentaire sur le sujet mais un porte-parole a déclaré que la société était engagée dans un processus de positionnement d’une durée de deux ans qui doit permettre à Dell de mieux satisfaire la clientèle et de renouer avec une belle croissance sur le long terme.

D’après la dernière étude de l’institut d’analyses iSuppli, Dell se place toujours au deuxième rang mondial des vendeurs de PC derrière HP et toujours devant Acer, et ce avec une part de marché de 13.9% et une croissance des ventes de 10.7% sur un an. Toutefois, cela ne l’a pas empêchée de voir son action fondre de 60% en un an pour un recul limité de 3% du chiffre d’affaires, un chiffre plutôt bon par rapport aux prévisions qui s’avéraient être plus pessimistes.

Lenovo

De son côté Lenovo, le 4ème vendeur mondial de PC avec 7.5% de part de marché et une croissance de 7.3% sur un an, devrait entamer une restructuration de son organisation vers la mi-janvier si l’on en croit plusieurs journaux chinois, et ce afin de faire face à la faible demande ainsi qu’à la crise qui commence sérieusement à toucher le secteur informatique.

Yang Yuanqing, le président de la firme chinoise, pourrait ainsi donner sa démission prochainement selon certaines rumeurs. Il est également question d’une fusion des activités Asie-Pacifique, Chine et Russie dont Chen Shaopeng obtiendrait la direction, lui qui s’occupe actuellement des activités en Chine. Du fait de ce regroupement, l’actuel responsable de la région Asie-Pacifique David Miller devrait quitter Lenovo.

Ces changements sont liés à la crise que traverse actuellement le secteur, Lenovo n’étant pas épargné avec un ralentissement de la croissance de ses ventes de PC qui a entrainé une baisse de son bénéfice net de 78% sur les 9 premiers mois de l’année.

[Sources : multiples]