Test Asus ROG Strix G16 (G614) : Un PC portable gamer bien né mais plombé par un tarif trop élevé ?

Si les PC portables gamer demeurent les modèles les plus populaires, pour les constructeurs se démarquer devient de plus en plus difficile sur un marché désormais mature. Certains misent sur le look, d’autres le prix. Asus de son côté tente de concilier les deux avec son Strix G16. Une diagonale 16 pouces tendance, un châssis pensé pour les joueurs et des composants performants mais sans atteindre les sommets afin de conserver des tarifs (encore) accessibles. Asus aurait-il trouver LA recette pour se démarquer et séduire les gamers ?

Un ADN pensé pour les joueurs et quelques surprises

Plutôt sobre niveau design avec son coloris gris et son logo ROG pour seul artifice, le Strix G16 d’Asus n’échappe pas pour autant aux stéréotypes du PC portable gamer : imposant, il affiche une présence qui se fait sentir, non seulement visuellement mais aussi physiquement avec plus de 3 cm d’épaisseur. Son poids (2,5 Kg), relativement contenu pour sa catégorie, témoigne du travail des ingénieurs d’Asus pour concilier contraintes techniques sans pour autant sacrifier totalement la mobilité. Les nomades apprécieront à ce titre l’excellente autonomie, avec plus de dix heures mesurées en navigation web (via le profil économie d’énergie). Le G16 tire ainsi son épingle du jeu face à ses concurrents grâce à sa batterie de 90 Wh !

Si le coque extérieure de l’écran est en aluminum, le reste du châssis est quant à lui en polycarbonate. Une concession nécessaire pour conserver un tarif compétitif (le G16 est proposé à partir de 1500€). La qualité perçue reste satisfaisante, avec des assemblages ajustés au millimètre. Et à l’instar des Zephyrus et Strix Scar, les modèles les plus premium de la gamme ROG d’Asus, le fond du châssis s’orne de petits détails typiquement gamer. L’accessibilité aux composants est un modèle du genre avec une dizaine de vis seulement dont une qui surélève très légèrement le châssis, facilitant ainsi le déverrouillage des clips. Mémoire vive et deux emplacements SSD peuvent évoluer si nécessaire.

Une fois ouvert, l’Asus ROG Strix G16 fait preuve d’un peu plus d’originalité. Certaines touches du clavier, essentiellement celles utilisées en jeu, sont translucides une fois le rétro-éclairage actif. Associé à la bande de LED RGB située sur la face avant du PC, cela offre une expérience visuelle subtile. Au-delà de l’aspect esthétique, le clavier se révèle confortable (touches 15,5×15,2 mm – 3,8mm d’espace), répondant avec agilité tant aux frappes rapides des sessions de jeu (course 1,7 mm) qu’à la saisie prolongée de texte. Même constat pour le touchpad (130×85 mm), avec en prime une surface en verre plus agréable et durable.

La connectique, elle, se révèle dans les standards. Plutôt complète et pensée pour répondre aux besoins des joueurs, elle comprend des ports HDMI, Ethernet, 2 USB-A et 2 USB-C dont un Thunderbolt 4. La charge via USB-C est possible mais en appoint uniquement, la puissance étant alors insuffisante pour égaler le bloc d’alimentation de 280W fourni, pour le moins massif (800g – 19×9 cm !).

Côté son, Asus nous avait habitué à mieux. Si la puissance est au rendez-vous, le rendu reste celui d’un ordinateur portable d’entrée de gamme. Les basses sont peu présentes, les aigus brouillon. En appoint, cela dépanne mais pour une réelle immersion dans l’action, un casque s’impose. Même déception du côté de la webcam. Une qualité d’image moyenne, ponctuée d’une dominante rouge et d’un manque évident de détails. Quant à Windows Hello, il brille par son absence. Dommage.

Le ROG Strix G16 est proposé avec deux écrans différents. D’un côté une dalle de 1920×1200 pixels avec une fréquence de rafraîchissement de 165 Hz, et de l’autre, avec une dalle de 2560×1600 pixels à 240 Hz. De quoi satisfaire les joueurs à la recherche de fluidité et de finesse visuelle. Ce dernier est également plus lumineux, environ 450 nits contre 310 nits pour le Full HD+) et doté d’une meilleure colorimétrie avec une couverture des espaces RGB / DCI-P3 (vs sRGB uniquement). Une légère dominante chaude (6000K) a également été constaté sur notre exemplaire.

L’écran au format 16:10 est un plus appréciable au quotidien afin de profiter d’une hauteur plus confortable. Si les charnières assurent un bon maintien et une ouverture à une seule main, l’angle gagnerait à être plus ouvert (environ 130°).

Un châssis pensé pour accueillir les meilleurs GPU & CPU

Côté configuration, cet Asus ROG Strix G16 est un caméléon, capable de s’adapter à un large panel de besoins et de budgets. Du Core i5-13450HX au Core i9-13980HX, en passant par le choix de raison, le Core i7-13650HX.

Ces processeurs Intel Raptor Lake s’accompagnent d’un choix tout aussi vaste de cartes graphiques Nvidia Ada Lovelace : GeForce RTX 4050 (Strix G16 G614JU), GeForce RTX 4060 (Strix G16 G614JV), GeForce RTX 4070 (Strix G16 G614JI) et GeForce RTX 4080 (Strix G16 G614JZ).

L’Asus ROG Strix G16 testé est une version d’entrée de gamme équipée par conséquent d’un processeur Intel Core i5-13450HX (10 cœurs – 6 performants + 4 efficients) et d’une Nvidia GeForce RTX 4050 (avec un TGP de 140W). Les performances délivrées peuvent s’avérer suffisantes pour les casual gamers, prêts à activer le cas échéant le DLSS afin de profiter d’une bonne jouabilité avec les derniers AAA. Dans le cas contraire, mieux vaut partir sur une configuration à base de RTX 4070 afin d’être en mesure de jouer en Ultra que le DLSS soit actif ou non.

Le Core i5 s’en sort quant à lui avec brio. Très proche du Core i7-13700H (testé sur l’Asus Vivobook Pro 15), il fait également jeu égale avec le Ryzen 9 7940HS ou le Core i9-11900H. Illustration des progrès réalisés avec les dernières générations de processeurs Intel et l’occasion de rappeler d’un Core i5, est certes moins « prestigieux » mais pas pour autant dénué d’intérêt.

Avec un système de refroidissement conçu pour encaisser davantage de puissance brute, les températures ne posent guère de difficulté, que ce soit en surface au toucher ou à l’intérieur (moyenne 90°C CPU – 65°C GPU). Quant aux nuisances sonores, elles demeurent contenues, oscillant autour de 45 dBA (mode Performance) et 53 dBA (mode Turbo). Ce dernier n’apportant qu’une hausse de performances infime, il ne semble pas opportun de le sélectionner dans l’utilitaire Armoury Crate. Au-delà des chiffres purs, soulignons une nouvelle fois l’importance de la fréquence des ventilateurs. Asus fait depuis plus années un effort notable sur ce point avec une perception parmi les plus « supportables » du marché. Bien sur, les ventilateurs sont audibles mais ils n’ont pas cette fréquence aiguë désagréable qui amplifie le sentiment de gêne.

Notre avis sur l’Asus ROG Strix G16 : il ne fera pas l’unanimité

Souvent cité en référence, Asus démontre une nouvelle fois son savoir-faire en matière de PC portable (gamer). Le ROG Strix G16 n’est pas le plus exubérant du marché ni le plus performant ou encore le plus abordable mais il constitue un excellent choix pour qui recherche un ordinateur portable pensé pour le jeu ou à défaut, un usage intensif où CPU et GPU sont soumis à des sollicitations prolongées.

Des situations où avoir un PC portable doté d’un excellent système de refroidissement est primordial. C’est là l’une des qualités premières de cet Asus ROG Strix G16, tout comme l’est son autonomie même si, ce n’est pas cet argument qui risque de faire mouche auprès des joueurs. Ces derniers seront sans doute davantage sensibles au clavier RGB ou au look gamer, mais pas trop.

Pour autant, avec un ticket d’entrée à 1500€, le ROG Strix G16 doit faire fasse à une concurrence nombreuse. C’est là sans doute son principal talon d’Achille (avec l’absence de Windows Hello).

4 out of 5 stars

L’Asus ROG Strix G16 obtient la note de 4/5

Points forts
Design et finition
Clavier / Touchpad confortables
Système de refroidissement
Autonomie
À revoir
Absence de Windows Hello
Webcam et audio moyens
Tarifs élevés

Configuration de l’Asus ROG Strix G16 testé

Écran(s)16 » Full HD LED IPS 16/10ème sRGB 165Hz (1920×12080, antireflet/mat)
ProcesseurIntel Core i5-13450HXHX Raptor Lake-H (10 cœurs : 6P / 4E)
Mémoire vive installée (max)16 Go (2 x 8 Go) DDR5 4800 MHz (64 Go), 2 slots (occupés)
Carte graphiqueNVIDIA Ada Lovelace GeForce RTX 4050 8 Go GDDR6 dédiés (140W, boost 2520MHz), Intel Iris Xe et Optimus
StockageSSD M.2 de 512 Go (NVMe PCIe 4.0 x4)
Connectique2 USB 3.2 (Gen2) + 1 USB 3.2 Type-C (Gen2) + 1 USB-C Thunderbolt 4, HDMI 2.1 (8K@60Hz, 4K@120Hz)
RéseauWi-Fi 6 ax (2×2, Intel Wi-Fi 6 AX201), Bluetooth 5.2 + Ethernet Gigabit
Clavier rétro éclairéOui, RGB (course 1.7mm)
Pavé numérique
Windows Hello
Système audio2 haut-parleurs (2 x 2W), SmartAmp Dolby Atmos
Système d’exploitationWindows 11 64 bits
Autonomie annoncée / Batterie5 heures / Li-Polymère 4 cellules 90Whr
Poids / Dimensions (mm)2.5 Kg / 354 x 264 x 22.6-30.4
16″ IPS 1920 * 1200 (16:10), Core i7-13650HX, NVIDIA GeForce RTX 4060, SSD 500 Go, 2,5 Kg

Format confortable pour l’Asus ROG Strix G16 G614JV-N3110W, PC portable gamer créateur à écran 16 pouces Full HD 16/10ème sRGB aux couleurs plus fidèles que la moyenne et fréquence de 165Hz qui améliore la fluidité dans les jeux. Cet ordinateur portable Windows 11 polyvalent est justement capable de faire tourner les jeux récents grâce à sa carte…

16″ IPS 1920 * 1200 (16:10), Core i7-13650HX, NVIDIA GeForce RTX 4060, SSD 1 To, 2,5 Kg
Quel PC portable est fait pour vous ?
5 questions, moins d’une minute ! LaptopSpirit s’occupe du reste !
, ,

Une réponse à “Test Asus ROG Strix G16 (G614) : Un PC portable gamer bien né mais plombé par un tarif trop élevé ?”

  1. Je préfère mon ROG Flow X16 (core I9, RTX 4060, 2560×1600 – tactile (merci le black friday).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


9 + = 12