LPS : Test du Samsung N210/N220, le netbook mat sous Pine Trail

Basé sur la nouvelle plateforme Pine Trail et profitant des nouveautés introduites par Windows 7 Starter (entre autres, la possibilité d’installer un disque 250 Go), ce netbook va nous permettre de découvrir si l’ensemble des changements apportés justifient un premier achat ou éventuellement un renouvellement.

Commençons par le rappel des principaux composants des Samsung N210 et N220.

Dalle 10.1’’ WSVGA LED mat antireflet (1024×600)
Processeur Intel Atom Pineview N450 (1.66 GHz)
Mémoire vive installée (max) 1 Go DDR2 (2 Go)
Espace de stockage 250 Go à 5400 tr/min
Carte graphique Chipset Intel NM10 (GMA X3150) jusqu’à 128 Mo partagés
Lecteur optique
Système audio 2 haut-parleurs de 1.5W SRS Sound
Webcam 0.3 megapixel avec micro
Réseau Wi-Fi b/g/n + Ethernet
Bluetooth Oui, Bluetooth 2.1+EDR
Lecteur de cartes 3 en 1
Sortie(s) vidéo VGA
Lecteur d’empreintes digitales
Entrée(s) / Sortie(s) Casque, Micro
ExpressCard
Firewire
USB 3 USB 2.0 dont un Sleep’N’Charge
Système d’exploitation Windows 7 Starter 32 bits
Batterie Li-ion 6 cellules 5900mAh
Dimensions (mm) 265 x 188.9 x 26-35,6
Poids 1.31 Kg (avec batterie)
Garantie 1 an International

Samsung N220 Gloss Green

Passons maintenant à son aspect extérieur; le capot du N210 bénéficie d’un traitement de double injection, avec une texture visible sous une couche transparente. La première couche est normalement anti-traces, mais cela ne fonctionne que si vous mains sont d’une propreté irréprochable, la version noire (que nous avons testée) souffrant toujours un peu de ces satanées traces.

Bon point cependant pour la version blanche que nous avons eue brièvement entre les mains et qui se révèle efficace pour masquer les traces disgracieuses. Le N220 se distingue par une couleur verte du plus bel effet, baptisé Gloss Green. Le reste de la machine a un traitement en plastique Mat qui, s’il ne met pas particulièrement la machine en valeur, a l’avantage de n’être ni salissant, ni éblouissant lorsque que l’on est près d’une fenêtre. Les bords du N210 sont soulignés par un liseré argenté qui ne gâche rien au look général.

Les ports

Comme une majorité de machines aujourd’hui, ce netbook a des façades avant et arrière épurées, ne contenant respectivement que le bouton Power et le lecteur de carte d’un côté et la batterie de l’autre, l’ensemble des ports se retrouvant sur les côtés de la machine.
A gauche, on retrouve la fiche d’alimentation, le port Ethernet, un port USB 2.0 et les prises casque et micro. A droite, on retrouve deux ports USB 2.0 et un port VGA, une attache Kensington est également présente.

Samsung N220 Gloss Green

L’intérieur

Concernant l’intérieur de la machine, le très bon côtoie le moins bon, sans toutefois tomber dans les travers de certaines autres machines.

L’écran fait clairement partie des gros plus de ce netbook. D’une dimension de 10 pouces, WSVGA (1024×600), il a un traitement mat qui permet de bloquer toute réverbération et autorisant un travail dos à une fenêtre ou à l’extérieur. Les angles de vision sont corrects verticalement et carrément bons horizontalement avec aucun changement notable de couleur.

Vous disposez de 8 niveaux de luminosité différents, permettant d’affiner correctement ses choix selon la situation. Nous reviendrons plus loin dans le test sur les qualités de cet écran qui ne démérite pas.
Les charnières semblent solides et maintiennent correctement l’écran en place, cependant, du fait de la conception de la machine, l’angle maximal d’ouverture nous a paru faible, et il sera peut être difficile pour quelqu’un d’1m80 et plus d’utiliser le N210 sur ses genoux, malgré les angles de vision corrects.

La webcam et le micro sont suffisants pour une utilisation courante en visio-conférence. L’affichage est net et peu de bruit est présent à l’image tant que la luminosité est suffisante.
Le clavier est de type chiclet avec des touches bien espacées. Samsung a privilégié l’espacement des touches à leur taille, sans influence négative selon nous, car tout l’espace disponible a été utilisé en largeur. La frappe est confortable, relativement silencieuse et le clavier ne bouge pas, étant d’une rigidité exemplaire.

Samsung N220 Gloss Green

Nous sommes plus mitigés sur le touchpad. S’il est de taille correcte et d’aspect mat, permettant une glisse agréable, les boutons associés ne sont pas irréprochables. Disons-le clairement, ils sont minuscules et ne tombent pas sous la main. Le plus rageant, c’est que le touchpad est éloigné du clavier, il y aurait donc potentiellement la place d’agrandir les touches. Autre point se généralisant de plus en plus, les boutons sont d’un seul tenant avec une séparation centrale, impossible de de faire un « click milieu » avec. Malgré ces défauts, le touchpad reste agréable au toucher et les boutons sont plutôt silencieux.

Température, bruit

Jamais au cours de ce test le N210 ne s’est fait remarquer, que ce soit par sa température trop importante ou par le bruit de sa ventilation. En abaissant le consommation totale de la machine, la nouvelle plateforme Pine Trail a permis de limiter au maximum tout dégagement de chaleur.

Poids, chargeur

Avec ses 1,31 kg sur la balance, le N210 est dans la moyenne de sa catégorie. C’est un poids normal pour un netbook 10″ avec une batterie 6 cellules. Le chargeur est petit comme sur une majorité des machines actuelles et le câble d’alimentation est suffisamment long pour ne pas être collé à une prise.

sommaire

Sommaire de ce test

Page 1 : Présentation et design
Page 2 : Performances / Autonomie
Page 3 : Conclusion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


1 + = 8