C’est désormais officiel, Seagate vient de finaliser le rachat de la division disque dur de Samsung.

Samsung SpinPoint MT2 1 To

Annoncé en avril dernier (voir cet article), ce rachat attendait pour être finalisé de recevoir l’aval des autorités américaines et internationales.

La Commission Européenne a donc donné son approbation alors qu’elle avait avant cela exprimé ses doutes, l’opération pouvant nuire à la libre concurrence.

Grâce à cette opération qui se monte à 1.4 milliard de dollars et à 45.2 millions d’actions Seagate pour une valeur de 687.5 millions de dollars, Seagate a donc pu mettre la main sur l’ensemble de la division disques durs de Samsung alors que ce dernier encaisse une jolie somme tout en acquérant une portion du capital de Seagate et en entrant dans son conseil d’administration via un membre qu’il a désigné.

Seagate précise que durant une période de 12 mois, il continuera de commercialiser certains disques durs Samsung sous la marque coréenne. Mais ensuite, mystère et l’on pourrait donc bien voir disparaitre prochainement la marque Samsung du secteur des disques durs.

Après Hitachi qui a été avalé par Western Digital (voir cet article), le secteur des disques durs se concentre un peu plus. Du coup, seuls 3 acteurs restent sur les rangs : Toshiba, Western Digital et Seagate, ces deux derniers accaparant plus de 90% du marché…

Or il y a peu on apprenait que Seagate et Western Digital vont dans les prochains jours réduire la durée de garantie de nombreux disques durs (voir cet article). On peut donc légitimement craindre que Seagate décide d’appliquer rapidement cette nouvelle politique de garantie aux disques durs Samsung, ce qui ne serait vraiment pas des plus avantageux pour le consommateur.

[Source : Seagate et LaptopSpirit]