Soldes Consultez notre sélection PC portable

Test MSI Prestige P65 Creator - PC portable gamer léger au look sobre

Core i7-8750H, Geforce GTX 1050 Ti, GTX 1060 ou GTX 1070



MSI Prestige P65 Creator Blanc

Fin, léger, look sobre, silencieux, des qualificatifs antinomiques pour un PC portable gamer ? MSI nous prouve le contraire avec son P65 Creator. Est-il réservé aux joueurs ou peut-il convenir à un public plus large ?

Caractéristiques du MSI Prestige P65 Creator

Dalle 15.6’’ Full HD LED 144Hz 7ms 100 % sRGB bords fins 4.9mm (1920x1080, antireflet/mat)
Processeur Intel Core i7-8750H Coffee Lake (2.2 GHz, 4 cœurs)
Mémoire vive installée (max) 16 Go DDR4 2666 MHz (32 Go), 2 slots
Espace de stockage SSD M.2 de 512 Go (NVMe PCIe)
Carte graphique NVIDIA Pascal GeForce GTX 1070 8 Go GDDR5 dédiés Max-Q, Intel UHD 630 intégrée au processeur et NVIDIA Optimus
Lecteur optique -
Système audio 2 haut-parleurs de 2W, Nahimic Audio Boost
Webcam Oui, HD 720p (1280x720) avec micro
Réseau Wi-Fi ac + Ethernet Gigabit (Killer Gaming LAN)
Bluetooth Oui, Bluetooth 5.0
Lecteur de cartes SD/MMC/xD
Sortie(s) vidéo HDMI (4K@60Hz), mini-DisplayPort
Lecteur d'empreintes digitales Oui, compatible Windows Hello
Entrée(s) / Sortie(s) Casque, Micro (plaqués or)
ExpressCard -
Firewire -
USB 2 USB 3.1 (Gen1) + 1 USB 3.1 (Gen2) + 1 USB 3.1 Type-C (Gen2) Thunderbolt 3
Système d'exploitation Windows 10 64 bits
Batterie Li-Polymère 4 cellules 82Whr
Autonomie annoncée 8 heures
Dimensions (mm) 357.7 x 247.7 x 17.9
Poids 1.88 Kg
Garantie 2 ans
Autre Clavier chiclet SteelSeries rétro éclairé (blanc), touchpad multi-touch
Logiciels Applications MSI

Châssis / Design du MSI Prestige P65 Creator

Depuis bien longtemps, les PC portables gamer sont assimilés à des "briques" lourdes, épaisses et tape à l'œil, rendant tout relative la notion de mobilité. Les choses ont depuis quelques années évolué sur le terrain de l'encombrement, mais la plupart des ordinateurs portable pour joueurs conservent un design excentrique très typé gamer. Heureusement, les constructeurs ont enfin compris qu'il existe un marché pour des PC équipés de cartes graphiques haut de gamme performantes au sein d'ordinateurs portables au look sobre, à l'instar du MSI P65 Creator.

Ecran replié, la sobriété est de mise avec son coloris blanc crème. Seul le logo MSI parlera aux connaisseurs. Les plus observateurs remarqueront sans doute les grilles d'aération situées sur les flancs et l'arrière du châssis qui trahissent la présence d'une "grosse config".

Visuellement, le châssis en aluminium donne le change. Au toucher, l'impression est un peu plus mitigée, non pas que nous ayons de reproches particuliers à son égard, si ce n'est à la rigueur quelques ajustements approximatifs entre la face inférieure et les arrêtes des côtés. Non, il lui manque plutôt un petit quelque chose pour donner le sentiment que l'on a en main un PC portable premium. Un sentiment sans doute dû à la surface mate légèrement "rugueuse" qui rappelle davantage le plastique que la froideur lisse présente sur une Surface Book, un ZenBook ou un MacBook Pro. Côté rigidité en revanche, le MSI P65 réalise un sans faute. Repose poignet, clavier, dessous du châssis sans oublier la coque de l'écran, pas la moindre flexibilité à déplorer. Parfait, comme peuvent l'être un Dell XPS 15, une Surface Book ou un MacBook Pro. Si nous devions lui trouver un reproche, nous pourrions évoquer parfois quelques discrets craquements lors de la manipulation.

L'accès aux composants, sans être aisé, ne pose guère de difficulté, il suffit de s'atteler à la douzaine de vis présentes sur la face inférieure du châssis.

Petit bonus de cette édition limitée White, une housse de protection siglée MSI Prestige avec logo ainsi qu'une boite en bois en guise de carton de transport.

Connectique / Ports du MSI Prestige P65 Creator

Si le tout USB-C comme le proposent certains ultrabook rebute encore de nombreuses personnes, avec le P65 pas de crainte à avoir, la connectique est pour le moins fournie.

Ainsi, sur le flanc gauche du châssis, sont présents une attache antivol Kensington, un port Ethernet (RJ-45), deux ports USB Type A (3.1 Gen1), une sortie casque et une entrée micro, toutes deux plaquées or.

A droite, un troisième port USB 3.1 (Gen2 - 10 Gbit/s), un Type-C Gen2 compatible Thunderbolt 3, des sorties mini-Displayport et HDMI, puis la prise destinée à l'alimentation. Cet emplacement, situé au tiers du haut du châssis, ne se révèle pas des plus pratique à l'usage en plus d'être quelque peu disgracieux. Mais c'est un détail.

Système audio du MSI P65 Creator

A l'instar de la plupart des ordinateurs MSI, le P65 met en avant son logiciel Nahimic 3 pour son système audio. La version blanche du P65 prend également en charge le Hi-Res Audio.

En pratique, pas de surprise, le rendu est bien celui d'un ordinateur portable. Si la puissance est bien présente, le son est assez métallique et manque de profondeur. Convenable pour une utilisation occasionnelle mais bien loin de ce qu'un système externe peut aujourd'hui offrir. Vive les casques et autres enceintes Bluetooth 😉

Clavier / Touchpad du MSI Prestige P65 Creator

Le clavier du MSI P65 Creator dispose de touches plus larges que la moyenne (16,5x16,5 mm). L'espacement de 3 mm est quant à lui standard. La frappe est efficace et agréable tout en étant assez discrète. La course est courte mais sans excès.

La disposition du clavier demande en revanche une petite adaptation, notamment du fait de l'emplacement des touches Fn et et de la taille réduite des touches Shift droite et Entrée. De même, les réglages de luminosité, du volume ou du rétro-éclairage sont déroutants les premières heures d'utilisation, mais in fine, une fois l'habitude prise, cela devient assez intuitif d'avoir la plupart des raccourcis concentrés sur la droite du clavier. Autre avantage, les touches F1 à F12 sont accessibles directement.

Pour s'accorder au coloris du châssis, les touches sont elles aussi blanches. Le lettrage apparait gris rétro-éclairage éteint. Allumé, il devient blanc et est très agréable le soir venu. A l'inverse, en journée, il rend les touches bien moins lisibles. D'aucuns avanceront que le rétro-éclairage (5 intensité de réglages) ne sert à rien quand il fait jour, si ce n'est consommer de l'énergie inutilement. Il est vrai.

Le touchpad laisse un sentiment plus mitigé. Pas de souci du côté de l'efficacité (il est d'ailleurs reconnu comme "pavé tactile de précision"). En revanche, ses dimensions (105x70 mm) sont plus compactes que la moyenne et en prime, le haut gauche intègre le lecteur d'empreinte digitale (compatible Windows Hello). Outre un esthétisme discutable, il ampute une partie de la surface de près de 2 cm. Il arrive ainsi parfois que le glissement vienne "buter" sur le lecteur, arrêtant net le mouvement du curseur.

Ecran du MSI Prestige P65 Creator

Attention, seul le MSI P65 dans son édition blanche possède une dalle 144 Hz, les autres possèdent une dalle 60 Hz plus conventionnelle

Le modèle testé dispose d'une dalle IPS 15,6 pouces Full HD mate (référence NV156FHM-N4G BOE07AF). Il s'agit par ailleurs d'un écran 144 Hz dont l'apport parlera davantage aux gamers. Côté design, MSI cède à la tendance du borderless avec des bordures minces de seulement 6 mm sur les côtés et 10 mm au dessus. La webcam peut ainsi conserver son emplacement habituel. La qualité est moyenne, les images sont pas trop mal détaillées mais très bruitées. Petit plus intéressant, la webcam est éteinte par défaut, il est nécessaire de l'activer avant utilisation via la touche F6. Un voyant s'allume alors pour signaler son activation.

La luminosité maximale s'établit à 300 cd/m2. Une valeur satisfaisante pour un PC portable gamer, moins si on le considère comme une "workstation", où la norme est désormais autour de 400 cd/m2. Le taux de contraste s'établit à 710:1. L'espace sRGB est couvert à 97% contre 75% pour le RGB. Le point blanc natif est trop élevé à près de 8000K (le consensus étant 6500K). Le DeltaE moyen est inférieur à 2, seule deux couleurs restent à 5 après caractérisation.

L'utilitaire MSI True Color permet de basculer en un clic entre 5 profils de couleurs. Pour un résultat fiable, rappelons qu'une caractérisation régulière à l'aide d'une sonde demeure incontournable. Chaque dalle a ses propres caractéristiques et évolue au fil du temps. Les sondes X-Rite sont supportées nativement.

Performances du MSI Prestige P65 Creator

Le MSI P65 Creator embarque le dernier processeur Intel six coeurs, le Core i7-8750H. Un modèle incontournable sur un PC portable performant, adapté aussi bien au traitement photo (Lightroom, Photoshop, Capture One Pro, DxO) qu'à la création de vidéo sous Première Pro, Sony Vegas ou encore DaVinci Resolve. Par rapport aux configurations similaires déjà testées, le MSI P65 se positionne très souvent en tête dans nos tests.

La mémoire vive est de 16 Go sur notre modèle, en dual channel. La RAM n'est pas soudée, il est donc possible de le faire évoluer vers 32 Go. Mais nous vous encourageons vivement à bien vérifier que vous aurez l'utilité d'une telle quantité de RAM, car son installation nécessitera, en plus d'ouvrir la face inférieure du châssis, de démonter aussi la carte mère pour accéder aux emplacements RAM et SSD). De même, un second emplacement M.2 (NVMe compatible SATA) est présent. Pratique si vous trouvez celui de 512 Go déjà en place trop juste. Le P65 testé embarque un SSD Kingston (RBUSNS8154P3512GJ) Les débits sont conformes à ceux d'un SSD PCIe NVMe x2, environ 1600 Mo/s en lecture et 1000 Mo/s en écriture dans les benchs. Au quotidien, la différence est imperceptible face à un SSD SATA plus "classique".

En fonction des déclinaisons, le P65 peut embarquer une GeForce GTX 1050 Ti, une GTX 1060 ou une GTX 1070 Max-Q à l'instar de notre modèle. Une carte graphique offrant de solides performances sans pour autant faire "exploser" le budget. Depuis quelques jours, les nouvelles GeForce RTX commencent à arriver sur le marché. Comme nous l'avons évoqué lors de notre test du MSI GL63 8RF, la RTX 2060 offre un petit gain de performances avec une dizaine de FPS supplémentaires sur les derniers jeux AAA mais l'écart de tarif conséquent permet à la GTX 1070 de rester un choix judicieux pour tous ceux dont le jeux n'est pas le seul critère. En pratique, tous les titres récents sont en mesure de tourner à près de 60 FPS en ultra, environ 100 FPS en High.
Les personnes qui utilisent des programmes exploitant l'accélération graphique, OpenCL ou CUDA, pourront y trouver leur compte même si à l'heure actuelle, il faut vraiment un logiciel très bien optimisé pour voir une différence avec une GTX 1060 (voire même une 1050).

A noter que les performances chutent sur batterie, même avec le profil performances optimales. Rien de d'exceptionnel, la majorité des concurrents avec cartes graphiques égales ou supérieures à la GTX 1060 ont ce comportement. Un choix logique de la part des constructeurs, la batterie s'épuisant déjà bien assez vite lorsque processeur et/ou carte graphique sont sollicités.

Nuisances sonres / Bruit / Températures du MSI Prestige P65 Creator

Processeur Hexa-Core, GeForce GTX 1070, une telle configuration ne laisse pas de place au doute, le MSI P65 ne passera pas inaperçu en jeux avec 42 dBA lorsque les trois ventilateurs tournent à pleine puissance. Et pourtant, nous avons été malgré tout très agréablement surpris. Le bruit est certes présent mais le souffle reste assez étouffé ce qui permet de le rendre plus supportable, ou du moins acceptable. En tout cas, bien plus que celui d'un MSI GL63 8SE, d'un ZenBook Pro UX580 ou du Gigabyte Aero 15X testés dernièrement. En utilisation légère (surf, bureautique, ...), le MSI P65 est totalement silencieux. Et avantage d'un PC portable gamer, même affublé d'un look sobre, il conserve la possibilité de personnaliser la courbe des seuils de vitesse des ventilateurs via l'utilitaire Dragon Center.

Côté températures, là aussi MSI prouve sa maîtrise du sujet. Malgré un châssis fin, le processeur n'a pas dépassé 92°C et la carte graphique 79°C, même après plusieurs heures de jeux. Au toucher, le dessous du châssis est tiède sans occasionner de gène particulière.

De telles températures paraissent élevées, cependant il s'agit d'un bon résultat, les processeurs Intel pouvant fonctionner jusqu'à 100° sans devoir abaisser leur fréquence. MSI a ici fait le choix d'un seuil thermique permissif pour limiter le bruit de ventilation et améliorer le confort d'utilisation. Un choix similaire à celui d'Apple sur ces MacBook.

Tests réalisés avec une température ambiante de 20°C

Autonomie du MSI Prestige P65 Creator

MSI Prestige P65 Creator Bloc alimentation

MSI annonce 8h d'autonomie en "productivité". Outre l'appellation assez floue, l'estimation nous semble plutôt optimiste. Selon nos mesures, en utilisation légère de rédaction / prise de note avec WiFi actif et luminosité basse (entre 5 et 10%), le MSI P65 a tenu 7h15. En passant en mode avion, l'autonomie grimpe à 8h45.

Avec un usage un peu plus soutenu, et la luminosité réglé à 140 cd/m2 (environ 60%), sous doute plus réaliste d'un usage quotidien, l'autonomie s'établit à 6h10.

A l'opposé, sollicité de façon intensive et luminosité au maximum, la batterie perd environ 10% toutes les 15 minutes, soit environ 2h30 d'autonomie. Un résultat honorable au regard des composants embarqués, obtenu grâce à des performances quelques peu "bridées".

Notre avis sur le MSI Prestige P65 Creator

MSI Prestige P65 Creator Bundle

Qui aurait pu penser il y a quelques années profiter d'une puissance proche, tant pour les performances CPU que GPU, d'un ordinateur de bureau dans un PC portable de moins de 2 Kg ? Aujourd'hui, c'est possible comme le prouve ce MSI P65 Creator. Sans maîtrise, la puissance n'est rien, un slogan qui sied bien à ce MSI Prestige. L'autonomie est confortable au quotidien, le système de refroidissement efficace tout en étant (relativement) silencieux y compris à pleine puissance. Belle prouesse. Son look sobre devrait convenir au plus grand nombre, même si quelques appendices trahissent ses gènes de PC portable gamer. La finition n'en demeure pas moins soignée et la qualité de son châssis légitime sans conteste son appellation Prestige. La perfection n'étant pas de ce monde, quelques ombres pourraient ternir le tableau mais rien de rédhibitoire en réalité. En conclusion, nous ne pouvons que recommander ce MSI P65 Creator 8RF !

Test MSI P65 Creator

Le MSI Prestige P65 Creator obtient la note de 4,5/5

Points forts
Performances
Système refroidissement efficace
Ecran borderless 144 Hz
Connectique complète
Autonomie
À revoir
Emplacement lecteur biométrique
Disposition clavier
Audio peu convaincant

Découvrez les différents MSI Prestige P65 Creator actuellement en vente
Summary
Review Date
Reviewed Item
MSI P65 Creator
Author Rating
41star1star1star1stargray
Besoin d'aide pour choisir votre PC portable ?
LaptopSpirit vous propose un court questionnaire qui va nous permettre de bien comprendre vos besoins. Nous pourrons ainsi vous conseiller les ordinateurs portables les plus adaptés à votre utilisation et à votre budget parmi les nombreux PC portables en solde et en promo !

Filtrez les ordinateurs portables

Vos avis et retours d'expérience :


  1. Paladium dit :

    92°C pour le processeur à 20° ambiant, pendant un été caniculaire c'est pas la peine d’espérer le faire tourner pour autre chose que de la bureautique, dommage

  2. Julien dit :

    faut pas exagérer non plus, sauf à vivre dans une pièce à plus de 30° mais là n'importe quel portable aura des soucis.

  3. Paladium dit :

    Mais c'est justement ça le problème, aucun portable aussi fin ne tient le coup en été, on se retrouve obligé d'acheter des bêtes de 4cm dépaisseur, ou installer une clim !

  4. Julien dit :

    Un problème pour toi, peut-être mais de là à généraliser. La demande est forte d'avoir des portables fins et "jolis" avec de grosses cartes graphiques sans pour autant avoir besoin de la solliciter en permanence par exemple pour la photo ou la vidéo. C'est donc très bien qu'il existe des modèles comme les MSI (qui comme on l'a indiqué à par ailleurs un très bon système de refroidissement). Pour les joueurs, si ils recherchent les performances en toutes circonstances, et/ou ceux qui habitent dans des régions / logements très chauds, oui une brique de 4 Kg sera toujours plus adaptée et silencieuse mais aussi et toujours moins qu'une tour même grand public... Cette dernière étant en prime plus performante et évolutive.

  5. Paladium dit :

    C'est vrai, mais pas toujours.
    Les portables fins et jolis c'est beau, mais que les constructeurs nous fassent croire que le i7-8750H peut être exploité à son max c'est pas très sympa, et la plupart des personnes achetant ce genre de PC sont des utilisateurs avertis.
    Je prend exemple du Lenovo 81FV, un i7-8750H bien présent, mais à peine utilisable au bout de quelques minutes (même dans un environnement pas très chaud), où est donc l’intérêt des mettre des tels processeurs dans des PC si fins, sachant qu'il ne pourront pas être exploités de toute façon, juste pour faire joli sur la feuille et faire monter le prix ?
    Pour revenir à ce PC même si il possède un bon système de refroidissement, au bout d'1h ou 2h il risque de saturer, 92°C pour un environnement de 20°C c'est quand même énorme !

  6. Julien dit :

    92 degrés c’est le maximum mesuré cela ne veut pas dire que c’est la température relevée en permanence en jeux mais tu soulignes un point que nous n’avions pas vu sous cet angle, on va donc revoir notre façon de faire pour communiquer une mesure plus représentative.

    Je comprends ton point de vue pour le processeur mais on ne le partage pas. Ce n’est pas parce qu’un processeur « throttle » dans une boucle de benchs synthétiques que ce sera le cas aussi dans la « vraie vie », et/ou cela ne sera pas forcément dans les mêmes proportions. Et quand bien même, perdre 5 fps ou 15s sur un export d’une série de photos ou d’une séquence vidéos, c’est juste embêtant psychologiquement pour ceux qui ne supportent pas que leur processeur ne soit au max de la fréquence du mode turbo annoncée par Intel. Et encore une fois, quand on cherche les performances max en toutes circonstances, on ne regarde pas un portable de moins de 2kg mais ce n’est pas pour autant qu’il « sert juste à faire joli », un portable même dit gamer ne se résume pas qu’aux jeux, il y a pleins d’autres utilisations qui exploitent différemment la carte graphique et le processeur et qui n’en sont pas moins légitimes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 5 = 13

 

Remonter en haut de la page