Un PC portable gamer de 13 pouces équipé de la carte graphique mobile la plus performante du moment, la GeForce RTX 3080, c'est désormais possible avec l'Asus ROG Flow X13 GV301. Un ultrabook de 1,3 Kg qui matérialise enfin le Graal de certains nomades. Du moins sur le papier, car en pratique les concessions sont nombreuses comme nous allons le voir.

Test Asus ROG Flow X13

Caractéristiques de l'Asus ROG Flow X13 GV301

Écran 13.4" UHD WQUXGA IPS 60Hz 16:10 tactile multi-touch 116% sRGB (3840×2400, brillante)
Processeur AMD Ryzen 9 5980HS Cezanne (3.3 GHz, 8 cœurs)
Mémoire vive 32 Go (soudés) LPDDR4X 4266 MHz
Espace de stockage SSD 1 To M.2 NVMe PCIe 3.0x4
Carte graphique NVIDIA Turing GeForce GTX 1650 Max-Q 4 Go GDDR6 dédiés, Radeon RX Vega 8 et Optimus
Réseau Wi-Fi ax (2x2), Bluetooth 5.1
Connectique 1 USB 3.2 Gen2 + 2 USB 3.2 Type-C (Gen2, DP 1.4, charge), HDMI 2.0b, port ROG XG Mobile (PCIe 3.0 x 8)
Poids / Dimensions 1.3 kg / 299 x 222 x 15.8 mm

Caractéristiques techniques de l'Asus ROG XG Mobile (eGPU propriétaire)

Carte graphique NVIDIA Ampere GeForce RTX 3080 16 Go GDDR6 dédiés
Connectique 4 USB 3.2 Gen1, HDMI 2.0a, DisplayPort 1.4
Réseau Ethernet Gigabit (RJ45)
Poids / Dimensions 1 kg / 208 x 155 x 29.6 mm

Asus ROG Flow X13 - Châssis / Design

Au premier coup d’œil, difficile d'imaginer la vocation gamer de cet ultrabook 13 pouces Asus. Quelques détails peuvent toutefois mettre la puce à l'oreille. Pour commencer, l'autocollant ROG situé à l'arrière de l'écran ou encore les lignes à 45°, présentes sur d'autres modèles de la gamme ROG. Écran ouvert, la touche Armoury Crate pourra trahir l'ADN gamer de ce Flow X13 tout comme le logo ROG présent sur la droite du repose poignet via un subtil effet.

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

La sobriété est donc de mise avec ce coloris noir passe partout. Une bonne chose pour un ultrabook dont la vocation le destine à se retrouver aussi bien dans le salon que dans une réunion professionnelle ou une salle de cours.

La finition est satisfaisante, quelques zones plus sensibles à la pression que d'autres mais rien de rédhibitoire en pratique. La finition mate du châssis aluminium n'est pas la plus "premium" du marché pour un ultrabook dont le tarif le positionne face à des modèles plus flatteurs en termes de perception comme le Razer Stealth / Book par exemple. Mais c'est surtout un véritable aimant à poussière et traces de doigts (dans une moindre mesure).

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Le dessous du châssis est lui aussi travaillé avec divers effets de motifs. L'accès aux composants est assez simple. Pour autant, en dehors de remplacer le SSD (et encore vu son format) ou dépoussiérer les ventilateurs, l'intérêt est limité.

Asus ROG Flow X13 - Connectique / Ports

Malgré un châssis d'à peine 20 mm, Asus a conservé une connectique variée. A droite, deux ports USB (dont un USB-C) et le bouton de mise sous tension. Ce dernier est aussi un lecteur d'empreinte digitale compatible Windows Hello. La webcam l'est également (toujours en 720P et de qualité moyenne au passage).

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

A gauche, une prise jack 3,5 mm casque / micro, une sortie HDMI et le port destiné au XG Mobile. Si ce dernier est propriétaire, il cache malgré tout un second port USB-C.

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Quant au XG Mobile, il dispose de deux sorties vidéos (DisplayPort et HDMI ainsi que 4 ports USB-A, un Ethernet et un lecteur de cartes SD. Aucun port USB-C supplémentaire malheureusement. Autre reproche, le câble est court (à peine 35 cm) et très rigide. Par conséquent, sa manipulation n'est pas des plus aisées.

Asus ROG Flow X13 - Système audio

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Situés en dessous du châssis au niveau des repose-poignets, les deux petits haut-parleurs offrent une puissance satisfaisante. La restitution est elle aussi correcte. On lui reprochera des basses timides et un manque de chaleur de façon plus générale mais difficile d'espérer mieux sur un ultrabook de cette taille où chaque millimètre est compté.

Asus ROG Flow X13 - Clavier / Touchpad

A l'inverse du look, le feeling du clavier de cet Asus X13 n'est pas sans rappeler celui des autres PC portables gamer de la marque. On retrouve donc une course dans la moyenne haute (1,3 mm) avec une rétro-action assez franche. Les touches sont bien espacées (3,9 mm) mais par conséquent un peu plus ramassées (15,5x14,6 mm).

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Pas de clavier RGB mais un simple rétro-éclairage blanc ajustable selon trois intensités. Suffisantes pour toutes les situations.

Le touchpad (104x62 mm) dispose d'une surface en verre et offre par conséquent une glisse précise et réactive.

Asus ROG Flow X13 - Ecran

L'année 2021 semble favorable aux écrans 16:10, Asus ayant à son tour opté pour ce format plus vertical sur son Flow X13. Deux dalles sont proposées, l'une Full HD+ (1920x1200 px), l'autre UHD+ (3840x2400 px). La première constitue sans doute le meilleur choix si vous comptez jouer sans utiliser le XG Mobile ou pour profiter de quelques heures d'autonomie supplémentaires. L'écran 4K offre une finesse d'affichage supérieure, appréciable notamment en mode tablette.

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Car oui, aussi surprenant que cela puisse paraitre, ce ROG Flow X13 est bien un ultrabook convertible avec charnières 360°. Un plus pour lire ou surfer en étant installé confortablement dans son canapé ou regarder sa série Netflix en mode tente. C'est aussi une solution pratique pour disposer d'un second écran lorsque le X13 est connecté à un moniteur externe sans pour autant avoir le clavier dans son champ de vision.

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

En termes de colorimétrie, la dalle UHD Sharp LQ134R1JW51 (SHP151B) couvre l'espace sRGB en totalité (121%) contre seulement 84% pour l'Adobe RGB. La luminosité maximale s'établit à 372 cd/m2 pour un taux de contraste de 1321:1. Asus offre par ailleurs plusieurs pré-réglages avec notamment une variation de la luminosité et du point blanc. Il est également possible de caractériser l'affichage via l'utilitaire Asus si vous disposez d'une sonde xRite i1Profiler.

Asus ROG Flow X13 - Performances

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Oubliez les plateformes basse consommation, l'Asus X13 embarque bien un processeur "classique" et ce malgré sa taille de 13 pouces et son poids plume (1,3 Kg). Il s'agit même de l'un des processeurs pour PC portable parmi les plus performants du moment, à savoir le Ryzen 9 5980HS. Pour être précis, le TDP est en réalité légèrement castré (35W vs 45W) par rapport aux autres Ryzen (5800H et 5900HX) proposés depuis quelques mois dans les PC portable gamer de 15 et 17 pouces.

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

En pratique, tous les CPU cités précédemment se tiennent dans un mouchoir de poche. Et si le Ryzen 9 5980HS accuse parfois quelques secondes de retard sur ses homologues, il reste bien plus véloce que tous les autres processeurs habituellement intégrés aux ordinateurs portables de 13/14 pouces dès que les tâches requièrent une puissance de calcul importante. Illustration sur notre test de Davinci Resolve où le Flow X13 est deux fois plus rapide qu'un Razer Book 13... Impressionnant !

Outre son processeur Octo Core, l'Asus X13 se démarque par la présence d'une carte graphique dédiée, une GeForce GTX 1650. Un GPU de milieu de gamme, capable de se débrouiller avec les jeux récents, même si la définition UHD+ de notre modèle n'est pas la plus appropriée pour les joueurs. C'est néanmoins un allier précieux, également pour tous les programmes capables de s'appuyer sur la carte graphique pour accélérer certain(e)s rendus / tâches. Citons notamment les logiciels 3D, de montage vidéo voire désormais de plus en plus de logiciels photos (Photoshop, Lightroom, DXO).

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Mais si vous trouvez la GTX 1650 un peu juste, Asus a la solution. Adjoindre à son X13, une GeForce RTX 3080 par l'intermédiaire du XG Mobile. Ce dernier prend la forme d'un petit boitier externe à l'instar des solutions eGPU proposées depuis quelques années. Plateforme AMD oblige, point de Thunderbolt sur le X13. Asus a donc développé sa propre solution.

Basée sur une interface PCIe 3.0 x8 mais avec connectique propriétaire, cette dernière offre l'avantage d'offrir une bande passante plus large (63 Gbit/s vs 40 Gbit/s pour le Thunderbolt 4). A l'usage, aucun doute, les performances sont bien là. Et une nouvelle fois, l'Asus X13 rivalise avec les PC portable gamer de 15/17 pouces testés ces derniers mois basés sur le couple Ryzen Octo Core / RTX 3080.

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Des performances exceptionnelles pour un ultrabook de 13 pouces mais au prix de concessions, notamment sur le bruit mais aussi sur l'ergonomie. Il faut en effet patienter plusieurs dizaines de secondes avant que le XG Mobile soit actif, tant au branchement qu'à la déconnexion. Et même en éteignant l'ordinateur, il est nécessaire de déconnecter le XG sous Windows au préalable sous peine de voir un message d'erreur au prochain boot. Pour le côté plug & play, on repassera.

Asus ROG Flow X13 - Nuisances sonores / Bruit / Températures

Un processeur aussi performant intégré à un châssis aussi fin ne peut rimer avec températures et bruit contenus. C'est donc sans grande surprise que les ventilateurs se font entendre dès que les tâches s'intensifient. Il en est de même pour les températures. En jeu, le processeur oscille entre 85 et 90°C CPU contre 75-80°C pour le GPU. En surface, la partie haute du dessous du châssis devient très chaude au toucher. Difficile d'envisager l'utiliser sur les genoux dans ces conditions.

Test Asus ROG Flow X13

L'utilitaire Armoury Crate offre la possibilité de choisir entre trois profils différents : Turbo, Performances et Silencieux. Le premier est le plus performant (1m11 sur notre export de référence sous Davinci) et le plus bruyant (50 dBA). Un peu moins rapide (1m26), le second est sur le papier un peu mieux loti en termes de nuisances sonores (46 dBA) mais pour l'utilisateur, les différences sont ténues. Enfin, le dernier est sans doute le plus intéressant. L'impact sur les performances reste mesuré mais limite le bruit des ventilateurs à 41 dBA au plus fort quand ils ne sont pas tout simplement inactifs. L'Asus Flow X13 devient ainsi plus agréable au quotidien.

En branchant le XG Mobile, le comportement ne varie pas. Le processeur avoisine toujours les 90°C et il faut en prime composer avec le bruit de la carte graphique externe qui frôle les 55 dBA. Insupportable sans casque. Qui plus est, il faut faire attention à l'orientation la grille d'aération du XG Mobile sous peine de ressentir la chaleur se diffuser lorsque la 3080 est sollicitée...

Asus ROG Flow X13 - Autonomie / Batterie

Avec sa batterie de 62 Wh et son processeur 35W, l'Asus X13 ne peut rivaliser avec l'autonomie d'autres ultrabooks équipés uniquement de processeur basse consommation, sans carte graphique dédiée. Pour autant, avec une autonomie moyenne de 7h15 en navigation Web (WiFi actif, luminosité à 140 cd/m2), il ne s'en sort pas si mal. A noter la possibilité de limiter la charge de la batterie via l'utilitaire Armoury Crate pour prolonger sa durée de vie.

Test Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Le chargeur USB-C de 100W est compact (75x75x30 mm). Le câble offre une longueur confortable (2,5 m) mais au prix d'un encombrement non négligeable.

Notre avis sur l'Asus ROG Flow X13

Test Asus ROG Flow X13

Sous ses airs d'ultrabook 2 en 1 des plus classiques, l'Asus ROG Flow X13 est un ordinateur portable atypique. Non pas de par son design mais de par sa configuration. Point de plateforme basse consommation ici malgré la finesse du châssis et son poids plume, mais un Ryzen 9 5980HS, l'un des processeurs les plus performants du moment. Il est associé à une carte graphique dédiée de milieu de gamme en prime.

De quoi délivrer de solides performances déjà. Mais Asus a voulu aller encore plus loin en proposant une réponse aux gamers qui ne peuvent choisir entre mobilité et performances. La solution, le XG Mobile, un boitier externe compact avec à l'intérieur une GeForce RTX 3080. Une sorte de eGPU en somme comme il en existe d'autres. Sur le principe, oui. Mais en pratique, le XG Mobile doit composer avec plusieurs limites. Un format propriétaire d'abord (c'est aujourd'hui le seul modèle à le proposer), une puce graphique dans sa version mobile ensuite - non upgradable donc. Un système de connexion fastidieux et des nuisances sonores trop élevées selon nous viennent s'ajouter ensuite. Enfin - et surtout - un tarif dissuasif pour la plupart des acheteurs potentiels.

Alors oui, l'ensemble fonctionne bien et offre des performances exceptionnelles pour un tel format mais malgré tout, au regard de toutes ces (petites) concessions, difficile de voir dans le ROG Flow X13 autre chose qu'une vitrine technologique pour Asus.

Faut-il pour autant laisser de côté ce ROG Flow X13 ? Si l'on considère l'ensemble avec le XG Mobile, oui. Mieux vaut sacrifier un peu l'encombrement ou le poids et opter pour un 15 pouces (l'Asus ROG G15 G503 par exemple). Autre alternative, certes un peu moins véloce sur le papier mais néanmoins très performante, l'Asus Zephyrus G14.

Mais en laissant de côté le eGPU (XG Mobile), cet ultrabook Asus devient bien plus intéressant. Grâce à son processeur AMD Ryzen 9 5980HS, le Flow X13 est l'ultrabook 13 / 14 pouces le plus performant du moment, et de loin. Dans ces diagonales, c'est aussi le seul ultrabook convertible en tablette avec carte graphique dédiée capable de convenir à des casual gamer. Un GPU dédié assez puissant pour aussi intéresser les créatifs (vidéastes et photographes). Et malgré sa singularité, les tarifs de ces convertibles Asus ne sont pas excessifs.

3.5 out of 5 stars

L'Asus ROG Flow X13 obtient la note de 3,5/5 (pour l'ordinateur seul)

Points forts
Ultrabook singulier, synonyme de concessions mais qui répond néanmoins à certains besoins
Look sobre
Performances inédites en 13 pouces
Clavier agréable
Ecran (UHD) au format 16:10
À revoir
Autonomie limitée pour un 13'' (mais logique au regard de la config embarquée)
Bruit durant les phases de calculs / jeux (surtout avec le XG Mobile)
eGPU propriétaire, fonctionnement fastidieux au quotidien
Tarif excessif du XG Mobile

Comparez les configurations de l'Asus ROG Flow X13 disponibles en ligne