5 PC portables Windows capables de faire de l’ombre au MacBook Pro d’Apple : lequel choisir entre Dell / Razer / Asus / Samsung / Microsoft Surface

Depuis bientôt deux décennies, Apple domine le secteur du PC portable premium avec ses MacBook Pro dont le design et les caractéristiques techniques ont toujours fait beaucoup d’envieux. Oui, mais le système d’exploitation MacOS et quelques partis pris de design en font des machines peu accessibles qui poussent les acheteurs à chercher une alternative, souvent en vain. Mais les choses bougent en 2023 et nous avons enfin réussi à trouver 5 PC portables sous Windows qui tiennent la comparaison avec l’illustre ultrabook d’Apple.

Pourquoi un PC portable Windows plutôt qu’un Mac et vice versa ?

Le match entre ces deux mastodontes du secteur, que sont Apple et Microsoft, ne date pas d’hier. Longtemps comparés et mis face à face dans bien des débats, ils ne combattent pourtant pas à armes égales. L’un fabrique ses machines et conçoit entièrement son système d’exploitation en natif alors que l’autre développe la partie logicielle (l’OS Windows) et la vend sous licence aux fabricants de PCs.

Passons sur les considérations de design et d’ergonomie ou sur les histoires de bugs (supposés) qui animent la plupart du temps ce match, pour nous concentrer sur le factuel. Il faut déjà préciser qu’Apple ne conçoit des machines que pour un public précis. Sa gamme ne propose pas de PC gamer par exemple ou de PC portable 2-en-1 (convertible tactile). Il n’existe pas non plus de PC portable pas chers chez Apple, le premier modèle du catalogue (MacBook Air) débutant autour de 1000€. Cela exclut donc une part importante d’acheteurs qui n’auront d’autres choix que de se tourner vers une machine Windows.

PC portable Apple, la référence en matière de design, mais pas seulement

Le design, c’est le critère auquel beaucoup de professionnels de la création de contenus accordent de l’importance et qui a d’ailleurs permis à Apple de gagner une telle notoriété. Si son évolution s’effectue dans le détail depuis toutes ces années – ce que beaucoup reprochent à la gamme – c’est surtout car la copie initiale est vraiment réussie avec ses surfaces lisses en aluminium, ses lignes très épurées, sa finesse et sa compacité, sans oublier des périphériques de saisie irréprochables (on passera sur la Touch Bar et sur le clavier papillon).

Mais le châssis n’est plus à lui seul ce qui fait le charme et la singularité des MacBook désormais. Avec l’arrivée des SoC maison en 2020, Apple a définit une nouvelle norme en matière de gestion de la puissance et de performances sur batterie. Les puces Apple Silicon (M1, M2 et désormais M3) représentent une petite révolution en la matière et offrent aux créatifs la possibilité d’accéder à un niveau de puissance élevé dans le calme le plus total et sans drainer la batterie en 15 minutes. C’est vraiment déterminant à ce niveau.

PC portable Windows, plus de choix, plus d’évolutivité et plus de puissance graphique

Le principal avantage des PC portables Windows est le choix proposé et par extension, leur coût. On l’a dit plus haut, l’ordinateur portable Windows peut être de toute sorte : pas cher, convertible, PC gamer, polyvalent, etc. ; et proposé sous différentes marques : HP, Asus, Acer, Lenovo et bien d’autres. C’est simple, le marché est composé à 90% de PC portables sous Windows à tous les prix. Autant dire qu’il y en a pour tous les goûts.

Ensuite, on en vient à un reproche régulièrement formulé à l’encontre des produits Apple, l’évolutivité. Autrement dit, la possibilité d’ouvrir le PC pour pouvoir changer d’éventuels composants. Il est vrai qu’Apple fait payer très cher la RAM ou le stockage supplémentaire, là où la barrette de RAM ou le SSD en question se trouvent facilement et à des prix bien inférieurs dans le commerce.

Microsoft Surface Laptop 2

Bien entendu, il y a des modèles de PC portables qui sont plus faciles à ouvrir que d’autres. On trouve de plus en plus de petits ultrabooks qui ont la majorité des composants soudés par exemple, ou qui compliquent un peu la vie de celui qui aimerait « mettre les mains dans le cambouis » avec des autocollants de scellé ou des manœuvres délicates.

On en vient enfin à la partie puissance graphique. Oui, les SoC Apple Silicon M3 Pro et M3 Max ont vraiment changé la donne en termes de puissance brute et d’efficience mais quand il s’agit de faire de la 3D ou des tâches graphiques spécifiques, les dernières cartes NVIDIA GeForce RTX 40 sont mieux armées grâce notamment à leur très bonne gestion de l’IA et à la plateforme NVIDIA Studio.

Notre sélection des PC portables Windows, alternatives au MacBook Pro 16

Cela n’a pas été chose aisée mais nous avons réussi à réunir dans la sélection qui suit 5 PC portables sous Windows qui ont ce qu’il faut pour constituer une vraie alternative aux MacBook Pro.

L’OS et les performances ne rentrant pas en ligne de compte, c’est bien l’ingénierie (l’écran, la construction et l’autonomie) qui est ici comparée, et force est de constater qu’Apple a (enfin) du soucis à se faire.

Razer Blade 16 – il faut passer outre le serpent

Le Razer Blade 16, que nous avons testé ici, est sans doute le PC portable sous Windows le plus abouti en matière de châssis et d’écran. Sobre et de très belle facture, cet ultrabook premium arrive à conjuguer puissance pour les joueurs et créatifs avec ergonomie et convivialité. Dommage que le ticket d’entrée soit fixé au prix de 3299 euros. Le serpent appliqué au dos du couvercle peut aussi représenter un frein pour les adeptes de minimalisme. A savoir que certaines configuration sont proposées dans un design argenté plus consensuel appelé « Mercury » et avec un serpent chromé plus discret.

Asus Zenbook Pro 16X – il en met plein la vue et les oreilles

Vous voulez plus d’élégance ? Alors l’Asus Zenbook Pro 16X est sans doute fait pour vous. Lui aussi exempt de défauts au niveau de la conception (alliage d’aluminium) et des finitions, il revêt un coloris gris bleuté agrémenté sur le dos d’un effet à spirale qui sort de l’ordinaire, à découvrir dans notre test complet du Zenbook Pro 16X. Le clavier et touchpad sont très réussis et, chose assez rare sur un PC portable, le système audio Harman Kardon à six haut-parleurs Dolby Atmos est particulièrement convaincant.

Mais le Zenbook Pro 16X sait aussi séduire avec des éléments que l’on ne trouve nulle part ailleurs comme sa « Asus Dial Wheel », une petite roue de sélection conçue pour améliorer la productivité des créatifs ou son clavier incliné, sans oublier son écran OLED tactile 4K+ qui n’est pas une exclusivité mais qui sort quand même du lot.

Dell XPS 15 – Un écran éblouissant

Le Dell XPS 15 constitue depuis quelques générations déjà le challenger tout trouvé aux MacBook Pro, en particulier grâce à son boitier très réussi (retrouvez notre test complet du Dell XPS 15 9530 ici). Sa finesse et son petit poids combinés à une très grande robustesse et densité en main en font l’un des ultrabooks Windows les plus appréciés dans le domaine de la création. Son clavier est aussi l’un des plus réussis du marché et son écran est éblouissant quelque soit l’option choisie (FHD+ ou 3,5K OLED Tactile).

En raison de son format fin, ce n’est pas le plus puissant de la sélection mais bon point pour lui, il est facilement évolutif.

Microsoft Surface Laptop Studio 2 – le candidat parfait pour dessiner

Le Microsoft Surface Laptop Studio 2 est unique en son genre en raison de son « form factor ». On a affaire à un PC portable dont l’écran tactile s’articule sur un pied et peut se transformer en tablette ou chevalet en un clin d’œil, venant recouvrir le clavier. La configuration est ingénieuse mais s’adresse quasi exclusivement aux dessinateurs.

En dehors de ça, la qualité de finition est toujours impeccable chez Microsoft Surface et le design de l’ordinateur est bien pensé, l’autonomie atteint les 9 heures et les performances s’élèvent au niveau du Dell XPS, c’est-à-dire un peu étouffées pour privilégier une chauffe et un bruit modérés.

Samsung Galaxy Book3 Ultra – difficile de le mettre en defaut

Le Galaxy Book3 Ultra est le fleuron de Samsung sur le segment des PC portables. Il embarque une dalle de 16 pouces OLED 120Hz, un processeur Intel Core i9 et une GeForce RTX 4070 dans moins de 17 mm d’épaisseur. Toujours rien à redire sur les finitions, absolument parfaites malgré la finesse du châssis, ni sur les clavier (avec pavé numérique) et touchpad, très large au demeurant. Dommage que l’autonomie ne fasse pas mieux que 6 heures en moyenne.

Par contre, Samsung propose un super ecosystème avec les tablettes et smartphones de la même marque, à condition de disposer des derniers modèles. Sur ce point, il peut clairement rivaliser avec Apple.

Lenovo ThinkBook 16p Gen 4 – l’option « abordable »

En bonus, le Lenovo ThinkBook 16p Gen 4 représente une dernière alternative que nous n’avons pas sélectionné pour l’aspect premium mais plus pour l’aspect fonctionnel et conçu pour les pros. Pour autant, l’ultrabook n’a vraiment pas à pâlir face aux autres PC portables de la sélection. Installé dans un châssis en aluminium de 2,2 kg pour 19,9 mm d’épaisseur, ce 16 pouces propose une esthétique très sobre, sans fioritures, et s’ouvre facilement pour faire évoluer les composants (2 ports M.2 2280 et 2242 ; 2 slots RAM DDR5).

Lenovo est aussi connu pour la qualité de ses clavier et touchpad, très large ici, et a pourvu ce petit ThinkBook 16p Gen4 d’un système audio puissant à 4 haut-parleurs. Il bénéficie également d’un belle variété de ports distribués sur l’arrière et sur les côtés. Et bonne nouvelle, selon la configuration, le ThinkBook est disponible sous les 2000 euros.

Si vous êtes à la recherche d’équivalents Windows au MacBook Air M2, nous vous invitions à consulter notre article dédié :

Quel PC portable est fait pour vous ?
5 questions, moins d’une minute ! LaptopSpirit s’occupe du reste !
, , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 5 = 9